Actualités : www.lappelafricain.com  / Sports
Mondial 2017 : mission difficile pour la RDC

Les Léopards de la RDC livrent ce samedi 9 novembre 2017 au Stade de martyrs le match décisif de la sixième et dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018 contre le Syli National de la Guinée. Avec trois points de retard sur les Aigles de Carthage de la Tunisie dans le groupe A, les Léopards devront impérativement s’imposer par plus de deux buts tout en espérant dans le même temps une contre-performance des Aigles de Carthage contre les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye à Tunis.

C’est avec une liste renouvelée à 25% environ que la RD Congo va aborder cette rencontre capitale.

 

En effet, confronté à pas moins de 6 forfaits, le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge Ikwange a été contraint de revoir ses plans. Si l’on en croit la Fédération congolaise (FECOFA), le gardien Nicaise Kudimbana (Saint Gilloise/Belgique), le milieu de terrain Remy Mulumba (Ajaccio/France), et les milieux offensifs Paul-José Mpoku (Standard de Liège/Belgique), Gaël Kakuta (Amiens/France), Chadrac Akolo (VBF Stuttgart/Allemagne) et Jordan Botaka (Saint-Trond/Belgique) ont tous déclaré forfait pour cette rencontre déterminante.

Pour les remplacer, le gardien Nathan Mabruki (DCMP/ RD Congo), Yannick Bangala Litombo (AS V.Club/ RD Congo), Chadrac Muzungu (AS V.Club), Jéremy Bokila (Clu/Roumanie), Yeni Ngbakoto (Queens Park R./ Grande-Bretagne) et Kevin Mondeko (TP Mazembe/ RD Congo) ont été appelés en renfort, précise l’instance faitière du football congolais.

 

Initialement annoncé forfait, le latéral polyvalent de Guingamp Jordan Ikoko, figure dans le groupe, à la place du milieu de terrain Lema Mabidi.

A titre de rappel, le buteur Cédric Bakambu est suspendu et Merveille Bope blessé.

Voici la liste finale des « 23 » de la RDC :

 

Gardiens

 

1.Ley MATAMPI VUMI (TP Mazembe/ RD Congo)

2.Joël KIASSUMBUA (Lugano/Suisse)

3.Nathan Mabruki (DCMP/ RD Congo)

 

Défenseurs

 

4.Jordan Ikoko (Guingamp/France)

5.Issama Mpeko (TP Mazembe/ RD Congo)

6.Gabriel Zakuani (Gilligam/ Grande-Bretagne)

7.Marcel Tisserand (Wolfsburg/Allemagne)

8.Fabrice Nsakala (Alanyaspor/Turquie)

9.Glody Ngonda Muzinga (AS V.Club/ RD Congo))

10.Christian Luyindama Nekadio (Standard de Liège/Belgique)

11.Wilfried Moke (Konyaspor/Turquie)

12.Mondeko Kevin (TP Mazembe/ RD Congo)

13.Arnold Nkufo Issako (Vitoria Setubal/ Portugal)

 

Milieux de terrain

 

14.Yannick Bangala Litombo (AS V.Club/ RD Congo)

15. Chadrac Muzungu (AS V.Club)

16.Chancel Mbemba (Newcastle/ Grande-Bretagne)

17.Jacques Maghoma (Birmingham/ Grande-Bretagne)

18.Neeskens Kebano (Fulham/ Grande-Bretagne)

 

Attaquants

 

19.Firmin Mubele Ndombe (Rennes/France)

20.Jonathan Bolingi Mpangi (Mouscron/Belgique)

21.Junior Kabananga Kalonji (FK Astana/Kazakhstan)

22.Jéremy Bokila Loteteka (Clu/Roumanie)

23.Yeni Ngbakoto (Queens Park R./ Grande-Bretagne)

 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.