Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
RDC : quand Félix Tshisekedi incarne désormais le renouveau de l’Afrique

Poignées de mains par-ci, accolades par-là, tout le monde à Addis-Abeba s’empressait d’approcher le successeur de Joseph Kabila en RDC. Félix Tshisekedi incarne désormais le renouveau de l’Afrique. A peine adopté dans le cercle fermé des chefs d’Etat de l’Union africaine, il a été porté à la 2ème vice-présidence de l’organisation panafricaine pour l’année 2019. Le président Félix Tshisekedi a volé la vedette à tous ses homologues. A constaté lappelafricain.com

La RDC est en train de reprendre sa place à l’échelle continentale. L’élection de son président dans le staff dirigeant de l’UA pour l’année 2019 en est une parfaite illustration.

À peine arrivé, et déjà sur les toits du continent. En effet, la fonction tournante de deuxième vice-président reste symbolique mais que le choix porté sur le chef de l’Etat congolais est un succès de plus pour la diplomatie congolaise.

Le nouveau président congolais a reçu par cette désignation un nouveau soutien de taille de la part de l’organisation panafricaine.

En tant que deuxième vice-président, Félix Antoine Tshisekedi composera le bureau de l’Union africaine avec notamment le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le président sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa et le président nigérien Mahamadou Issoufou.

Devant ses pairs, le président de la RDC a également plaidé en faveur de la paix en ces termes : « Notre pays a tant souffert depuis qu’il est devenu Congo. Les guerres meurtrières que nous avons vécues devraient interpeller l’Afrique et la conscience africaine afin de ne pas sponsoriser toutes tentatives susceptibles de faire revivre au peuple congolais les mêmes atrocités que nous ne cessons de décrier, depuis plus de 20 ans ».

Il n’est donc plus acceptable que le Congo puisse être indéfiniment victime de la convoitise des étrangers à cause de ses immenses ressources naturelles, poursuit 7sur7.cd, qui cite le président Tshisekedi.

Dans son élan, le Chef de l’Etat congolais a insisté sur la consolidation de la paix et la sécurité dans son pays, la RDC.

« Consolider davantage la paix et la sécurité, combattre les antivaleurs, construire un Etat de droit, renforcer la politique de bon voisinage et le règlement pacifique des différends, neutraliser la nébuleuse des groupes armés qui massacrent et sèment mort et désolation dans certaines contrées du pays, tout particulièrement à Beni et à Butembo, dans le Nord Est », sont autant des défis que s’est lancé le président Félix Tshisekedi.

A en croire certains analystes, c’est un message fort que l’Afrique vient de lancer au monde. Une consécration que l’Afrique vient de faire à la République démocratique du Congo, en l’occurrence à son président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. L’on peut dire que son élection comme deuxième vice-président de l’Union Africaine (UA), vient de couper court aux spéculations tant nationales qu’internationale sur son élection, sur sa légitimité, et sur sa force de faire quelque chose pour l’Afrique.

Le nouveau président congolais Félix Tshisekedi a poursuivi lundi son offensive diplomatique en rencontrant notamment le président du Rwanda Paul Kagame, qui avait émis de "sérieux doutes" au sujet de sa victoire à l'élection du 30 décembre 2018.

« Pendant près de deux heures, les deux chefs d'Etat ont passé en revue les questions de bon voisinage et de franche coopération entre leurs Etats », en marge du sommet de l'Union africaine (UA) à Addis Abeba, a indiqué à l'AFP l'entourage du président congolais.

Président en exercice sortant de l'UA, M. Kagame avait demandé le 17 janvier à la Cour constitutionnelle de la RDC la "suspension" de la proclamation des résultats, le temps d'envoyer une délégation à Kinshasa. Mais, la Cour constitutionnelle avait pris de vitesse cette initiative en proclamant la victoire définitive de M. Tshisekedi dans la nuit du 19 au 20 janvier.

A Addis Abeba, le président Tshisekedi a aussi rencontré la cheffe de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini.

Trois dossiers ont été abordés : le retour à Kinshasa de l'ambassadeur de l'Union européenne, Bart Ouvry, invité à quitter le territoire congolais en décembre avant les élections ; la réouverture de la Maison Schengen, sorte de consultât européen fermé en janvier 2018 par les autorités congolaises; les sanctions de l'UE envers quatorze responsables du régime de l'ex-président Joseph Kabila.

Le nouveau président congolais a également abordé avec le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, l'avenir de la Mission des Nations unies au Congo (MONUSCO), selon l’AFP.

M. Tshisekedi a enfin rencontré plusieurs chefs d'Etat africains, dont le Sud-Africain Cyril Ramaphosa, l’Equato-Guineen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le Guinéen Alpha Condé.

Après avoir reçu son homologue congolais chez lui à Nairobi il y a quelques jours, le Kenyan Uhuru Kenyatta a une fois de plus rencontré Felix Tshisekedi en marge de la 34ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine à Addis-Abeba.

Michelle Bachelet, ancienne présidente du Chili et actuelle Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, a elle aussi été reçue par le président de la RDC. Ce dernier a été en outre élu 2ème vice-président de l’UA.

 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales