Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Soixante dix millions d’amnésiques ?

Il y aurait, d’après Joseph Kabila, soixante-dix millions  des Congolais qui, faute de mémoire, sont restés Zaïrois. Ceux-là ont simplement oublié  qu’il y a eu le père du premier cité pour leur redonner du Congolais, un peu plus de trente ans après que Joseph Mobutu le leur avait dénié, donnant à chacun post-nom et nationalité différente.

L’amnésie collective des Congolais, s’il en est une, réside ailleurs. C’est d’avoir oublié que Le Zaïre, à ses origines, avait été de loin meilleur que le Congo des Kabila, toutes époques confondues.

Sur le plan social, la pauvreté n’avait pas été cherchée si loin. Sans besoin d’avoir chacun sa parcelle, les locataires les plus invétérés n’avaient aucun problème d’insolvabilité.

Sur le plan économique, le zaïre-monnaie se consommait jusqu’aux multiples, ces makuta. Il était impensable de trouver des  Croupions et autres déchets bouchers dans les ménages congolais alors que le poulet de N’sele coûtait déjà moins cher qu’une botte de mpondu.

Du point de vue culturel, le Congolais de l’époque se cultivait par la lecture parce que capable de s’acheter au moins un titre de journal au quotidien.

S’instruire était moins onéreux voire gratuit. Ecole primaire gratuite. Bourse d’études pour études supérieures et universitaires.

C’est quoi donc, cette histoire de changer le Zaïrois en Congolais ? Mentalement, peut-être et là aussi, et de toutes les façons il n’y a pas de honte à avoir été Zaïrois. Au contraire ! Il y aurait, d’après Joseph Kabila, soixante-dix millions  des Congolais qui, faute de mémoire, sont restés Zaïrois. Ceux-là ont simplement oublié  qu’il y a eu le père du premier cité pour leur redonner du Congolais, un peu plus de trente ans après que Joseph Mobutu le leur avait dénié, donnant à chacun post-nom et nationalité différente.

L’amnésie collective des Congolais, s’il en est une, réside ailleurs. C’est d’avoir oublié que Le Zaïre, à ses origines, avait été de loin meilleur que le Congo des Kabila, toutes époques confondues.

Sur le plan social, la pauvreté n’avait pas été cherchée si loin. Sans besoin d’avoir chacun sa parcelle, les locataires les plus invétérés n’avaient aucun problème d’insolvabilité.

Sur le plan économique, le zaïre-monnaie se consommait jusqu’aux multiples, ces makuta. Il était impensable de trouver des  Croupions et autres déchets bouchers dans les ménages congolais alors que le poulet de N’sele coûtait déjà moins cher qu’une botte de mpondu.

Du point de vue culturel, le Congolais de l’époque se cultivait par la lecture parce que capable de s’acheter au moins un titre de journal au quotidien.

S’instruire était moins onéreux voire gratuit. Ecole primaire gratuite. Bourse d’études pour études supérieures et universitaires.

C’est quoi donc, cette histoire de changer le Zaïrois en Congolais ? Mentalement, peut-être et là aussi, et de toutes les façons il n’y a pas de honte à avoir été Zaïrois. Au contraire !   

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
PNMLS : La table ronde des partenaires pour lutte contre le VIH/sida chez les adolescents et jeunes

 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales