Actualités : www.lappelafricain.com  / Internationale
L’accord de Paris entrera en vigueur dans 30 jours

« L’entrée en vigueur imminente de cet accord est historique... C'est la démonstration de la volonté politique à véritablement lutter contre le phénomène. Place à l'innovation maintenant.... Place à l'accélération de l'action !!! » a déclaré Seyni Nafo, le président du groupe africain à l’UNFCCC.

« La rapidité extraordinaire avec laquelle l’accord de Paris est entré en vigueur, montre que le leadership et l’innovation peuvent enclencher un cercle vertueux.» s’est réjoui Thomas Spencer, le directeur du programme Energie et climat à l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI).

« L’entrée en vigueur de l’accord de la Cop 21, onze mois seulement après son adoption, est une très bonne nouvelle. Elle doit pousser les gouvernements à accélérer, approfondir et intensifier dès maintenant leur actions, car celles-ci restent, y compris en Europe, insuffisantes pour respecter les objectifs de l'accord. Nous nous dirigeons aujourd’hui vers un réchauffement de 3°C ou plus, avec des conséquences absolument dramatiques pour l’ensemble de nos sociétés et de nos économies.» a affirmé Célia Gautier, la responsable des politiques internationales et européennes au Réseau Action Climat.

Pour entrer en vigueur, l’accord devait être ratifié par 55 parties représentant au moins 55% des émissions globales de gaz à effet de serre. C’est la ratification de l’accord par la Nouvelle Zélande, le 4 octobre qui a permis à l’accord de passer ce cap décisif, établissant ainsi un nouveau record en matière de délai d’entrée en vigueur des instruments de droit international. Une belle performance pour un accord dont l’entrée en vigueur était attendue pour 2020. Dans les prochains jours, l’Union Européenne et ses 7 Etats ayant ratifié le document devraient aussi déposer leur instrument de ratification.

Selon l’accord de Paris, les différentes parties s’engagent à réduire à 1,5°C le réchauffement climatique par rapport à l’ère préindustrielle.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du HAUT-KATANGA en 2017

Riposte au VIH/SIDA dans la province du HAUT-KATANGA en 2017 136.573 femmes enceintes ont bénéficié du test de dépistage contre 7.821 partenaires masculins
 
Fiche technique du Haut-Katanga