Actualités : www.lappelafricain.com  / Géopolitique
Mais que diable les Américains reviennent-ils faire dans cette galère ?

Après bien des hésitations, les Américains ont finalement accentué leur soutien à la lutte contre l'Etat Islamique en Irak. Une aide qui intervient au moment où les djihadistes commençaient à progresser dangereusement vers le Kurdistan dans le Nord du pays. Explications.

Pourquoi les Etats-Unis sont-ils intervenus maintenant ?

Plusieurs raisons viennent expliquer la décision américaine d'intervenir militairement en Irak depuis quelques jours. Pour le politologue Hasni Abidi "la question était plutôt de savoir quand il serait nécessaire d'intervenir et comment plutôt que de savoir si oui ou non les Américains allaient intervenir". Le directeur du Centre d'Etudes et de Recherche sur le Monde Arabe et Méditerranéen (CERMAM), à Genève, liste donc plusieurs raisons avancées par les Etats-Unis pour justifier cette intervention : "tout d'abord les Etats-Unis ont pris soin de s'appuyer sur une déclaration du Conseil de sécurité qui condamnait les attaques de l'Etat islamique (EI) afin de donner un aspect multilatéral à leur intervention", explique l'expert.

"Ensuite, les Etats-Unis ont mis en avant la mise en danger de personnels américains au Consulat d'Erbil pour justifier ces frappes. Notez que les Américains ont également des bases militaires et des experts militaires dans la région. Il n'était donc pas possible de rester les bras croisés." Enfin, explique Abidi, "les Américains ont mis en avant la question de la minorité Yazidi pour donner un aspect éthique à tout ça".

Des explications qui confinent à la communication pour les experts qui avancent d'autres raisons à cette intervention : "Les premières victoires de l'EI contre les combattants kurdes ont été un choc et il fallait donc agir", explique la politologue américaine spécialiste de la question kurde Denise Natali.

Le tout sous la pression du lobby pro-kurde très actif à Washington. "Le Congrès, poussé par le lobby kurde très actif, est sur le dos d'Obama", relève la chercheuse de "l'Institute for National Strategic Studies" de la "National Defense University" de Washington. "Le président, qui marche sur des œufs, ne souhaitait pas vraiment s'engager et c'est pour cela que les frappes ont eu lieu avec prudence", souligne-t-elle. "Plus pour remonter le moral des peshmergas qu'autre chose".

Obama, ne souhaitant pas voir l'action américaine interprétée comme un soutien au Premier ministre Maliki s'est d'ailleurs assuré que ce dernier serait rapidement poussé vers la sortie, ce qui est chose faite depuis lundi.  

La question kurde est-elle plus sensible ?

"Les Américains ont besoin des Kurdes", explique Hasni Abidi. "Les Kurdes sont des alliés fiables dans la région depuis des années. C'est d'ailleurs à leur demande que les Etats-Unis ont refusé de livrer des avions au gouvernement central à Bagdad, les empêchant d'une part de réagir efficacement contre l'EI mais encourageant aussi ce dernier à se tourner vers Moscou", précise le politologue genevois qui souligne que "le lien entre Washington et Erbil est plus fort que celui entre Washington et Bagdad".

Les Kurdes ne cachent pas leur volonté de créer un Etat indépendant. "Ils ont tourné à leur avantage, après 2003, l'augmentation de pouvoirs donné aux régions mais cela ne leur suffit pas", explique Denise Natali depuis Washington. Les Kurdes, qui sont allés jusqu'à mettre en service un oléoduc qui relie directement les gisements du Kurdistan irakien à la Turquie afin d'exporter leur pétrole en contournant les autorités irakiennes, ne cessent de s'affranchir de la tutelle de Bagdad.

"Il y a un mois, le président du gouvernement régional du Kurdistan irakien Barzani ne voulait pas attaquer l'EI", souligne l'experte. "C'était un peu 'Du bon usage de l'Etat islamique'", décrit également Hasni Abidi. "L'avancée des djihadistes a affaibli les forces du gouvernement central, les poussant à abandonner Kirkouk et Mossoul… au profit des Kurdes". Les peshmergas ont donc profité de la déroute de l'armée pour s'emparer de nouveaux territoires, agrandissant leur région de 40%. Ce sont ces territoires qui sont aujourd'hui disputés. Avec le soutien des Etats-Unis. Une stratégie dangereuse pour Denise Natali : "Le système, qui a favorisé les chiites et les Kurdes contre les sunnites, doit être réformé. Il faut à nouveau associer les sunnites au pouvoir et aider le gouvernement central" estime l'experte qui redoute les conséquences régionales d'un éclatement de l'Irak.

Faut-il armer les peshmergas ?

Le département d'Etat américain a annoncé lundi que les Etats-Unis avaient commencé à livrer des armes aux peshmergas. Un choix "dangereux" pour l'experte de la "National Defense University" de Washington. "Cela donne l'impression que les Etats-Unis jouent une communauté contre une autre alors que le pays a justement besoin de voir ses institutions renforcées", explique l'experte.

Mais, pour Hasni Abidi, "les Etats-Unis veulent en finir avec tout ce qui se décrit comme un élément terroriste. Or, le Kurdistan est un prolongement de la sécurité américaine dans la région. Et les peshmergas ne sont pas si forts que ça", explique le politologue. "Ils n'ont pas combattu depuis des années, ce sont vraiment des soldats qui ont pris du ventre, et leur nombre est insuffisant. D'ailleurs, même les armer ne semble pas être une solution suffisante pour les Américains puisqu'ils sont intervenus eux-mêmes", souligne-t-il.

Pourquoi défendre particulièrement les Yézidis ?

"L'administration américaine est loin d'être sensible à la cause des Yézidisou même à celle des chrétiens d'Irak, même si ces derniers trouvent du soutien dans la communauté chrétienne américaine", souligne Hasni Abidi. "En revanche, l'administration américaine n'hésite pas à l'utiliser comme une couverture pour son intervention."

 

"L'état des minorités dans le monde est déplorable et nous n'avons pas vu les Etats-Unis bouger d'un iota pour les défendre. Pour l'opinion publique, dire que l'on intervient pour défendre une minorité religieuse est toujours positif". Pour le politologue genevois, "il est important pour les Etats-Unis de donner une dimension éthique à leur démarche militaire.

Les Américains utilisent là des vrais arguments pour d'autres enjeux. Carcette communauté est persécutée depuis des décennies par les chrétiens d'Irak autant que les Kurdes ou les sunnites sous Saddam Hussein qui, il y a quelques années, a éliminé des centaines d'entre eux sans que les Américains ni personne d'autre ne s'en soucient".

Une vision partagée par la spécialiste américaine : "Bien sûr cette communauté a besoin d'aide", souligne Denise Natali. "Mais aujourd'hui elle est un prétexte facile. Non seulement on peut mettre en avant combien les djihadiste de l'EI les pourchassent – alors qu'il y a peu c'étaient les Kurdes ou les Chrétiens mais passons – mais, en plus, leur procurer une aide humanitaire n'est pas logistiquement compliqué. C'est une bonne opération", décrit l'experte.

Le pétrole joue-t-il un rôle particulier dans cette affaire ?

Comment souvent en Irak, l'intervention américaine en Irak a soulevé celle du pétrole. "Les Kurdes, qui ont donc agrandi leur territoire ces dernières années, et encore, dernièrement, à la faveur de l'offensive djihadiste, cherchent à élargir bien sûr leur mainmise sur les champs pétroliers dans la région", argumente Denise Natali. "En cela, il y a un argument pétrolier da

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Nos candidats pour le mont-Amba

Nos candidats Congrès National Congolais du Mont-Amba
 
La Fondation Pius MUABILU en action à KISENSO

Les élèves et écoliers de l'ITI DIZOLELE et l'EP TUTUMA dans la commune de KISENSO ont reçus plusieurs dons de la Fondation Pius MUABILU. Ces dons étaient composés des cahiers, livres ainsi que plusieurs matériels didactiques. Un bon nombres d'éco
 
1er octobre Journée international des personnes âgées. La fondation PIUS MUABILU passe à l'action

À l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, Cette journée qui est un moment unique et fraternel permettant de sensibiliser le grand public aux conditions de vie des personnes âgées qui souffrent de solitude, la Fondation Pius
 
UN VISIONNAIRE DU RENOUVEAU POLITIQUE EN RDC. Quid du leadership de l'honorable Pius MUABILU. Par Jean-Louis MUBIAY

L'honorable Pius MUABILU MBAYU MUKALA est connu au Congrès National Congolais "CNC"comme étant le PREMIER parmi les "justes", les " égaux " et les "travailleurs". Il prône toujours ce qui suit:
 
Enrôlement du Président National

Des milliers de ses camarades l'ont accompagné pour lui prouver la fidélité et l'attachement.
 
Agence des Zones Economiques Spéciales

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) est un Etablissement public à caractère administratif et technique. Elle est dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Placée sous la tutelle du Ministre ayant l’Industr
 
Magazine sur Mbongi/FLRC

 
CONTEXTE DE CREATION DE MBONGI / FLRC

L’Organisation Néerlandaise de Développement(SNV)/ RDC, en conformité avec sa stratégie globale dans le monde, est en train de développer un nouveau canal de distribution de services, intitulé « Facilité Locale pour le Renforcement des Capacité
 
Pius Muabilu et le CNC payent le minerval des élèves démunis du complexe « La cruche d’Or »

L’honorable Pius Mubilu Mbayu Mukala, président national du Congrès National Congolais est venu mardi 20 Octobre 2015 à la rescousse du complexe scolaire « La cruche d’Or », situé dans le quartier communément appelé « Grand monde » à Kingab
 
Joseph KABILA lance le vol inaugural de Congo Airways à l’aéroport international de N’djili

Le président de la république, Joseph KABILA KABANGE a officiellement lancé le vol inaugural de la nouvelle compagnie aérienne congolaise « Congo Airways ». Et ce, conformément à son discours sur l’Etat de la Nation prononcé le 15 Décembre 201
 
Marche de soutien au président de la République Joseph KABILA à Idiofa

La population du territoire d’Idiofa dans la nouvelle province du Kwilu dit non aux pêcheurs en eau trouble. Ils affirment être prêts à barrer la route aux politiciens opportunistes qui veulent jeter un désarroi au Pays en discréditant le chef de
 
DOUBLE CEREMONIE A KIMBANSEKE : IMPLANTATION ET INVESTITURE DU COMITE CELLULAIRE DE LA 25eme CELLULE DE BASE DU CNC

La moisson continue son bonhomme de chemin au Congrès National Congolais. Ce parti politique gagne du terrain du jour le jour tant à Kinshasa qu’à travers toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Le dimanche 31 Août 2015, la part
 
FINALE DU TOURNOIS NGALIEMA BEFORWARD : LE RESTOFAM SACRE CHAMPION

Le tournoi de football Ngaliema Beforward s’est clôturé en beauté le samedi 05 Septembre 2015 à Kinshasa la capitale de la République Démocratique du Congo. Ce tournoi organisé en muni championnat dont le nom veut dire « Ngaliema va toujours d
 
DEPUTATION PROVINCIALE : LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS ALIGNE PLUS DE 400 CANDIDATS AUX ELECTIONS PROVINCIALES.

A la veille de chaque scrutin en République Démocratique du Congo des partis politiques dont on n’a jamais entendu parler font surface pour donner de la voix au sujet des enjeux qui pointent à l’horizon. Et c’est souvent ces même partis ou forma
 
BRIGITTE MUABILU ENCOURAGE LES FEMMES PAYSANNES POUR L’AUTO PRISE EN CHARGE.

