Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
L'opposant Norbert Luyeye retrouvé enfin dans la prison de Makala

Monsieur Victor Kyanga Mulembwa toujours sans suiteMonsieur Victor Kyanga Mulembwa toujours sans suite

Selon l’hebdomadaire « La Gazette de l’Orient n°526 parue le 18 août 2016, il a tenu, au courant du mois d’août 2016, une conférence de presse au cours de laquelle il a souligné son ralliement au Rassemblement politique de l’opposition congolaise. Un jour après cette conférence, il a été brutalement interpellé par des éléments des forces armées.

Rostin Manketa, un des membres de ce regroupement politique, a indiqué que "Norbert Luyeye avait été pratiquement enlevé par des hommes en tenue militaire et sans mandat pour l’amener à un lieu de détention non identifiée. Pendant plus de deux semaines, personne ne savait dire où se trouvait Norbert Luyeye depuis qu’il avait été "enlevé" le dimanche en question vers 16 h, accompagné d'autres personnes qui étaient avec lui à sa résidence".

Au cours de cette rafle, plusieurs autres personnes qui assistaient à cette prise de parole du leader de l’Union des Républicains, avaient aussi été emmenés. C’est dans cette circonstance qu’on a signalé la disparition de Victor Kyanga – Mulembwa, Président de l’Association pour le soutien des actions K. (ASKA), qui avait été malheureusement présent à cette rencontre à la résidence de M. Luyeye au moment des faits. On reprocherait à ce dernier la double casquette politique.

De ce fait, son épouse, Mme Charis  Makenga-a-Dianda, en séjour au Canada pour une formation en Gestion des Projets et Planification, craint pour son retour au pays. Du reste, on avait signalé celle-ci comme ayant affiché publiquement ses accointances politiques avec les proches de sa famille dont Félix Tshisekedi, fils de l’opposant congolais, qu’elle avait rencontré en Belgique lors de son bref séjour.

Pour le directeur exécutif de la VSV, "dans le contexte actuel où la population congolaise se prépare au dialogue, il est important que les acteurs politiques contribuent à la décrispation du climat politique. Il y a déjà assez de prisonniers et détenus politiques, il ne faut pas en rajouter d'autres".

Rostin Manketa appelle "les autorités à tout mettre en œuvre pour la libération immédiate et sans condition" de toutes les personnes interpellées. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.