Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
RDC : élaboration du Plan national stratégique de développement 2018-2022 !

La RD Congo va bientôt se doter d’un Plan national stratégique de développement (PNSD) 2018 – 2022. Les travaux de son élaboration sont en cours. Ils ont été lancés par le ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, le 10 mars 2018 à Beatrice Hôtel dans la ville de Kinshasa.Le PNSD 2018-2022 est un cadre consensuel fédérateur de divers documents, tel que l’étude prospective nationale, les stratégiques et politiques sectorielles nationales ainsi que les engagements nationaux et internationaux pris par la RDC.Son élaboration devrait viser quatre principaux objectifs : (i) stabiliser/reconstruire les zones affectées par les conflits ; (ii) consolider et maintenir une croissance économique forte ; (iii) soutenir et créer les emplois décents ; et (iv) améliorer le niveau de développement humain.Et pour atteindre ces quatre objectifs, la stratégie de développement devrait s’appuyer sur quatre piliers qui se renforcement mutuellement. Il s’agit notamment de : l’intériorisation d’une nouvelle gouvernance qui implique un changement radical de mentalités ; la diversification économique et amélioration de la compétitivité ; l’amélioration du développement humain et de la protection sociale ; et, la lutte contre le changement climatique et le renforcement de la viabilité environnementale, qui est un pilier transversal.D’après le ministre d’Etat en charge du Plan, ce document va, en outre, accélérer la transformation et la diversification des tissus économiques devant renforcer la croissance et la création d’emplois en vue de résister aux chocs économiques exogènes.« Nous n’avions pas de plan en vigueur et  c’est ce  vide que nous cherchons à combler le plus rapidement possible par ce document fédérateur», a indiqué Modeste Bahati Lukwebo.L’élaboration de ce document fédérateur devra également prendre en compte les écueils et les observations formulés dans l’élaboration du premier module qui n’avait pas tenu compte des apports des provinces.En effet, il est question d’assurer une certaine cohérence du plan consistant à se conformer aux Objectifs de développement durable (ODD) avec l’aide de la communauté internationale, étant donné que cette aide constitue une complémentarité nécessaire au budget national. Aussi, doit – il garantir une certaine inclusivité en tenant compte de tous les  secteurs de la vie nationale.Plusieurs participants venus de la société civile, des différentes structures de l’état impliqué à l’élaboration dudit document ainsi que les partenaires techniques et financiers prennent part à ces assises qui se déroulent jusqu’à deux semaines.Au demeurant, la RDC est sensée définir une trajectoire de développement compatible à ses ambitions notamment celle de s’assurer de son émergence.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.