Actualités : www.lappelafricain.com  / Santé
Ebola : Jean Jacques Muyembe mérite le prix Nobel (Lumeya Dhu Maleghi)

Le député national élu de Kikwit, Lumeya Dhu Maleghi a appelé dimanche la communauté scientifique internationale à décerner le prix Nobel à l’épidémiologiste congolais, Jean Jacques Muyembe, pour ses travaux de recherche sur la maladie à virus Ebola qui ont abouti à la découverte des médicaments MAB114 et REGN-EB 3.

Le Ministre honoraire des Affaires Foncières pense que l’expert congolais mérite reconnaissance de la nation et du monde. A partir du sang d’un convalescent de l’épidémie d’Ebola survenue à Kikwit en 1995, le Docteur Muyembe a pu développer un anticorps monoclinal qui s’est révélé très puissant contre le virus Ebola.

Et aujourd’hui grâce à lui, rappelle Lumeya, cette dangereuse maladie a un traitement curatif. Les deux médicaments qui ont vaincu Ebola, sont là : MAB114 et REGN-EB3. Pour lui, c’est un motif de fierté parceque le sang à base duquel le produit qui guérit Ebola a été trouvé, avait été prélevé sur un convalescent d’Ebola de 1995.

’’ La communauté Kwiloise, en général et kikwitoise en particulier, reste donc très fière de tous les efforts et progrès réalisés par le professeur Jean Jacques Muyembe, son équipe de l’INRB, en collaboration avec le NIH des États-Unis ’’, a assuré Me Lumeya.

Ainsi pour soutenir cette initiative, l’élu de Kikwit demande, à travers la Dynamique du Kwilu :

1. A l’Assemblée nationale de voter un budget conséquent à allouer à l’INRB aux fins d’améliorer ses capacités de recherche ;

2. Au gouvernement congolais, d’initier un système de sécurité sociale pour les orphelins des prestataires décédés pendant les différentes campagnes de lutte contre Ebola, de décerner des médailles de mérite civique aux prestataires vivants et à titre posthume aux décédés ayant participé aux différentes campagnes de lutte antivirus.

Cependant, le vice-président de la Dynamique pour la Démocratie au Congo rappelle au Secrétariat technique multisectoriel de lutte contre Ebola ainsi qu’à la solidarité internationale représentée par l’OMS, l’USAID et le KOJIKA de reconnaître le rôle déterminant de la communauté de Kikwit dans le processus de découverte des médicaments MAB114 et REGN- EB3. Une démarche logique.

Voilà pourquoi plaide pour la création d’une école de santé publique attachée à la faculté de Médecine de l’Université de Kikwit.

Dans son plaidoyer, il demande aussi qu’on améliore les plateaux techniques de tous les hôpitaux de l’ensemble du pays frappés par les 10 dernières épidémies de la maladie à virus Ebola. Il s’agit de Kikwit, Yambuku, Luebo, Kisangani, Beni, Goma, Butembo, Ituri, Mambasa, Mangina et tant d’autres.

Pour atteindre cet objectif, l’élu de Kikwit a proposé à la communauté Kwiloise de mettre en place un comité pour faire le suivi de toutes ces résolutions. Au même moment, Lumeya appelle la diaspora du Kwilu à soutenir cette initiative par des actions concrètes et en faisant le lobbying auprès des organisations internationales pour que la ville de Kikwit, berceau de MB114 et REGN-EB 3, soit reconnue et bénéficie d’un soutien sanitaire comme aussi d’autres coins du pays.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
COMMUNIQUE OFFICIEL DU BUREAU DU CNOP

Le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens de la République Démocrati
 
COMMUNIQUE OFFICIEL DU CNOP N°006

Le Bureau du Conseil National de l'Or
 
CONVOCATION DU 4ème CONGRES DE L'ORDRE DES PHARMACIENS

Voici la Décision N
 
Les Conseils Provinciaux de l’Ordre