Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
La Banque centrale veut stopper la dépréciation du Franc congolais

A la Banque centrale du Congo (BCC), on veut prendre le taureau par les cornes et on annonce des mesures pour la stabilisation de la monnaie nationale. "Pour intervenir sur le marché, on va utiliser les réserves internationales qui sont aujourd'hui évaluées à 900 millions de dollars américains", a dit à la presse, Jean-Louis Kayembe, le Directeur général en charge des opérations à la BCC.

Mise à disposition de devises pour les banques commerciales

"Dans le souci de maintenir la stabilité du taux de change, la Banque centrale va vendre des devises aux banques commerciales et ces devises seront allouées aux opérateurs pour les besoins d'importation des biens de première nécessité surtout à la veille des fêtes de fin d'année".

La BCC qui est déjà intervenu avec une enveloppe de 200 millions de dollars américains déversée sur le marché en 4 tranches, envisage une cinquième intervention "d'ici la semaine prochaine pour stabiliser durablement le taux de change".

Recours à la planche à billets?

"Le recours à la planche à billets n'est pas à l'ordre du jour, le trésor s'employant plutôt à réduire de manière substantielle les déficits et éviter l'injection importante des liquidités", indique le directeur général de la BCC.
"Plusieurs instruments de politique monétaire ont été activés depuis le début de l'année pour contrer la volatilité qui s'observe actuellement sur le marché". Ce sont, notamment :

- la vente des devises en février, avril, juin et au mois de septembre
- la révision à la hausse du taux directeur de 2% à 7% 
- la révision du coefficient de réserve obligatoire.

Mais les observateurs ne comprennent pas pourquoi ces mesures ont mis du temps pour être actionnées. Car les prix de plusieurs biens de première nécessité ont pris de l’ascenseur et dérèglent le fonctionnement normal des ménages. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie