Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
RDC: Leila Zerrougui nouvelle cheffe de la MONUSCO

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé mercredi 27 décembre la nomination de l’Algérienne Leila Zerrougui, comme Chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).Mme Zerrougui succède à M. Maman Sidikou, du Niger, dont la mission se termine en janvier 2018. 

Experte juridique en matière des droits de l’homme et de l’administration de la justice, elle compte plus de 30 années d’expérience dans les domaines de l’état de droit et de la protection des civils, ainsi que des compétences en matière de gestion et de leadership. Leila Zerrougui a été Représentante spéciale du Secrétaire général pour le sort des enfants en temps de conflit armé de 2012 à 2016, et Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général à la MONUSCO, de 2008 à 2012, au sein de laquelle elle a dirigé les travaux visant à renforcer l’état de droit et la protection des civils.

Membre du Groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies de 2001 à 2003, elle en a été présidente-rapporteuse de 2003 à 2008.Elle a auparavant été membre experte de plusieurs groupes de travail et comités relevant de l’ancienne Commission des droits de l’homme des Nations Unies.Avant d’entamer sa carrière à l’international, Mme Zerrougui a mené une longue carrière en Algérie où, en 2000, elle a été nommée à la Cour suprême.Née en 1956, Mme Zerrougui est titulaire d’un diplôme de l’École nationale d’administration, sise à Alger, obtenu en 1980.  À partir de 1993, elle a occupé divers postes académiques dans des facultés de droit en Algérie et a été professeure agrégée à l’Ecole supérieure de la magistrature, à Alger. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.