Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
MONUSCO : COMPTE-RENDU DE L’ACTUALITÉ AU COURS DE LA SEMAINE DU 15 AU 22 NOVEMBRE 2017

La porte-parole adjointe de la MONUSCO, Florence Marchal, a, comme de coutume, animé la Conférence de presse hebdomadaire de l’ONU, mercredi 22 novembre 2017 à Kinshasa sur l’actualité des Nations Unies en RDC au cours de la semaine du 15 au 22 novembre 2017. En voici le compte-rendu :

 « Le Représentant spécial du Secrétaire général, Maman Sidikou, se trouve actuellement au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba où il participe à une réunion des garants de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région.

 

Cette réunion fait suite à la publication du calendrier électoral par la CENI.

 

Nous vous l’avions annoncé ici-même en soulignant le soutien logistique, financier et technique apporté par la MONUSCO : Un procès pour l’enlèvement et le viol d’au moins 51 enfants se tient actuellement à Kavumu dans le cadre d’une audience foraine. »

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU chargée des violences sexuelles commises en période de conflit, s’est exprimée sur ce procès. Pramila Patten a déclaré féliciter le Gouvernement de la RDC, et en particulier la Police spéciale pour la protection de la femme et de l’enfant de la province du Sud-Kivu, d’avoir franchi cette étape cruciale visant à garantir la responsabilité dans le viol de jeunes enfants, et notamment la justice militaire d’avoir engagé l’investigation de ces crimes.

Pour rappel, 18 personnes, dont un député provincial, sont à la barre pour répondre de crimes contre l'humanité par viols, participation à un mouvement insurrectionnel, détention d’armes de guerre et meurtre.

Le procès se poursuit en présence d’observateurs de la MONUSCO.

Et pour finir, un appel à la vigilance en raison de nouvelles fausses annonces d’emploi et de promesses d’embauche à la MONUSCO. Il nous a été rapporté que deux escrocs contactent des personnes par téléphone en leur promettant du travail ici à la MONUSCO.

Ils demandent à leurs victimes de verser 145,5 dollars américains via Airtel Money pour la constitution du dossier. Il s’agit bien évidemment d’une tentative d’arnaque. La MONUSCO et l’ensemble des Nations Unies pratiquent une politique de transparence en matière de recrutement et ne perçoivent aucun frais pour la constitution des dossiers.

Affaires civiles :

Ce mercredi 22 novembre 2017, la section des Affaires civiles de la MONUSCO-Beni organise à Kabasha, une localité située à 18 km au sud de Beni et qui fait face à l’activisme des Mayi-Mayi, deux activités notamment une mission d’évaluation sécuritaire et de protection ainsi qu’une séance de renforcement des capacités des acteurs de protection des civils dans la zone (FARDC, PNC, autorités politico-administratives, société civile sur les mécanismes locaux de protection).

Du 22 au 24 novembre 2017, la section des Affaires civiles organise un séminaire sur la gouvernance sécuritaire à Lubero, située à 100 km de Beni. La rencontre prévoit le renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la sécurité et la protection des civils pour une franche collaboration entre eux afin qu’ils soient suffisamment outillés pour prendre en charge de manière efficace la problématique sécuritaire et de protection des civils dans leur zone. Sont concernés, les autorités politico-administratives, les chefs coutumiers, les acteurs judiciaires, les FARDC, la PNC, L’ANR et la société civile.

Il convient de signaler que la section des Affaires civiles de la MONUSCO-Beni, a organisé, le jeudi 16 novembre 2017, à Mangina, dans le territoire de Beni, une session de renforcement de capacités des acteurs communautaires des localités de Mangina, Kyanzaba, Malabo, Cantine, impliqués dans la protection des civils, sur les techniques de collecte, de traitement et de partage des alertes.

Au total, 46 personnes dont 14 femmes et 32 hommes, parmi lesquelles des membres des comités locaux de protection, des membres de la société civile, les représentants des organisations des femmes et des jeunes, le fonctionnaire délégué, le représentant de l’ANR, de la PNC, et des FARDC ont pris part à cette session, animée par le fonctionnaire délégué, les commandants FARDC et PNC, et le président de la société civile locale sous la facilitation de la section des Affaires civiles de la MONUSCO-Beni.

L’objectif global de cette session était de contribuer à l’amélioration de la situation sécuritaire et de protection des civils à travers le renforcement des capacités des acteurs communautaires dans le domaine de l’alerte précoce, l’extension de mécanismes de protection existants comme les réseaux d’alerte communautaires et les Comités locaux de Protection.

Par ailleurs, la Section des Affaires civiles de Kalemie a facilité le 15 novembre 2017, la réunion mensuelle stratégique avec les acteurs de la société civile à Kalemie. 25 participants de différentes organisations de la société civile y ont participé.

La réunion s'est concentrée sur deux points principaux, notamment l'implication des jeunes dans le processus électoral et les discussions relatives à la loi à venir sur le fonctionnement des associations/ ONG à but non lucratif (ASBL) en RDC. Dans l'ensemble, les participants avaient une compréhension commune du fait que la loi à venir aurait un impact négatif sur l'activité et la liberté d’action des organisations de la société civile. En ce qui concerne la participation des jeunes au processus électoral, la discussion est entamée pour l’élaboration d’un programme d’échanges...

Lire la suite dans monusco.unmissions.org

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata