Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Elections en RDC: le cobalt, raison des "pressions extérieures", selon Kinshasa

Le gouvernement congolais a dénoncé mercredi "une avalanche de pressions extérieures sur son processus électoral" dictées selon lui par la "convoitise" que suscite à l'étranger les "immenses ressources naturelles stratégiques" de la République démocratique du Congo.

"Après le caoutchouc, le cuivre et le coltan, respectivement, ce sont nos réserves en cobalt qui nous valent ces intrusions malveillantes", a déclaré lors d'une conférence de presse le porte-parole du gouvernement Lambert Mende.

Le ministre de la Communication a salué le calendrier publié dimanche par la commission électorale, qui prévoit plusieurs élections le 23 décembre 2018, dont le scrutin présidentiel.

Les Nations unies, les États-Unis et la France ont pris note de ce calendrier rejeté par l'opposition et des secteurs de la société civile, qui demandent le départ du président Joseph Kabila dès le 31 décembre 2017.

A ce titre, le gouvernement congolais "prend acte du communiqué plein de bon sens publié par le Département d’État" américain invitant "toutes les parties prenantes ainsi que le peuple congolais tout entier à l'union sacrée en vue de faire aboutir ce processus politique", a indiqué M. Mende.

Dans ce communiqué, les États-Unis ont aussi demandé au président Kabila "de respecter la Constitution de la RDC (...), de ne pas chercher à exercer un troisième mandat et de quitter le pouvoir après les élections".

Washington demande également à Kinshasa "le respect du droit de réunion et d'association pacifiques", alors que les manifestations sont durement réprimées.

"Le communiqué (du département d’État) n'a jamais dit que l'on peut manifester en violation de la loi", a indiqué M. Mende en réponse à une question, ajoutant que l'autorisation de manifester dépendait des autorités locales.

De son côté, la mission des Nations unies au Congo (Monusco) a rappelé mercredi qu'elle "regrettait que les élections soient encore reportées", tout en offrant son assistance "pour organiser les élections comme prévu dans le calendrier rendu public le 5 novembre 2017".

Au pouvoir depuis l'assassinat de son père en 2001, élu en 2006, réélu en 2011 pour cinq ans, le président Kabila ne peut pas solliciter de troisième mandat selon la Constitution qui prévoit aussi qu'"à la fin de son mandat, le président de la République reste en fonction jusqu'à l'installation effective du nouveau président élu".

Son actuel mandat a pris fin le 20 décembre 2016. Un accord pouvoir-opposition du 31 décembre 2016 prévoyait des élections au plus tard en décembre 2017.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales