Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
RDC : le taux de déforestation annuel augmente de 0,81% entre 2000 et 2014

Le taux de déforestation annuel en République démocratique du Congo est passé de 0,44% (pour la période de 2000 à 2010) à 1,25% (pour la période de 2010 à 2014). L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a présenté ces chiffres mercredi 27 décembre à Kinshasa, lors d’un atelier national de validation d’un document en élaboration sur le niveau d’émissions de référence des forêts en RDC.

Ce taux de déforestation augmente alors que la RDC abrite plus de 60% de la surface totale des forêts du bassin du Congo, indique la FAO.Les causes principales de cette déforestation sont l’agriculture sur brûlis et le bois énergie, explique Michel Disonama Sindo, Assistant du Représentant de la FAO RDC.«L’étude que la FAO avait menée ici dans le cadre du programme REDD+, avait déterminé les moteurs de déforestation dont le plus important c’est l’agriculture itinérante sur brulis. 

Lorsque les gens font l’agriculture dans nos villages, ils coupent les forêts pour mettre leurs cultures, ils brûlent ces forêts», affirme-t-il.Michel Disonama Sindo, fait remarquer que quand la terre n’est plus fertile après brûlis, les cultivateurs cherchent vont «couper de nouvelles forêts pour cultiver.»«L’autre facteur important également c’est le bois énergie. Une grande ville comme Kinshasa, si vous regardez tout autour, il n’y a plus de forêts, parce qu’on a tout coupé pour faire les makala [braise]», poursuit-il.L’exploitation minière et l’exploitation de bois artisanale sont aussi parmi les causes de la déforestation, ajoute Michel Disonama Sindo, qui fait savoir que dans le Katanga par exemple, on a la forêt de Miombo qui est menacée suite à l’exploitation minière.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.