Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
Détournements d’importantes sommes d’argent à la BIAC

Ça sent mauvais à la tour de la BIAC ( Banque Internationale pour l’Afrique au Congo Kinshasa ). L’homme fort du pays, Joseph Kabila serait dans tous ses états. Le dossier de cette institution financière au cœur de sulfureuses et scrabbleuses malversations intrigue et agace.

Le tout nouvel administrateur délégué de la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (Biac) en RDC, Michel Losembe en s’attachant les services d’un cabinet d’audit international a découvert le poteau rose.

Putréfaction dans l’armurerie bancaire

La prescription de l’audit interne qui s’étale de 2012 à mars 2014 vient de révéler tout ses secrets. Une découverte amère pour le conseil d’administration et les hautes autorités kinoises. Une affaire de détournements d’importantes sommes d’argent à grande échelle qui va ternir l’image de la place financière que devrait être Kinshasa.

Selon certaines indiscrétions, les montants mis en jeu sont gigantesques. Créances douteuses et litigieuses empoisonnent le portefeuille de la BIAC qui affiche un encours de dépôts de près de 500 millions de dollars. Plus de 100 millions de dollars sont au cœur d’une bérézina financière.

Selon nos informations, le dossier est désormais sur la table du président Joseph Kabila. Ses proches soutiennent qu’il va prendre les dispositions nécessaires dans les prochains jours.

Le ministre des Finances, en tant que première autorité de régulation et de supervision, devra s’expliquer sur cette affaire ! Pour rappel, cette déconfiture de premier degré avait entraîné la suspension du directeur des opérations de la BIAC. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie