Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
Exploitation sauvage des forêts en RDC

La Coalition nationale contre l’exploitation illégale du bois (CNCEIB), en partenariat avec World Wide Fund for nature (WWF), dénonce la coupe et l’exportation illégales de 594 grumes de bois Wenge dont s’est rendu coupable la société TERCO dans la concession de TALATINA. Bois enlevés et transportés au port de Matadi dans 61 containers pour une exportation vers la Chine.

C’est le sens du point de presse tenu hier mardi 26 août dans la salle de réunion de WWF, située dans la concession Safricas à Kinshasa/Ngaliema.

A cette occasion, la Coalition, par la bouche de son secrétaire général, Me Alphonse Lonbgango, a porté à la connaissance de l’opinion nationale et internationale un cas d’exploitation illégale des forêts par la société TERCO et le pillage des forêts de la RD Congo.

A la lumière des investigations menées par la Coalition, la société TERCO a exploité illégalement 584 grumes de bois Wenge dans la concession attribuée à la société TALATINA depuis le 18 janvier 2014, à travers une garantie d’approvisionnement n°003/04. Titre qui a été converti en contrat de concession forestière portant le numéro 050/14 du 25 avril 2014.

La cargaison querellée entre les deux sociétés a été curieusement blanchie à travers une opération d’achat vente et est maintenant en instance d’exportation vers la Chine par la société HOMIMEX qui déclare l’avoir achetée auprès de TERCO. Entre-temps, les investigateurs de la Coalition ont constaté que la société TERCO a frauduleusement exploité du bois sans aucune autorisation dans une concession forestière dument attribuée à la société TALATINA et sans le consentement de cette société.

Les experts de la Direction de la gestion forestière (DGF) du ministère de l’Environnement, Conservation de la nature et Tourisme contactés pour éclairer la situation,  attestent que « le représentant de la société TERCO n’a pas obtenu de permis de coupe en 2012 et qu’en conséquence, toute coupe opérée dans ces conditions est illégale ». De même, la lettre du ministre de l’Environnement, adressée au gouverneur de la province du Bandundu en rapport à l’enquête diligentée par la Brigade forestière de Ngamboni dans le territoire de Kwamouth, mentionne qu’il « a été trouvé sur le terrain des grumes de Wenge extraites de la forêt dénommée WU ; laquelle fait partie de la concession forestière attribuée, à ce jour, par mon ministère à la société TALATINA, dans le territoire de Kwamouth. Après vérification, il va s’avérer que lesdites grumes appartiendraient à la société TERCO qui, à tout point vue n’a ni droit ni titre sur cette concession forestière ».

On relève par ailleurs que la société TERCO n’est pas à son premier forfait. En 2013, la Coalition avait déjà dénoncé les pratiques illégales de cette entreprise dans la concession forestière attribuée à RIBA CONGO. L’affaire serait toujours pendante devant les tribunaux. 

Une liste d’exploitants  illégaux bientôt rendue publique

De ce fait, la Coalition invite les autorités judiciaires à procéder à la saisie de 61 containers de bois identifiés au port de Matadi et à ouvrir une enquête judiciaire contre la société TERCO et ses receleurs. Et qu’ils soient punis conformément à la loi. Elle invite aussi la Chine, à travers son ambassade en RDC, à interdire l’importation des bois illégaux sur son territoire et de décourager ces pratiques pour participer ainsi à la gestion durable des forêts tropicales et de lutter contre le changement climatique.

La Coalition invite en même temps le ministère de l’Environnement à abroger l’arrêté n°0011/CAB/MIN/ECN-EF/2007, portant réglementation de l’autorisation de coupe industrielle de bois d’œuvre et des autorisations d’achat, vente et exportation du bois d’œuvre dont se servent les opérateurs pour blanchir le bois illégalement coupé. Elle encourage enfin le ministère de continuer ses efforts d’assainissement des pratiques négatives qui de longue date émaillent le secteur forestier, notamment en renforçant le contrôle forestier, en sanctionnant vigoureusement les contrevenants aux infractions forestières et en poursuivant la révision et la mise en cohérence des textes réglementaires.

A la Société civile, la Coalition demande qu’elle reste vigilante pour continuer de dénoncer tous les exploitants illégaux, où qu’ils opèrent sur l’étendue du territoire national. Une liste d’exploitants illégaux, régulièrement mise à jour, sera bientôt publiée avec la contribution attendue de tous les acteurs soucieux de la durabilité de la gestion forestière en RD Congo.

Dans la suite du secrétaire général de la Coalition, les représentants des sociétés TALATINA et TERCO ont éclairé la lanterne sur les tenants et les aboutissants de cette affaire qu’on qualifie déjà de crime écologique.

Pour M. Bada Samuel de TALATINA, l’affaire qui oppose son entreprise à la société TERCO date de 2 ans. Plusieurs plaintes ont été instrumentées, à cet effet, sans résultat ; la dernière remonte en 2013. Il y a eu saisie de la cargaison puis la mainlevée qui a permis à TERCO de vendre à la société HOMIMEX les 584 grumes de bois Wenge qui ont été évacuées de Kinshasa pour le port de Matadi en trois jours. Désarmé face à la tournure que prend cette affaire, Bada Samuel demande que justice soit faite.

De son côté, Joseph Stéphane Kaimby, représentant de TERCO, a profité de la circonstance pour appelé la Société civile à rester une église au milieu du village et surtout encourager le dialogue entre les deux entreprises congolaises ; sans apporter des lumières sur les allégations graves portées contre sa société.

M. Gabriel Mola Motya, président de la Fédération industrielle du bois (FIB), a, pour sa part, éclairé l’assistance sur la légalité et l’illégalité dans l’exploitation forestière. A en croire M. Mola Motya, jusqu’à ce jour, on n’est pas encore parvenu à mettre en place une grille de légalité. Le travail est en cours dans le cadre de l’APV-FLEG. Mais de façon générale, l’exploitation illégale est définie comme « étant toute activité, dans le cadre de l’exploitation forestière, qui se déroule sans respect des normes d’exploitation forestière ou les lois du pays en la matière ».

Et dans le cas d’espèce, sans toucher au nœud du débat, le président de la FIB a fait savoir que le fait de délivrer un permis de coupe artisanale à une entreprise est une violation de la loi et la suite qui en découle, c’est-à-dire tout bois coupé dans ce contexte-là est illégal. Le fait aussi de délivrer un permis artisanale ou industrielle à quelqu’un ou une entreprise et qui va couper dans une concession forestière bien définie, c’est une autre illégalité. Obtenir un permis de coupe qui ne vise qu’une essence forestière, c’est encore une autre illégalité 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Fondation Pius MUABILU en action à KISENSO

Les élèves et écoliers de l'ITI DIZOLELE et l'EP TUTUMA dans la commune de KISENSO ont reçus plusieurs dons de la Fondation Pius MUABILU. Ces dons étaient composés des cahiers, livres ainsi que plusieurs matériels didactiques. Un bon nombres d'éco
 
1er octobre Journée international des personnes âgées. La fondation PIUS MUABILU passe à l'action

À l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, Cette journée qui est un moment unique et fraternel permettant de sensibiliser le grand public aux conditions de vie des personnes âgées qui souffrent de solitude, la Fondation Pius
 
UN VISIONNAIRE DU RENOUVEAU POLITIQUE EN RDC. Quid du leadership de l'honorable Pius MUABILU. Par Jean-Louis MUBIAY

L'honorable Pius MUABILU MBAYU MUKALA est connu au Congrès National Congolais "CNC"comme étant le PREMIER parmi les "justes", les " égaux " et les "travailleurs". Il prône toujours ce qui suit:
 
Enrôlement du Président National

Des milliers de ses camarades l'ont accompagné pour lui prouver la fidélité et l'attachement.
 
Agence des Zones Economiques Spéciales

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) est un Etablissement public à caractère administratif et technique. Elle est dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Placée sous la tutelle du Ministre ayant l’Industr
 
Magazine sur Mbongi/FLRC

 
CONTEXTE DE CREATION DE MBONGI / FLRC

L’Organisation Néerlandaise de Développement(SNV)/ RDC, en conformité avec sa stratégie globale dans le monde, est en train de développer un nouveau canal de distribution de services, intitulé « Facilité Locale pour le Renforcement des Capacité
 
Pius Muabilu et le CNC payent le minerval des élèves démunis du complexe « La cruche d’Or »

L’honorable Pius Mubilu Mbayu Mukala, président national du Congrès National Congolais est venu mardi 20 Octobre 2015 à la rescousse du complexe scolaire « La cruche d’Or », situé dans le quartier communément appelé « Grand monde » à Kingab
 
Joseph KABILA lance le vol inaugural de Congo Airways à l’aéroport international de N’djili

Le président de la république, Joseph KABILA KABANGE a officiellement lancé le vol inaugural de la nouvelle compagnie aérienne congolaise « Congo Airways ». Et ce, conformément à son discours sur l’Etat de la Nation prononcé le 15 Décembre 201
 
Marche de soutien au président de la République Joseph KABILA à Idiofa

La population du territoire d’Idiofa dans la nouvelle province du Kwilu dit non aux pêcheurs en eau trouble. Ils affirment être prêts à barrer la route aux politiciens opportunistes qui veulent jeter un désarroi au Pays en discréditant le chef de
 
DOUBLE CEREMONIE A KIMBANSEKE : IMPLANTATION ET INVESTITURE DU COMITE CELLULAIRE DE LA 25eme CELLULE DE BASE DU CNC

La moisson continue son bonhomme de chemin au Congrès National Congolais. Ce parti politique gagne du terrain du jour le jour tant à Kinshasa qu’à travers toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Le dimanche 31 Août 2015, la part
 
FINALE DU TOURNOIS NGALIEMA BEFORWARD : LE RESTOFAM SACRE CHAMPION

Le tournoi de football Ngaliema Beforward s’est clôturé en beauté le samedi 05 Septembre 2015 à Kinshasa la capitale de la République Démocratique du Congo. Ce tournoi organisé en muni championnat dont le nom veut dire « Ngaliema va toujours d
 
DEPUTATION PROVINCIALE : LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS ALIGNE PLUS DE 400 CANDIDATS AUX ELECTIONS PROVINCIALES.

A la veille de chaque scrutin en République Démocratique du Congo des partis politiques dont on n’a jamais entendu parler font surface pour donner de la voix au sujet des enjeux qui pointent à l’horizon. Et c’est souvent ces même partis ou forma
 
BRIGITTE MUABILU ENCOURAGE LES FEMMES PAYSANNES POUR L’AUTO PRISE EN CHARGE.

Brigitte MUABILU membre du bureau politique du Congrès National Congolais a échangé le mardi 04 Aout 2015 avec les femmes de la section CNC dans la commune de Mont-Ngafula. Cette rencontre qui a eu lieu à Kinshasa au siège national du parti, avait po
 
VISITE AU SIEGE NATIONAL DU PRESIDENT DE LA FEDERATION DU KATANGA ANCIENNE CONFIGURATION ET DU PRESIDENT URBAIN CNC/LIKASI.

Gabriel MWAMB NZENG, président fédérale du Congrès National Congolais de l’ancienne province du Katanga et René BANZA, président urbain du même parti à Likasi, toujours dans ce qui était jadis la province du Katanga avant le démembrement des p
 
TÊTE-A-TÊTE BUREAU POLITIQUE ET FÉDÉRAUX DE L’EX-KATANGA ET KASAÏ OCCIDENTAL.

Le président national du congrès national congolais ne déroge jamais à ses principes dans la gestion efficace au quotidien de sa formation politique. L’homme reste toujours convaincu qu’il faut disposer permanemment assez du temps pour prêter ore
 
WINNIE MUABILU ASSISTE LES ORPHELINS

Winnie MUABILU, fille biologique du président national du Congrès National Congolais et membre du dit parti, est allé rendre visite aux orphelins encadrés dans deux orphelinats de la ville province de Kinshasa le mardi 21 Juillet 2015. Il s’agit de
 
LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS COMMEMORE LE 30 JUIN, FETE DE L’INDEPENDANCE

Le congrès National Congolais est une réalité vivante dans le Kongo Central. Le CNC est de plus en plus visible dans cette province de la RDC. Il suffit de voir la mobilisation dont ce parti a fait montre à Matadi en cette journée du 30 Juin 2015 po
 
CNC : AUDIENCE PIUS MUABILU ET PRESIDENT FEDERAL CNC/ PROVINCE

Le Congés National Congolais se dit déterminé à affronter les élections imminentes en RDC, mais aussi rafler plusieurs sièges. Voilà qui justifie la présence du président fédéral de la Province Orientale, Abraham BOLIKI au siège national de so
 
Répertoire téléphonique des Présidents Fédéraux/CNC

 
L’ASSOCIATION GENERATION MWABILU S’AFFILIE AU CNC.

Le Congrès National Congolais ne cesse d’attirer du monde. Une nouvelle association de jeunes s’est affiliée à l’idéologie du député national le camarade Pius Mwabilu Mbayo Mukala.
 
ADHESION DES CONGOLAIS DE L’ETRAGER AU CNC

Grâce au système informatique « Siasa-pro » les idéaux du Congrès National Congolais traversent de plus en plus les horizons. Cette façon de faire la politique de manière professionnelle, prouve à suffisance que le Congrès National Congolais est
 
08 MARS AU CNC

Cette année 2015 à l’occasion de la journée internationale de la femme célébrée chaque 08 Mars ; les femmes du Congrès National Congolais ont réfléchi autour de leur autonomisation et participation politique de la femme congolaise.
 
Les mamans maraîchères de KINDELE reçoivent les matériels aratoires.

 
La délégation du CNC participe à un Culte de l’Eglise KIMBANGUISTE à MADIMBA.

La délégation du CNC a participé à la célébration de l’accident qu’avait connu Papa DIALUNGANA.
 
Les maraîchères de MADIMBA reçoivent les matériels aratoires

Les maraîchères de Madimba ont reçu les matériels aratoires, don du CNC par le truchement d’Alexis TSHAMALA, Secrétaire national chargé de la mobilisation.
 
A propos du Congrès National congolais « CNC »

Le Congrès National congolais « CNC » en sigle est créé en date du 31 Mars 2011, conformément aux lois et règlements en vigueur en République Démocratique du Congo. Il est agréé par l’Arrêté Ministériel n°082/2011 du 29 Juin 2011.