Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI

Les questions relatives à la collaboration entre la République Démocratique du Congo et la Cour pénale internationale (CPI), la situation sécuritaire et l’évolution du processus politique en cours en RDC ont été au centre de l’entretien d’environ une heure que le Président Joseph Kabila a eu,  mercredi dans la soirée, en son cabinet de travail de la Gombe, avec Mme Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale. A constaté lappelafricain.com

La Procureure de la CPI a déclaré à la presse à l’issue de l’audience auprès du Chef de l’Etat, que sa mission en RDC était de rencontrer les autorités congolaises, les membres de la société civile, les confessions religieuses et l’opposition politique. Elle a dit avoir également évoqué avec le Président de la République les préoccupations en rapport avec les violences en cours dans  différents coins du pays, précisant toutefois que cela ne veut pas dire qu’elle veut interférer sous un quelconque aspect politique.« Cela n’est pas ma mission », a-t-elle dit, ajoutant que sa mission est plutôt d’intervenir pour la prévention des crimes qui rentreraient dans la compétence de la CPI. 

Elle a  estimé que cela constitue aussi une partie de la justice.Mme Bensouda a fait savoir, en outre, qu’elle souhaite que la RDC continue à collaborer étroitement avec la CPI, car la situation qui s’est déroulée au Kasaï en 2016 et 2017 et tout ce qui se passe dans certaines parties de la RDC préoccupe au premier chef ses bureaux, raison pour laquelle elle a envoyé à plusieurs reprises des missions en RDC et tenu des réunions avec les autorités congolaises.

La procureure de la CPI s’est, par ailleurs,  déclaré, en réponse à une question, « satisfaite et respectueuse des propos du Président Joseph Kabila en ce qui concerne la collaboration entre la RDC et cet organe judiciaire international », avant de saluer les efforts des autorités congolaises dans la recherche des voies et moyens de résoudre les problèmes qui se posent au pays. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.