Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
L’ONU opposée à toute amnistie du chef milicien Gédéon en RDC

“La position des Nations unies est claire : Gédéon a été condamné pour des crimes contre l’humanité qui ne peuvent être amnistiés. La place de Gédéon c’est (à) la prison”, a indiqué à la presse M.. Aranaz.

“Il ne peut pas être amnistié parce qu’il n’y a pas d’amnistie possible pour les crimes contre l’humanité, a insisté le directeur du BCNUDH.

Arrêté, puis condamné à mort par la justice congolaise en mars 2009 pour “crimes de guerre, crimes contre l’humanité, mouvement insurrectionnel et terrorisme”, Gédéon est réapparu libre le 11 octobre à Lubumbashi, après son évasion en septembre 2011 de la prison de haute sécurité de Kasapa dans la périphérie de Lubumbashi (deuxième ville de la RDC), où il était incarcéré.

A la tête d’un groupe maï-maï (milice d’autodéfense) pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003), Gédéon avait d’abord refusé de rendre les armes.

Puis, il est sorti de la clandestinité le 11 octobre dernier lors d’une cérémonie officielle en son honneur à Lubumbashi “au nom de la paix”, après avoir déposé les armés.

“C’est une victoire pour le peuple congolais”, avait alors déclaré à l’AFP le général Philémon Yav, chef de la 22e région militaire.

Pour M. Aranaz, la reddition de Gédéon “est une très bonne nouvelle” pour le retour de la pai

x dans la région du Katanga mais “il faut qu’il rentre en prison”.

L’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) avait appelé le 14 octobre les autorités congolaises à incarcérer Gédéon.

En RDC, un “cycle d’impunité” avait été lancé avec la réintégration dans l’armée de divers groupes rebelles à l’issue de la deuxième guerre du Congo (1997-2003) ou à la faveur de leur reddition dans les années qui ont suivi, avait rappelé HRW. Cette pratique a pris fin depuis la loi de réforme des forces armées en 2011.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales