Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
RDC/Senat : vote du projet de loi électorale

Le projet de loi électorale a été voté vendredi 15 décembre au Senat en des termes différents de l’Assemblée nationale. 61 sénateurs ont voté pour ce texte, 11 autres - tous de l’opposition - ont voté contre et 5 se sont abstenus.

Contrairement à l’Assemblée nationale, qui avait opté pour un seuil national de représentativité d’un pour cent, le Sénat l’a ramené au niveau de la circonscription électorale.

Selon la version du Sénat, les partis politiques n’ont plus obligation de réaliser plus 1,5 million de voix sur plus de 40 millions votant pour prétendre bénéficier un siège à l’Assemblée nationale. Il leur suffira donc, par exemple, de réaliser seulement environ dix mille voix sur 1 million de votant d’une circonscription.

Ce changement adopté par la plénière du Sénat n’a pas pu trouver l’unanimité au niveau de la commission PAJ de cette chambre parlementaire. Les sénateurs de l’opposition ont protesté contre le maintien du seuil de représentativité, bien que ramené à la circonscription.

Cependant, à propos de la caution à verser par les candidats, le Sénat a retenu 1000 dollars américains par siège ; tel qu’arrêté au niveau de la Chambre basse. Ce qui n’a pas enchanté du tout certains sénateurs de l’opposition

A ce stade, le jeu se joue au niveau de la Commission mixte paritaire Assemblée nationale et Sénat, qui doit aplanir les divergences principalement sur la question du seuil qui divisent jusqu’ici les deux chambres. Et la clôture de la session budgétaire de septembre est intervenue comme prévu, vendredi.

Le texte voté a été "transmis au président de la République pour promulgation", a déclaré samedi à l'AFP Aubin Minaku, président de l'Assemblée nationale de la RDC.

L'adoption par le Parlement de la révision électorale est le premier acte d'un calendrier qui doit aboutir le 23 décembre 2018 à plusieurs scrutins dont la présidentielle pour désigner le successeur de M. Kabila.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
PNMLS : La table ronde des partenaires pour lutte contre le VIH/sida chez les adolescents et jeunes

 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales