Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
Exploitation sauvage des forêts en RDC

La Coalition nationale contre l’exploitation illégale du bois (CNCEIB), en partenariat avec World Wide Fund for nature (WWF), dénonce la coupe et l’exportation illégales de 594 grumes de bois Wenge dont s’est rendu coupable la société TERCO dans la concession de TALATINA. Bois enlevés et transportés au port de Matadi dans 61 containers pour une exportation vers la Chine.

C’est le sens du point de presse tenu hier mardi 26 août dans la salle de réunion de WWF, située dans la concession Safricas à Kinshasa/Ngaliema.

A cette occasion, la Coalition, par la bouche de son secrétaire général, Me Alphonse Lonbgango, a porté à la connaissance de l’opinion nationale et internationale un cas d’exploitation illégale des forêts par la société TERCO et le pillage des forêts de la RD Congo.

A la lumière des investigations menées par la Coalition, la société TERCO a exploité illégalement 584 grumes de bois Wenge dans la concession attribuée à la société TALATINA depuis le 18 janvier 2014, à travers une garantie d’approvisionnement n°003/04. Titre qui a été converti en contrat de concession forestière portant le numéro 050/14 du 25 avril 2014.

La cargaison querellée entre les deux sociétés a été curieusement blanchie à travers une opération d’achat vente et est maintenant en instance d’exportation vers la Chine par la société HOMIMEX qui déclare l’avoir achetée auprès de TERCO. Entre-temps, les investigateurs de la Coalition ont constaté que la société TERCO a frauduleusement exploité du bois sans aucune autorisation dans une concession forestière dument attribuée à la société TALATINA et sans le consentement de cette société.

Les experts de la Direction de la gestion forestière (DGF) du ministère de l’Environnement, Conservation de la nature et Tourisme contactés pour éclairer la situation,  attestent que « le représentant de la société TERCO n’a pas obtenu de permis de coupe en 2012 et qu’en conséquence, toute coupe opérée dans ces conditions est illégale ». De même, la lettre du ministre de l’Environnement, adressée au gouverneur de la province du Bandundu en rapport à l’enquête diligentée par la Brigade forestière de Ngamboni dans le territoire de Kwamouth, mentionne qu’il « a été trouvé sur le terrain des grumes de Wenge extraites de la forêt dénommée WU ; laquelle fait partie de la concession forestière attribuée, à ce jour, par mon ministère à la société TALATINA, dans le territoire de Kwamouth. Après vérification, il va s’avérer que lesdites grumes appartiendraient à la société TERCO qui, à tout point vue n’a ni droit ni titre sur cette concession forestière ».

On relève par ailleurs que la société TERCO n’est pas à son premier forfait. En 2013, la Coalition avait déjà dénoncé les pratiques illégales de cette entreprise dans la concession forestière attribuée à RIBA CONGO. L’affaire serait toujours pendante devant les tribunaux. 

Une liste d’exploitants  illégaux bientôt rendue publique

De ce fait, la Coalition invite les autorités judiciaires à procéder à la saisie de 61 containers de bois identifiés au port de Matadi et à ouvrir une enquête judiciaire contre la société TERCO et ses receleurs. Et qu’ils soient punis conformément à la loi. Elle invite aussi la Chine, à travers son ambassade en RDC, à interdire l’importation des bois illégaux sur son territoire et de décourager ces pratiques pour participer ainsi à la gestion durable des forêts tropicales et de lutter contre le changement climatique.

La Coalition invite en même temps le ministère de l’Environnement à abroger l’arrêté n°0011/CAB/MIN/ECN-EF/2007, portant réglementation de l’autorisation de coupe industrielle de bois d’œuvre et des autorisations d’achat, vente et exportation du bois d’œuvre dont se servent les opérateurs pour blanchir le bois illégalement coupé. Elle encourage enfin le ministère de continuer ses efforts d’assainissement des pratiques négatives qui de longue date émaillent le secteur forestier, notamment en renforçant le contrôle forestier, en sanctionnant vigoureusement les contrevenants aux infractions forestières et en poursuivant la révision et la mise en cohérence des textes réglementaires.

A la Société civile, la Coalition demande qu’elle reste vigilante pour continuer de dénoncer tous les exploitants illégaux, où qu’ils opèrent sur l’étendue du territoire national. Une liste d’exploitants illégaux, régulièrement mise à jour, sera bientôt publiée avec la contribution attendue de tous les acteurs soucieux de la durabilité de la gestion forestière en RD Congo.

Dans la suite du secrétaire général de la Coalition, les représentants des sociétés TALATINA et TERCO ont éclairé la lanterne sur les tenants et les aboutissants de cette affaire qu’on qualifie déjà de crime écologique.

Pour M. Bada Samuel de TALATINA, l’affaire qui oppose son entreprise à la société TERCO date de 2 ans. Plusieurs plaintes ont été instrumentées, à cet effet, sans résultat ; la dernière remonte en 2013. Il y a eu saisie de la cargaison puis la mainlevée qui a permis à TERCO de vendre à la société HOMIMEX les 584 grumes de bois Wenge qui ont été évacuées de Kinshasa pour le port de Matadi en trois jours. Désarmé face à la tournure que prend cette affaire, Bada Samuel demande que justice soit faite.

De son côté, Joseph Stéphane Kaimby, représentant de TERCO, a profité de la circonstance pour appelé la Société civile à rester une église au milieu du village et surtout encourager le dialogue entre les deux entreprises congolaises ; sans apporter des lumières sur les allégations graves portées contre sa société.

M. Gabriel Mola Motya, président de la Fédération industrielle du bois (FIB), a, pour sa part, éclairé l’assistance sur la légalité et l’illégalité dans l’exploitation forestière. A en croire M. Mola Motya, jusqu’à ce jour, on n’est pas encore parvenu à mettre en place une grille de légalité. Le travail est en cours dans le cadre de l’APV-FLEG. Mais de façon générale, l’exploitation illégale est définie comme « étant toute activité, dans le cadre de l’exploitation forestière, qui se déroule sans respect des normes d’exploitation forestière ou les lois du pays en la matière ».

Et dans le cas d’espèce, sans toucher au nœud du débat, le président de la FIB a fait savoir que le fait de délivrer un permis de coupe artisanale à une entreprise est une violation de la loi et la suite qui en découle, c’est-à-dire tout bois coupé dans ce contexte-là est illégal. Le fait aussi de délivrer un permis artisanale ou industrielle à quelqu’un ou une entreprise et qui va couper dans une concession forestière bien définie, c’est une autre illégalité. Obtenir un permis de coupe qui ne vise qu’une essence forestière, c’est encore une autre illégalité 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
CAN 2019 : le dernier carré

C'est le fameux dernier carré ! La CAN 2019 a ses quatre demi-finalistes. Les quarts de finale de cette Coupe d'Afrique à 24 équipes se sont joués mercredi 10 et jeudi 11 juillet en Égypte, pays-organisateur. Trois de ces
 
CAN 2019: Le tableau des quarts de finale

Les affiches des quarts de finale sont toutes connues. Les 8 survivants, à savoir par ordre de qualification le Bénin, le Sénégal, le Nigeria, l'Afrique du Sud, Madagascar, l'Algérie, la Côte d'Ivoire et la Tunisie, savent ce qui les attend.
 
CAN 2019 : voici les dix stars à suivre

Le tour d’horizon des 10 stars africaines qui vont animer la phase finale de la 32ème Coupe d’Afrique des nations de football (21juin-19 juillet 2019) dont le coup d’envoi sera donné vendredi au Caire avec le match d’ouverture opposant l’Égyp
 
CAN 2019 : les numéros des dossards des Léopards dévoilés

 
Football : La RDC se maintient à la 5ème place en Afrique

Ce classement intervient cinq jours après le match des Léopards de la RDC contre le Burkina Faso et sept jours avant le démarrage de la 32ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), vendredi
 
CAN-Egypte 2019 : liste définitive des Léopards retenus

La RDC prépare la CAN- Egypte 2019 depuis le 1er a Marbella. En Egypte, elle jouera le 22 juin contre l’Ouganda, puis le 26 juin contre l’Egypte et le 30 juin contre le Zimbabwe
 
CAN-Egypte 2019 : voici les 32 présélectionnés

Au cours de ce stage, deux rencontres amicales sont prévues : contre le Burkina Faso le 9 juin et contre le Kenya, le 15 juin.
 
CAF/interclubs : l’Afrique du Nord dicte sa loi

Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions CAF, les deux demi-finales retour se sont soldées par deux matchs nuls 0-0. Deux résultats qui conviennent aux deux derniers vainqueurs de la compétition, l'ES Tunis et le Wydad Casablanc
 
Ligue des champions CAF: Les quatre derniers champions vont s'affronter

Quatre ans après, revoilà le Tout Puissant Mazembe en demi-finale de la Ligue des champions. En quarts de finale retour, samedi 13 avril, les Corbeaux sont venus à bout du Simba Sports Club (4-1). Victoire encore plus éclatante du Wydad Casablanca con
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe

Devant l’Entente Sportive Sétifienne, le TPM a fait plus qu’empocher les trois points. Au-delà du succès et de son ampleur, l’équipe a fait plus en montrant une vraie force de caractère et la montée en puissance du groupe. .
 
Classement-Fifa : la RDC toujours en 3e position en Afrique

Pas de changement pour la République démocratique du Congo (RDC) au classement mondial de football publié jeudi 15 mars par la Fifa. Le pays est toujours 3e sur le continent et 39e au monde.
 
CAF: tous les résultats des preliminaires de la C1

Exempté des préliminaires, le TPM connaîtra son adversaire des 16es le mercredi 21 février, à l’issue du retour entre Uniao Desportiva do Songo du Mozambique et Ngaya Club des grandes Iles des Comores. Les joueurs de l’UDS partent favoris.pour sa
 
CHAN 2018 : l'équipe type dévoilée

 
CHAN 2018: le dernier carré

Le Maroc, pays-hôte du CHAN-2018 affrontera la Libye en demi-finales, mercredi à Casablanca, alors que le Nigeria sera opposé au Soudan à Marrakech.
 
Le journaliste NZILA FANAN repose à jamais au cimetière la Nécropole

 
Transfert de Bakambu en Chine : Ibenge partagé entre satisfaction et regret

Le transfert de l'international rd-congolais, Cédric Bakambu au club chinois de Beijing Guoan, ne cesse de défrayer la chronique. Des voix fusent de partout pour commenter cette nouvelle. Le sélectionneur des léopards de la Rd-Congo, Jean-Florent Iben
 
CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc o
 
RDC/Football : Florent Ibenge prolonge sa mission à la tête des Léopards

 
Mondial des clubs: entrée en lice du représentant de l’Afrique

 
Mondial Russie 2018 : le verdict du tirage au sort

 
Coupe de la Confédération: doublé pour le TP Mazembe

 
Mondial 2017 : mission difficile pour la RDC

 
Constant Omari: « M.Blatter est le porte-voix des sans-voix »

Président de la Fédération congolaise de football (FECOFA) et membre africain du prochain comité exécutif de la FIFA, Constant Omari explique dans un entretien au Monde pourquoi il soutient Joseph Blatter, qui brigue aujourd’hui, à Zurich, un cinq
 
UN COMBAT D’ANTHOLOGIE ENTRE ALI ET FOREMAN

Le 31 octobre 1974 avait eu lieu à Kinshasa au stade du 20 mai (act. Stade Tata Raphaël), le super
 
CAN 2015 : Les Léopards (RDC) s'inclinent devant les Lions (Cameroun)

Les Lions indomptables du Cameroun entament de fort belle manière les éliminatoires de la Coupe d