Actualités : www.kintambo.cd  / Actualités
Jumelage et Rencontre avec Mr. l'Ambassadeur de Belgique

Le Bourgmestre de Kintambo et l'Ambassadeur de la Belgique

------------------------------------------------------------------------------------

Armand De Decker assiste, à Kinshasa, au lancement du jumelage entre Kintambo et la commune bruxelloise d’Uccle

Le président du Sénat belge, M. Armand De Decker, a visité dimanche, à Kinshasa, la commune de Kintambo, l’une des 24 municipalités de la capitale congolaise, dans le cadre du lancement des activités de jumelage entre cette commune et celle d’Uccle.

Pour l’hôte de la RDC qui est aussi bourgmestre de cette municipalité bruxelloise, le partenariat entre les deux communes vise le progrès de la population dans l’amélioration de ses conditions de vie, notamment dans les secteurs de santé et de l’état civil. « Ce partenariat est une coopération qui appelle à la concertation de deux communes pour résoudre différents problèmes à long terme », a souligné M. De Decker, ajoutant que le choix de la commune de Kintambo est dû aux caractéristiques communes avec Uccle et aux relations existant entre les autorités municipales de deux entités. M. Armand De Decker était accompagné de MM. Jonathan Burmann de Mme Christiane De Joughe et Paul Cartien, respectivement conseil communal et directeur de l’état civil et population de I’UCCLE et ministre conseiller à l’ambassade de Belgique à Kinshasa en charge de la coopération. Il a émis le vœu de voir ce partenariat contribuer au développement durable et solide entre les deux communes et au renforcement de l’autorité belgo-congolaise.

échange des signataires après signature par les deux bourgmestresDe son côté, le bourgmestre de la commune de Kintambo, Didier Tenge Litho, s’est  félicité du couronnement de ses efforts pour faire bénéficier à sa municipalité d’un appui de l’extérieur, avant de soumettre à ses hôtes les problèmes essentiels de cette juridiction.

Au nombre de ces problèmes, le bourgmestre de Kintambo a évoqué les difficultés auxquelles sa population est confrontée dans le vécu quotidien ainsi que la question de la logistique pour le fonctionnement des services de l’Etat comme ceux de la police et de sécurité.

Par ailleurs, le bourgmestre Tenge Litho a fait visiter à ses hôtes les deux centres hospitaliers de la commune, à savoir, l’Hôpital Général de la Référence de Kintambo (HGK) ainsi que la maternité de Kintambo qui venait d’être réhabilité grâce au fruit de la coopération avec la cellule d’étude médicale et scientifique de l’Université libre de Bruxelles (CEMABAC).

Les problèmes de ces deux centres hospitaliers presque en état d’abandon, ont également été évoqués à l’issue de la visite.

------------------------------------------------------------------------------------

Le président du Sénat belge et bourgmestre de la commune d’Uccle a signé un accord de jumelage avec la commune de Kintambo


En visite à Kinshasa depuis le week-end dernier, le président du Sénat belge qui est en même temps bourgmestre de la commune d’Uccle (une des 19 communes de Bruxelles), a signé le lundi 23 novembre 2009 un protocole de jumelage avec la commune de Kintambo.
Le Bourgmestre d'Uccle souhaitant la bienvenue à son homologue de KintamboLa signature de ce document avec son homologue bourgmestre de Kintambo, Didier Litho, est intervenue après le point de presse qu’il a animé en compagnie de son homologue Kengo wa Dondo du Sénat de la RDC au Salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa. Armand de Decker s’est dit heureux de revoir cette commune qu’il a visitée pour la dernière fois il y a trois ans.
L’ancien ministre de la solidarité, conscient du fait que Kintambo n’a jamais été jumelée alors que cette commune possède un grand hôpital et une grande maternité qui coïncident avec 2 grands hôpitaux que compte la commune d’Uccle, a jugé utile la signature de ce protocole d’accord.
Il porte essentiellement sur le renforcement des services d’état civil et la coopération dans d’autres secteurs.


