Actualités : www.lappelafricain.com  / Santé
Rdc: la première Dame réaffirme son engagement aux actions de lutte contre la tuberculose

A l'instar de la Communauté internationale, la RDC le 24 mars la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. A Kinshasa la première dame de la République, Marie Olive Lembe Kabila, a tenu à réaffirmer son engagement personnel aux actions de lutte contre la tuberculose, au cours d’une manifestation à laquelle ont pris part le Représentant du Premier ministre, le ministre de la Santé publique, Dr Oly Ilunga, le Représentant de l’OMS en RDC, Dr Allarangar Yokouidé, le directeur national du PNLT, Dr Kaswa Michel. A constaté lappelafricain.com

Plusieurs membres du gouvernement ont assisté à cette cérémonie, notamment le Vice-premier ministre d’Etat en charge de l’Economie, Joseph Kapika, le ministre des Relations avec le Parlement, Lisanga Bonganga, des partenaires de la coopération bilatérale et multilatérale, le SG à la Santé publique...

Notons que l’édition de la JMT en cours a eu pour thème principal : « Avis de recherche : des chefs de file pour un monde exempt de tuberculose ».Appelée à intervenir pour procéder au lancement de la recherche des cas manquants, Marie Olive Lembe Kabila a rappelé que cette maladie jadis était considérée comme à la fois celle des pauvres et de toutes les couches sociales.Elle a fait savoir que sa présence à cette cérémonie, témoigne de son engagement et de celui du chef de l’Etat à s’investir dans la lutte contre cette maladie. Elle a rappelé qu’afin de concrétiser la vision du chef de l’Etat, celle d’un Congo émergent d’ici 2030, il faudrait des soins de qualité à la portée de tous.Marie Olive Lembe a pour ce faire indiqué qu’avec son époux, ils soutiennent l’ensemble des actions entreprises par le PNLT et par la tutelle, avant de soutenir que nul ne devrait donc être exempté dans cette lutte, et de préciser que tous nous devrions œuvrer ensemble en faveur du bien-être de nos populations».

Enfin, la première dame a demandé à tous de se lever et de barrer la route à la tuberculose dans notre pays, avant de rappeler à toutes les mères le rôle combien crucial qu’elles jouent surtout dans la protection de la santé des familles.L’occasion faisant le larron, Marie Olive Lembe Kabila a lancé un appel solennel aux mères à s’impliquer davantage contre la tuberculose par une recherche active des cas dans les familles, et ensuite par une orientation le plus vite possible vers un centre de santé le plus proche en vue d’un dépistage rapide et une prise en charge gratuite.

Pour sa part, le représentant du Premier ministre a estimé que cette journée était une opportunité de plus pour réitérer l’engagement du gouvernement à lutter contre la tuberculose. Il a toutefois déploré le fait que malgré le nombre croissant des dépistés, plusieurs personnes échappent toujours aux mailles du système sanitaire avec comme conséquence un frein au progrès dans cette lutte. Il a souligné que l’ampleur des défis n’était pas à sous-estimer.

De son côté, le ministre de la Santé publique, Dr Oly Ilunga, a indiqué que le thème de cette édition visait à inviter tous à être des acteurs dans la promotion de la santé, et à jouer un rôle majeur dans cette lutte.Il a martelé que l’engagement des femmes était capitale pour éliminer cette endémie, avant de rappeler que la santé est d’abord un état d’esprit et de comportement.Po

Le Représentant de l’OMS en RDC, Dr Allarangar Yokouidé, a, quant à lui, lu le discours de la directrice régionale de l’OMS Afrique, Dr Moeti, à l’occasion de cette journée consacrée à la commémoration JMT 2018. Dans ce message, le thème choisi vise à créer une dynamique au sein de la région africaine qui continue encore à croupir sous la plus lourde charge de cette maladie. 

Dr Moeti a insisté sur le fait que le rêve d’un monde sans TBC ne saura être réalisé qu’avec des dirigeants qui, au départ, jouent le rôle de chefs de file à travers des efforts visant à mettre fin préalablement à la tuberculose au niveau local.Aussi, Moeti appelle tout le monde et aussi le gouvernement à accroitre le financement national de la lutte, avant de saluer la présence de la première dame à cette cérémonie qui marque un soutien indélébile de son engagement. Elle a enfin réitéré le soutien de l’OMS et de ses partenaires dans la lutte contre ce fléau en Rdc.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.