Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI

Les questions relatives à la collaboration entre la République Démocratique du Congo et la Cour pénale internationale (CPI), la situation sécuritaire et l’évolution du processus politique en cours en RDC ont été au centre de l’entretien d’environ une heure que le Président Joseph Kabila a eu,  mercredi dans la soirée, en son cabinet de travail de la Gombe, avec Mme Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale. A constaté lappelafricain.com

La Procureure de la CPI a déclaré à la presse à l’issue de l’audience auprès du Chef de l’Etat, que sa mission en RDC était de rencontrer les autorités congolaises, les membres de la société civile, les confessions religieuses et l’opposition politique. Elle a dit avoir également évoqué avec le Président de la République les préoccupations en rapport avec les violences en cours dans  différents coins du pays, précisant toutefois que cela ne veut pas dire qu’elle veut interférer sous un quelconque aspect politique.« Cela n’est pas ma mission », a-t-elle dit, ajoutant que sa mission est plutôt d’intervenir pour la prévention des crimes qui rentreraient dans la compétence de la CPI. 

Elle a  estimé que cela constitue aussi une partie de la justice.Mme Bensouda a fait savoir, en outre, qu’elle souhaite que la RDC continue à collaborer étroitement avec la CPI, car la situation qui s’est déroulée au Kasaï en 2016 et 2017 et tout ce qui se passe dans certaines parties de la RDC préoccupe au premier chef ses bureaux, raison pour laquelle elle a envoyé à plusieurs reprises des missions en RDC et tenu des réunions avec les autorités congolaises.

La procureure de la CPI s’est, par ailleurs,  déclaré, en réponse à une question, « satisfaite et respectueuse des propos du Président Joseph Kabila en ce qui concerne la collaboration entre la RDC et cet organe judiciaire international », avant de saluer les efforts des autorités congolaises dans la recherche des voies et moyens de résoudre les problèmes qui se posent au pays. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie