Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
RDC : Paul Mwilambwe bientôt entendu au Sénégal

La justice sénégalaise a confirmé mardi 26 août 2014 la plainte à l’encontre de Paul Mwilambwe, un témoin clé dans le double assassinat de Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana. Une décision du juge d’instruction de Dakar qui intervient après l’audition des parties civiles. La convocation et l’audition de Paul Mwilambwe par la justice sénégalaise semblent désormais acquises pour la Fédération des ligues des droits de l’homme (FIDH) qui estiment que « cette première audition de parties civiles (…) marque le début de la procédure judiciaire au Sénégal« .

Pour une enquête « impartiale et indépendante« 

La justice sénégalaise avait été saisie en juin dernier par les familles des victimes et la FIDH. Devant la paralysie de la justice congolaise à entendre tous les protagonistes de l’affaire Chebeya, et notamment l’ancien chef de la police congolaise, John Numbi, la FIDH a décidé de porter l’affaire devant la justice sénégalaise. Objectif : faire entendre Paul Mwilambwe, un acteur-clé et témoin oculaire de l’affaire, qui avait pris la fuite avant de se réfugier au Sénégal. Ce pays s’est récemment doté d’une compétence universelle d’extra-territorialité qui lui a notamment permis d’intervenir sur le cas de l’ancien président tchadien Hissène Habré. Marie-Josée Bazana, l’épouse de Fidèle Bazana dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, estime qu’en confirmant cette plainte,  » la justice sénégalaise nous permet de croire qu’une enquête impartiale et indépendante peut finalement être menée, faire toute la lumière sur les assassinats de nos époux ». A noter que le principal intéressé, Paul Mwilambwe, souhaite également être entendu par la justice pour pouvoir enfin s’expliquer sur l’affaire.

John Numbi dans la ligne de mire ?

Le major de la police congolaise est un témoin capital de l’affaire Chebeya. En juin 2010, le célèbre défenseur des droits de l’homme de la Voix dans sans voix (VSV), Floribert Chebeya, était découvert mort dans sa voiture et le corps de son chauffeur, Fidèle Bazana avait disparu. Le jour du double meurtre, Paul Mwilambwe était en charge de la sécurité du bureau du Général John Numbi, le chef de la police congolaise. Après les faits, il avait pris la fuite dans un pays d’Afrique où il avait dénoncé devant le cinéaste Thierry Michel, puis sur France 24, l’implication de John Numbi dans l’assassinat et la disparition de Chebeya et Bazana. Devant l’émotion  provoquée par l’affaire Chebeya, John Numbi avait été suspendu et 8 policiers (dont Paul Mwilambwe) inculpés. Après un procès émaillé de plusieurs incidents, 5 policiers sont finalement condamnés, dont 4 à la peine de mort et 1 à la perpétuité. Trois des condamnés à mort sont en fuite, dont Paul Mwilambwe, réfugié au Sénégal. A ce jour, aucune procédure judiciaire n’a jamais été engagée par les autorités congolaises sur le rôle joué par le général John Numbi, un proche du président Joseph Kabila. Un futur procès à Dakar pourrait enfin permettre à Paul Mwilambwe de délivrer sa vérité.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata