Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
RDC : Tête à tête Joseph Kabila-Jean-Pierre Lacroix à Kinshasa

Le Chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix est arrivé samedi 16 décembre à Kinshasa. Son agenda prévoit une rencontre avec le président de la RDC, Joseph Kabila Kabange.

Jean-Pierre Lacroix va aussi échanger avec le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Léonard She Okitundu et éventuellement, avec le ministre de la Défense Crispin Atama Tabe.

Le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix aura aussi des séances de travail avec la représentation de l’Union africaine à Kinshasa, l’ambassadeur de l’Ouganda en RDC et tous les ambassadeurs des pays membres de la SADEC à Kinshasa.

Jean-Pierre Lacroix revient de Goma où il a assisté à la cérémonie d’hommage aux 14 casques bleus tanzaniens tombés sur le champ d’honneur le 7 décembre en territoire de Beni.

A titre de rappel, la cérémonie de derniers hommages aux casques bleus tanzaniens tués à Semuliki dans le territoire de Beni s’est déroulée vendredi 15 décembre à Goma. A cette occasion, l’ambassadeur de la Tanzanie en RDC, Paul Ignace Mella, a appelé Kinshasa à ouvrir une enquête pour retrouver un autre soldat tanzanien disparu, pendant l’attaque de jeudi dernier, attribuée aux rebelles des ADF.

C’est dans une ambiance d’émotion et de recueillement total, que la cérémonie d’hommages aux soldats de paix tués à Beni s’est déroulée à Lava site dans l’enceinte de la MONUSCO.

Présent à la cérémonie, le commandant des forces de la MONUSCO, le général Derick Ngwebi, a affirmé avoir « une pensée pieuse pour les casques bleus tués, leurs familles ainsi que leur pays ». Selon lui, ces casques bleus ont accompli dans la loyauté et la discipline leur mission jusqu’au sacrifice suprême.

Le chef de la MONUSCO, Maman Sambo Sidiku, s’est aussi dit consterné par cette tragédie. D’après lui, ce drame est irréparable pour les familles ainsi que pour leur pays.

 «Le meilleur hommage qu’on peut rendre à ces soldats de l’humanité, c’est de rester unis pour la seule cause, la paix », a affirmé le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, dans son oraison funèbre.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.