Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
MONUSCO : COMPTE-RENDU DE L’ACTUALITÉ AU COURS DE LA SEMAINE DU 15 AU 22 NOVEMBRE 2017

La porte-parole adjointe de la MONUSCO, Florence Marchal, a, comme de coutume, animé la Conférence de presse hebdomadaire de l’ONU, mercredi 22 novembre 2017 à Kinshasa sur l’actualité des Nations Unies en RDC au cours de la semaine du 15 au 22 novembre 2017. En voici le compte-rendu :

 « Le Représentant spécial du Secrétaire général, Maman Sidikou, se trouve actuellement au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba où il participe à une réunion des garants de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région.

 

Cette réunion fait suite à la publication du calendrier électoral par la CENI.

 

Nous vous l’avions annoncé ici-même en soulignant le soutien logistique, financier et technique apporté par la MONUSCO : Un procès pour l’enlèvement et le viol d’au moins 51 enfants se tient actuellement à Kavumu dans le cadre d’une audience foraine. »

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU chargée des violences sexuelles commises en période de conflit, s’est exprimée sur ce procès. Pramila Patten a déclaré féliciter le Gouvernement de la RDC, et en particulier la Police spéciale pour la protection de la femme et de l’enfant de la province du Sud-Kivu, d’avoir franchi cette étape cruciale visant à garantir la responsabilité dans le viol de jeunes enfants, et notamment la justice militaire d’avoir engagé l’investigation de ces crimes.

Pour rappel, 18 personnes, dont un député provincial, sont à la barre pour répondre de crimes contre l'humanité par viols, participation à un mouvement insurrectionnel, détention d’armes de guerre et meurtre.

Le procès se poursuit en présence d’observateurs de la MONUSCO.

Et pour finir, un appel à la vigilance en raison de nouvelles fausses annonces d’emploi et de promesses d’embauche à la MONUSCO. Il nous a été rapporté que deux escrocs contactent des personnes par téléphone en leur promettant du travail ici à la MONUSCO.

Ils demandent à leurs victimes de verser 145,5 dollars américains via Airtel Money pour la constitution du dossier. Il s’agit bien évidemment d’une tentative d’arnaque. La MONUSCO et l’ensemble des Nations Unies pratiquent une politique de transparence en matière de recrutement et ne perçoivent aucun frais pour la constitution des dossiers.

Affaires civiles :

Ce mercredi 22 novembre 2017, la section des Affaires civiles de la MONUSCO-Beni organise à Kabasha, une localité située à 18 km au sud de Beni et qui fait face à l’activisme des Mayi-Mayi, deux activités notamment une mission d’évaluation sécuritaire et de protection ainsi qu’une séance de renforcement des capacités des acteurs de protection des civils dans la zone (FARDC, PNC, autorités politico-administratives, société civile sur les mécanismes locaux de protection).

Du 22 au 24 novembre 2017, la section des Affaires civiles organise un séminaire sur la gouvernance sécuritaire à Lubero, située à 100 km de Beni. La rencontre prévoit le renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la sécurité et la protection des civils pour une franche collaboration entre eux afin qu’ils soient suffisamment outillés pour prendre en charge de manière efficace la problématique sécuritaire et de protection des civils dans leur zone. Sont concernés, les autorités politico-administratives, les chefs coutumiers, les acteurs judiciaires, les FARDC, la PNC, L’ANR et la société civile.

Il convient de signaler que la section des Affaires civiles de la MONUSCO-Beni, a organisé, le jeudi 16 novembre 2017, à Mangina, dans le territoire de Beni, une session de renforcement de capacités des acteurs communautaires des localités de Mangina, Kyanzaba, Malabo, Cantine, impliqués dans la protection des civils, sur les techniques de collecte, de traitement et de partage des alertes.

Au total, 46 personnes dont 14 femmes et 32 hommes, parmi lesquelles des membres des comités locaux de protection, des membres de la société civile, les représentants des organisations des femmes et des jeunes, le fonctionnaire délégué, le représentant de l’ANR, de la PNC, et des FARDC ont pris part à cette session, animée par le fonctionnaire délégué, les commandants FARDC et PNC, et le président de la société civile locale sous la facilitation de la section des Affaires civiles de la MONUSCO-Beni.

L’objectif global de cette session était de contribuer à l’amélioration de la situation sécuritaire et de protection des civils à travers le renforcement des capacités des acteurs communautaires dans le domaine de l’alerte précoce, l’extension de mécanismes de protection existants comme les réseaux d’alerte communautaires et les Comités locaux de Protection.

