Actualités : www.azes.cd  / Evénements
Commission avantages fiscaux ZES

 

L’Agence des Zones Économiques Spéciales (AZES) a organisé du 18 au 20 avril 2018 à l’Immeuble du Gouvernement, dans la Commune de la Gombe, les travaux de la Commission devant statuer sur les avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers  qui seront accordés aux investisseurs privés dans le cadre du régime des ZES en RDC.

Ces travaux, qui ont été convoqués par le Ministère de l’Industrie, en étroite collaboration avec le Ministère des Finances, ont connu la participation des délégués de la Présidence de la République, de la Primature, des Ministères de l’Industrie et des Finances, de la CTAD, des régies financières (DGI, DGDA, DGRAD, DGRK), de l’ANAPI et de certains services publics compétents en matière fiscale.

Dans son discours d’ouverture, SEM M. le Ministre de l’Industrie a rappelé la place que le programme des ZES occupe dans la stratégie de développement économique de notre pays, avant d’exhorter les délégués des institutions et services présents à mettre toute leur expertise au profit de ces importantes assises qui devront permettre de doter définitivement la RDC d’une réglementation compétitive en matière des avantages offerts dans les ZES congolaises.

Le Chargé de Mission de l’AZES, qui a assuré la supervision desdits travaux, a souligné tout l’enjeu de ces assises qui permettront d’aligner la RDC sur l’orbite des pays dotés d’une législation claire, précise, attrayante et susceptible de rencontrer les objectifs du Gouvernement en matière d’industrialisation de notre économie.

Pour rappel, au cours de sa réunion extraordinaire du 26 janvier 2016 portant sur les mesures urgentes pour la relance et la stabilisation de l’économie, le Gouvernement congolais a décidé la mise sur pied de 3 ZES  dans les provinces du Kongo central, au Haut-Katanga et en Ituri, en plus de la ZES pilote de Maluku dont le processus de mise en œuvre est en cours avec l’appui de la Banque mondiale dans le cadre du Projet PDPC.

Les ZES sont des espaces délimités, régis par des lois particulières, destinés à attirer les investissements privés au moyen des avantages et des facilités offerts par le Gouvernement aux investisseurs privés. Elles constituent des vecteurs importants dans l’attrait des investissements étrangers.

En RDC, le régime des ZES a été fixé par la loi 14/022 publiée par le Chef de l’Etat le 7 juillet 2014. Cette loi sur base de laquelle l’Agence des Zones Économiques Spéciales, AZES en sigle, a été créée comme établissement public devant assumer le rôle de l’Autorité de régulation des ZES implantées sur le territoire national, devait néanmoins être parachevée et complétée par des mesures d’application.

Les travaux tenus à l’immeuble du Gouvernement, sous le leadership des Ministres des Finances et de l’Industrie, entendent ainsi répondre à l’impératif de combler ce vide en déterminant la batterie des avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers qui devraient rendre attractives les ZES congolaises, à la lumière des textes réglementant  le régime fiscal congolais, des objectifs du Gouvernement ainsi que des enjeux sous-régionaux.

A l’issue de ces assisses, la Commission a émis le vœu de voir le Gouvernement congolais adopter rapidement les conclusions de ces travaux qui permettraient à la RDC de disposer d’un cadre juridique et réglementaire plus clair sur les avantages et autres facilités à accorder dans le cadre des politiques visant à attirer les investissements privés tant nationaux qu’étrangers dans nos zones économiques spéciales.

Voir aussi mediacongo.net 

 

 

Source : www.azes.cd 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Ebola : Jean Jacques Muyembe mérite le prix Nobel (Lumeya Dhu Maleghi)

Le député national élu de Kikwit, Lumeya Dhu Maleghi a appelé dimanche la communauté scientifique internationale à décerner le prix Nobel à l’épidémiologiste congolais, Jean Jacques Muyembe, pour ses travaux de recherche sur la maladie à viru
 
RDC : Quand l’OMS appelle à la solidarité régionale dans la lutte contre Ebola

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé lundi à Brazzaville les partenaires des Nations unies, principalement les neuf pays frontaliers de la République démocratique du Congo (RDC) à faire « preuve de solidarité » dans la lutte contre
 
Santé-Ebola : Des nouveaux cas confirmés au Nord-Est de la RDC

cinq nouveaux décès de cas confirmés dont un décès communautaire à Beni et quatre survenus aux centres de traitement d’Ebola (CTE) dont deux à Beni et deux à Katwa. Par ailleurs, trois patients (un à Beni,
 
Est de la RDC : des nouveaux d’Ebola confirmés

onze nouveaux décès de cas confirmés ont été également répertoriés, dont quatre décès communautaires (deux à Mabalako, un à Mandima et un à Beni) et sept décès aux centres de traitement d’Ebola (CTE) dont quatre à Beni
 
RDC-Santé : A l’heure des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole

Ces campagnes mobilisent plus de 230 000 acteurs du ministère de la Santé publique et des partenaires. Elles ciblent 19 466 557 enfants âgés de 0 à 59 mois pour la vaccination contre la poliomyélite et 2 200 772 enfants âgés de 6 à 59 mois pour l
 
RDC-Ebola : des nouveaux cas de décès

Depuis le début de l’épidémie jusqu’au samedi 30 mars 2019, le cumul des cas est de 1.069, dont 1.003 confirmés et 66 probables. Au total, il y a eu 665 décès parmi lesquels 599 confirmés et 66 probables ainsi que 329 personnes guéries. Le Min
 
Ebola à Beni : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

En mission en Rdc depuis lundi 5 novembre 2018, le Secretaire général adjoint de l'Onu, Jean Pierre la Croix a salué le travail qu’abattent le gouvernement de la RDC, les agences onusiennes et les différents acteurs engagés dans la riposte à cette
 
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »

Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre"
 
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur

L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé
 
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo

La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.
 
Rdc: plus de 300 enfants directement affectés par les violences en 3 semaines (Monusco)

Les conflits en Rdc ont obligé 4, 5 millions de personnes à quitter leur milieu habituel de vie. Ainsi plus de 300 enfants ont été directement affectés par des violences sur une période de trois semaines
 
Rdc: la première Dame réaffirme son engagement aux actions de lutte contre la tuberculose

L’épouse du Chef de l’Etat, Mme Marie-Olive Lembe Kabila, a exprimé samedi, à l’occasion de la célébration, sur le boulevard Triomphal à Kinshasa,  de la journée mondiale de la tuberculose,  son engagement et celui du Président de la Répu
 
RDC: nouvelle alerte au choléra dans la province de la Mongala

En République démocratique du Congo (RDC), l’épidémie de choléra menace de se répandre le long du fleuve Congo. Un décès a été constaté à bord d'un bateau, dans la province de la Mongala. 
 
RDC : l'UNICEF cherche 268 $ pour assister 6,3 millions d'enfants

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) cherche 268 millions de dollars américains  pour assister 6,3 millions d’enfants cette année en RDC en 2018. Dans un communiqué publié mardi 30 janvier à Kinshasa, l’agence onusienne affirme q
 
RDC: l’épidémie de choléra progresse plus rapidement que prévu à Kinshasa

En RDC, le nombre de décès enregistrés suite au choléra à Kinshasa continue de progresser. La maladie touche désormais 16 zones de santé sur 35 que compte la capitale. L’épicentre de l’épidémie est le quartier Camp Luka. C’est là qu’en
 
Santé : Kinshasa abrite le 6è congrès d’AFMED

 
Santé : Les chinois se font de l’argent facile sur le dos des Congolais

« Examen scanneur gratuit !!! Examen général de la tête, du cœur, des poumons, du foie, de l’estomac, des intestins, des reins, hémorroïde… sur le scanneur. Traitement adulte et enfant de 3 ans au plus : gastrite, hypertension, frigidité, sté
 
Cuisiner peut être dangereux...

L’ignition de combustibles solides dans des foyers inefficaces ou de combustibles mal transformés et/ou conditionnés, résultant des pratiques traditionnelles de cuisson en RDC libère des polluants toxiques dans l’air
 
Un professeur américain explique que les États-Unis ont créé Ebola et le sida

Le Dr. Cyril Broderick, de l’Université du Delaware, a récemment publié un travail approfondi s
 
AVC : Une banane par jour peut réduire le risque

 
Cancer du col de l’utérus : Première cause de mortalité de la femme en RDC

Le cancer de col utérin est identifié comme étant la première cause de mortalité de la femme en
 
Ebola: la Havane s'en mêle

Face à l'ampleur prise par la fièvre hémorragique, qui a touché 4.784 personnes, Cuba va envoyer
 
Ebola : Où en est-on avec la recherche sur le traitement ?

 
Chauves-souris : Réservoir du virus Ebola

Le ciel et les arbres de Mongwalu, une cité minière dans la province Orientale, sont envahis depu
 
Danger en RD Congo : Des œufs avariés sur le marché

Malgré une terre aussi fertile et riche et la présence des espaces verts et des millions d’hect
 
Ebola : souche Zaïre confirmée, Kinshasa prêt à "trois mois" de lutte

Les autorités congolaises ont confirmé lundi 25 août que l’épidémie d’Ebola qui frappe la p
 
Différents programmes de santé dépendant de la 4è Direction

 
Présentation et Attributions de la 4ème Direction de Santé

 
Programmes rattachés à la 12ème Direction de Santé

 
Vue générale sur les Réseau d’Information et de Communication pour la Santé en République Démocratique du Congo

 
RICS : Réseau d’Information et de Communication pour la Santé