Actualités : www.lappelafricain.com  / Santé
Danger en RD Congo : Des œufs avariés sur le marché

C’était au cours d’une conférence débat organisée à Limete par l’Association des consommateurs de produits vivriers (ASCOVI) sous le thème :  » La problématique de l’importation des œufs impropres à la consommation « .

M. Mangindu a, dans cette conférence, précisé que l’objectif de sa démarche, était de sensibiliser l’autorité publique à prendre des mesures concrètes interdisant l’importation des œufs impropres à la consommation. Il voulait aussi informer les consommateurs sur le danger de ces produits alimentaires dont le délai de consommation est largement dépassé.

Il a révélé que les œufs importés mettent 3 à 4 mois à bord des bateaux sur les océans avant d’atteindre les ports de la RDC et sont en même temps réfrigérés  à une température plus ou moins 5 degrés Celsius, alors que la durée normale de conservation est de un mois.

Ce qui, en tout cas, remet en cause l’efficacité des services de l’OCC basés aux différents ports maritimes du pays où certains produits impropres à la consommation échappent à leur vigilance. Et met en danger la santé de la population.

Les œufs avariés dira l’orateur, inondent les marchés kinois suite à leur bas prix pratiqué par les importateurs qui sont largement en deçà des œufs produits localement. Ce qui pour des observateurs avertis ne saurait être toléré dans  la mesure où elle favorise la concurrence déloyale sur le marché.

1 million d’œufs produits par jour à Kinshasa

Le secrétaire général de l’ONG CNSA a révélé que la production à Kinshasa est d’un million d’œufs/jour qui, selon lui, est à même de nourrir tous les Kinois et Kinoises soulignant à cet effet que le défi de la  sécurité alimentaire ne peut pas être levé sans recours à l’usage de la production de bonne qualité.

La RDC qui s’est longtemps installé dans l’importation des œufs et même des poussins devait abandonner cette politique et encourager la production locale. Pour ce faire, le Gouvernement de la République devait soutenir les fermiers et les opérateurs qui aimeraient se lancer dans la production des œufs et dans l’élevage des poules.

C’est comme ça que cette ONG salue le travail abattu aux parcs agro-industriel de la N’Sele et de Bukanga Lonzo qui pourront, avec l’augmentation de leurs productions, contribuer à diminuer la dépendance des consommateurs congolais par rapport aux œufs, aux poulets à chair etc.

Selon l’ACP qui a livré l’information dans son édition d’hier lundi 25  août, la consommation des œufs avariés fragilise la santé de l’homme. Elle provoque des troubles digestifs, augmente le taux de l’hypertension aux personnes frisant la quarantaine d’âge, et multiplie des microbes susceptibles d’entraîner la mort.

Voilà pourquoi il est urgent d’arrêter l’importation des œufs jusqu’à nouvel ordre. Cela épargnera la population des maladies et créera une émulation parmi les fermiers et les opérateurs étrangers œuvrant dans le secteur.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.