Par ailleurs, la Section des Affaires civiles de Kalemie a facilité le 15 novembre 2017, la réunion mensuelle stratégique avec les acteurs de la société civile à Kalemie. 25 participants de différentes organisations de la société civile y ont participé.

La réunion s'est concentrée sur deux points principaux, notamment l'implication des jeunes dans le processus électoral et les discussions relatives à la loi à venir sur le fonctionnement des associations/ ONG à but non lucratif (ASBL) en RDC. Dans l'ensemble, les participants avaient une compréhension commune du fait que la loi à venir aurait un impact négatif sur l'activité et la liberté d’action des organisations de la société civile. En ce qui concerne la participation des jeunes au processus électoral, la discussion est entamée pour l’élaboration d’un programme d’échanges...

Lire la suite dans monusco.unmissions.org

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
COMMUNIQUE OFFICIEL

Le Conseil National de l'Ordre des Pharm
 
DECISION DU CNOP N°003/2018

Le Bureau du Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens vient d'actualis
 
DISCOURS DU PRESIDENT DU CNOP AUX JOURNEES PHARMACEUTIQUES CONGO-RDC

 
LE PRESIDENT DU CNOP RECU EN AUDIENCE A LA PRIMATURE

Le Président du Conseil National de l'Ordre des Pharma
 
AMPICILLINE ORALE, LE SECRETAIRE GENERAL A LA SANTE REJOINT LE CNOP DE LA RDC AVEC SA NOTE CIRCULAIRE

Le Secrétaire Général à la santé trouve injustifiable, tant sur le plan scientifique, éthique et de santé publique
 
SESSION ORDINAIRE DU CNOP DU MOIS DE MAI 2018

Le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens réunit en session Ordinaire
 
VISITE DU PRESIDENT DU CNOP AU CPOP HAUT KATANGA

e Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, Ph. Faustin M. KABEYA a e
 
DECISION DU CNOP N°001 DU 14 MAI 2018

Le bureau du Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens vient
 
SIGNATURE DU PROTOCOLE D'ACCORD CONGO-RDC

Signature du Protocole d'accord entre
 
COMMUNIQUE PORTANT INTERDICTION DE COMMERCIALISER L'AMPICILLINE...

Communiqué portant interdiction
 
MESSAGE DU PRESIDENT DU CNOP

Message du Président du Conseil National de l'Ordre des
 
VISITE DE TRAVAIL AUX CPOP DU NORD ET DU SUD-KIVU

Du 12 au 18 Décembre 2017, le Président du CNOP, le Ph. KABEYA MUKENDI Faustin a effectué une mission aux CPOP du Nord et Sud-Kivu
 
MESSAGE DU PRESIDENT DU CNOP

MESSAGE DU PRESIDENT DU CNOP A L’OCCASION DU 26ème ANNIVERSAIRE DE L’ORDRE Mesdames et Messieurs les Phar
 
MESSAGE DE VOEUX

 
COMMUNIQUE N°010 DU 06 Décembre 2016

 
APPEL DE L'ORDRE DES PHARMACIENS A LA PAIX ET A LA CONCORDE

 
DECISIONS ET COMMUNIQUE DE L'ORDRE DES PHARMACIENS

Liste des Décisions et Commun
 
25ème ANNIVERSAIRE DE L'ORDRE DES PHARMACIENS

A l’occasion du 25ème anniversaire de l’Ordre des Pharmaciens, le Président du Conseil National a te
 
Forum Pharmaceutique International/Tunis 2016

Programme 17éme Session du Forum de L'IOPA 28-29-30 Avril 2016
 
Enquête sur l'état des lieux de l'exercice de la Pharmacie

Sous le haut patronage du Ministre de la Santé Publique, l’Ordre des Pharmaciens effectue une enquête sur l’état des lieux de l’exercice de la P
 
L'Assemblée Générale de la CIOPF 2015

Les Représentants des Ordres des Pharmaciens Francophones étaient réunis à l’Assemblée Générale de la Conférence Internationale des Ordres des Pharmaciens Francophon
 
Le Président du CNOP au Palais de la Nation

Le Président de la République S.E. Joseph KABILA KABANGE a échangé avec les Représentants de la Société Civile de la RDC dont l’Ordre des Pharmaciens représenté