Brigitte MUABILU membre du bureau politique du Congrès National Congolais a échangé le mardi 04 Aout 2015 avec les femmes de la section CNC dans la commune de Mont-Ngafula. Cette rencontre qui a eu lieu à Kinshasa au siège national du parti, avait po
 
VISITE AU SIEGE NATIONAL DU PRESIDENT DE LA FEDERATION DU KATANGA ANCIENNE CONFIGURATION ET DU PRESIDENT URBAIN CNC/LIKASI.

Gabriel MWAMB NZENG, président fédérale du Congrès National Congolais de l’ancienne province du Katanga et René BANZA, président urbain du même parti à Likasi, toujours dans ce qui était jadis la province du Katanga avant le démembrement des p
 
TÊTE-A-TÊTE BUREAU POLITIQUE ET FÉDÉRAUX DE L’EX-KATANGA ET KASAÏ OCCIDENTAL.

Le président national du congrès national congolais ne déroge jamais à ses principes dans la gestion efficace au quotidien de sa formation politique. L’homme reste toujours convaincu qu’il faut disposer permanemment assez du temps pour prêter ore
 
WINNIE MUABILU ASSISTE LES ORPHELINS

Winnie MUABILU, fille biologique du président national du Congrès National Congolais et membre du dit parti, est allé rendre visite aux orphelins encadrés dans deux orphelinats de la ville province de Kinshasa le mardi 21 Juillet 2015. Il s’agit de
 
LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS COMMEMORE LE 30 JUIN, FETE DE L’INDEPENDANCE

Le congrès National Congolais est une réalité vivante dans le Kongo Central. Le CNC est de plus en plus visible dans cette province de la RDC. Il suffit de voir la mobilisation dont ce parti a fait montre à Matadi en cette journée du 30 Juin 2015 po
 
CNC : AUDIENCE PIUS MUABILU ET PRESIDENT FEDERAL CNC/ PROVINCE

Le Congés National Congolais se dit déterminé à affronter les élections imminentes en RDC, mais aussi rafler plusieurs sièges. Voilà qui justifie la présence du président fédéral de la Province Orientale, Abraham BOLIKI au siège national de so
 
Répertoire téléphonique des Présidents Fédéraux/CNC

 
L’ASSOCIATION GENERATION MWABILU S’AFFILIE AU CNC.

Le Congrès National Congolais ne cesse d’attirer du monde. Une nouvelle association de jeunes s’est affiliée à l’idéologie du député national le camarade Pius Mwabilu Mbayo Mukala.
 
ADHESION DES CONGOLAIS DE L’ETRAGER AU CNC

Grâce au système informatique « Siasa-pro » les idéaux du Congrès National Congolais traversent de plus en plus les horizons. Cette façon de faire la politique de manière professionnelle, prouve à suffisance que le Congrès National Congolais est
 
08 MARS AU CNC

Cette année 2015 à l’occasion de la journée internationale de la femme célébrée chaque 08 Mars ; les femmes du Congrès National Congolais ont réfléchi autour de leur autonomisation et participation politique de la femme congolaise.
 
Les mamans maraîchères de KINDELE reçoivent les matériels aratoires.

 
La délégation du CNC participe à un Culte de l’Eglise KIMBANGUISTE à MADIMBA.

La délégation du CNC a participé à la célébration de l’accident qu’avait connu Papa DIALUNGANA.
 
Les maraîchères de MADIMBA reçoivent les matériels aratoires

Les maraîchères de Madimba ont reçu les matériels aratoires, don du CNC par le truchement d’Alexis TSHAMALA, Secrétaire national chargé de la mobilisation.
 
A propos du Congrès National congolais « CNC »

Le Congrès National congolais « CNC » en sigle est créé en date du 31 Mars 2011, conformément aux lois et règlements en vigueur en République Démocratique du Congo. Il est agréé par l’Arrêté Ministériel n°082/2011 du 29 Juin 2011.