Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
RDC/UDPS : célébration du 36e anniversaire sous le sceau du nouvel élan

L'UDPS, parti politique de l'Opposition en RDC, a commémoré son 36e anniversaire. L'occasion faisant le larron, Jean-Marc Kabund, secrétaire général du parti a estimé, lors de la matinée politique organisée que sa formation politique est déterminée à jouer un rôle de tout premier plan au pays. Plus rien ne sera comme avant, l’UDPS va travailler désormais à conquérir et exercer le pouvoir, et va arrêter de jouer au groupe de pression. « L’UDPS cesse d’être le dindon de la farce, béquilles ou marchepied de n’importe quel autre aventurier, ou groupe d’aventuriers quel que soit leur rang social », a-t-il déclaré. 

En croire le SG de ce parti, l'UDPS va œuvrer pour l’application intégrale, complète et rapide de l’accord de la Saint Sylvestre, dans tous ses volets notamment, en ce qui concerne la décrispation politique, la redynamisation de la CENI, la fin du dédoublement des partis politiques et le respect des libertés individuelles et collectives en termes de manifestations publiques, des libertés d’opinion ou de réunions.  

L'autre défi qui attend le parti d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, c’est le nouvel  élan à imprimer sur la suite de la trajectoire de la lutte à mener pour la consolidation des bases d’un Etat de droit en RDC et l’organisation des élections crédibles, apaisées et démocratiques.

Compte tenu du long feuilleton de défections et trahisons des cadres du parti ainsi que des alliances sans lendemain avec des partenaires politiques opportunistes, la base du parti a interpellé le leadership pour que soit définitivement mis fin au système des béquilles dont se servent de faux jetons, surtout en période électorale, pour s’attirer la sympathie des masses et se hisser dans les institutions de la République, en violation des consignes du parti. L’

Somme toute, l'UDPS va désormais verrouiller ses structures dirigeantes pour barrer la route aux politiciens chasseurs des postes au Parlement, au gouvernement, dans les entreprises publiques, la territoriale, la diplomatie, … 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie