Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Le Conseil de sécurité de l’ONU : « Les responsables des violences à Kinshasa doivent en répondre devant la justice »

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil se sont dits «profondément préoccupés » par ces violences survenues lundi 19 septembre 2016 entre manifestants et forces de sécurité à Kinshasa, capitale de la RDC, et qui ont fait au moins 32 morts, dont quatre policiers.

Ils ont demandé que les responsables des violences soient amenés à en répondre devant la justice, ont appelé toutes les parties prenantes à rester calmes et ont invité les autorités congolaises à faire preuve du maximum de retenue dans leur réponse aux manifestations.

Rappelant la résolution 2277 du Conseil, les Etats membres ont « souligné l’importance cruciale de la tenue, dans les délais prévus par la Constitution, d’élections pacifiques, crédibles, inclusives et transparentes, pour la stabilité, le développement et la consolidation de la démocratie constitutionnelle en RDC».

Le même lundi 19 septembre 2016, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait également exprimé sa profonde préoccupation concernant les affrontements violents à Kinshasa et dans plusieurs autres localités en RDC et exhorté tous les dirigeants politiques concernés et leurs partisans à s’abstenir de tout autre acte de violence susceptible d’aggraver la situation.

Ban Ki-moon avait appelé les autorités congolaises « à s’assurer que les forces de sécurité nationales exercent la plus grande retenue face aux manifestations » et demandé à tous les dirigeants politiques de résoudre leurs différends pacifiquement et par le dialogue.

Le lendemain, soit mardi, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) avait réclamé « une enquête crédible et impartiale » sur les violences afin que les responsables de violations des droits de l’homme et d’actes criminels soient traduits en justice.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales