Actualités : www.lappelafricain.com  / Sports
CHAN 2018: le dernier carré

 

 

Maroc-Lybie et Nigeria-Soudan, c'est le menu des demi-finales du CHAN 2018 ce mercredi 31 janvier au Maroc.

 

Impérial en poule et en quart de finale avec neuf buts marqués (1 seul encaissé) en quatre matches dont six par le seul Ayoub El-Kaabi, les Lions de l'Atlas du Maroc partiront favoris devant leur public.

La Libye a dû, en effet, disputer la prolongation et n’a obtenu son ticket, face au Congo Brazzaville, qu’aux tirs au but (5-3). De plus, le pays-hôte, jouant samedi, a disposé d’un jour de plus de repos.

Dimanche après-midi, le Nigeria a aussi été poussé en prolongation avant de battre l’Angola 2-1. Il affrontera le Soudan, vainqueur de la Zambie 1-0 samedi, pour une place en finale, dimanche prochain.

Les Nigérians ont même été menés 1-0 après l’ouverture du score par Vladimir Antonio (56e) pour l’Angola et n’ont arraché le droit d’aller en prolongation que dans les derniers instants du temps réglementaire, grâce à Anthony Okpotu (90e+1).Un coup franc rapidement exécuté par Rabiu Ali, le deuxième joueur le plus âgé du CHAN-2018 à 37 ans, a mis Okpotu en position, et il n’a pas raté l’occasion de garder en vie les Super Eagles bis. Le but de la qualification nigériane a été marqué par Gabriel Okenchukwu après un exploit personnel et un beau slalom dans la défense adverse (109e).

Samedi, le Maroc a tranquillement validé son ticket pour le dernier carré en battant 2-0 la Namibie, surprenante quart de finaliste à sa première participation. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.