échange des signataires après signature par les deux bourgmestresVisiblement enthousiasmé par cet accord, le patron de la commune de Kintambo n’a pas caché son émotion. Tutoyant son hôte, il a déclaré : « Je te parle en tant que bourgmestre et te remercie pour la visite que tu as effectuée dans ma commune. Cette visite va davantage resserrer les liens qui nous unissent ».
Le bourgmestre a rappelé à son hôte qu’il a fait ses études à Uccle et qu’il y a passé une partie de sa jeunesse.
Avec plus de 161.000 habitants, la commune de Kintambo est un espace dont la gestion appelle la mise en place des techniques modernes.
Auparavant, le président du Sénat belge, faisant le point de sa visite à Kinshasa, s’est félicité d’avoir rencontré le chef de l’Etat Joseph Kabila, le ministre des Affaires étrangères Tambwe Muamba, le ministre du plan Olivier Kamitatu et Antoine Ghonda de la présidence.


Pariant de l’accord de coopération signé le 26 mars 2004 à Bruxelles entre le Sénat belge et celui de la RDC représenté à l’époque par Mgr Pierre Marini, alors président du Sénat, Armand de Decker a rassuré que l’accord est en cours et que les engagements seront respectés. L’accord prévoit entre autres des stages de formation en Belgique des fonctionnaires du Sénat congolais. Leurs collègues belges devraient se rendre à Kinshasa pour apporter un appui technique et administratif au Sénat congolais.


A propos de la fête du Cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, tout sera fixé lors de le prochaine visite du président Kabila en Belgique. Le roi des Belges qui sera certainement invité, effectuera le déplacement de Kinshasa et à travers lui, toute la Belgique va fêter avec le peuple congolais.


Au moment de prendre congé de son hôte, Léon Kengo wa Dondo s’est dit honoré par la visite de son homologue du Sénat belge. « Pour tout ce qui a été dit et fait, je vous remercie de votre visite », a déclaré le président du Sénat qui a laissé la place à l’aspect municipal de la cérémonie comme prévu dans le programme. Armand de Decker a regagné Bruxelles hier dans la soirée.

Source : www.kintambo.cd 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Liberia : les cinq clés de la victoire de George Weah

George Weah est le nouveau président du Liberia. L'ex-star du football a obtenu plus de 60% des voix lors du second tour qui l'opposait au vice-président sortant Joseph Boakai. La défaite de ce dernier est aussi la défaite du parti de l'ex-présidente
 
Territoires palestiniens : mouvement de colère contre la décision de Donald Trump

 
L’accord de Paris entrera en vigueur dans 30 jours

« 72 parties représentant 56,75% des émissions globales de gaz à effet de serre ont désormais ratifié l’accord de Paris. Il entrera en vigueur dans 30 jours.». C’est ce qu’a révélé Patricia Espinosa, la Secrétaire exécutive de la convent
 
Forum Pharmaceutique International/Tunis 2016

Programme 17éme Session du Forum de L'IOPA 28-29-30 Avril 2016
 
L'Assemblée Générale de la CIOPF 2015

Les Représentants des Ordres des Pharmaciens Francophones étaient réunis à l’Assemblée Générale de la Conférence Internationale des Ordres des Pharmaciens Francophon
 
Terrorisme : La CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak

D’après les documents diffusés par Snowden, actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). L’EIIL, qui prône le retour au «Califat »
 
Livraison des Mistrals : la France a trahi son indépendance !

L’affaire des Mistral, ces porte-hélicoptères commandés à la France par la Russie, ne cesse de faire couler l’encre. Pour régler le dilemme surgi de la non livraison de ces deux navires, la France vient de formuler des conditions que la Russie a
 
Mort de Boris Nemtsov Un assassinat "minutieusement planifié" par les services étrangers

L’opposant russe et ancien vice-Premier ministre Boris Nemtsov a été tué par quatre balles à Moscou. Son assassinat aurait été "minutieusement planifié". Différentes théories émergent pour expliquer le meurtre de l’opposant russe et ancien v
 
Sous la force de frappe des Pro-russes, les troupes ukrainiennes battent en retraite

Est-Ouest. La logique de confrontation paraît l’emporter dans l’Est de l’Ukraine. Chaque camp est encouragé dans sa surenchère : Moscou soutient les rebelles pour ne pas abandonner ses intérêts sans contrepartie ; Washington appuie les loyalist
 
L'Est de l'Ukraine, un terrain d’affrontement américano-russe ?

Selon l’Occident, alors que Moscou livre depuis des mois des équipements militaires aux pro-russes du Donbass, Washington envisage aussi désormais de faire la même chose avec l'armée ukrainienne. Au risque de tomber dans l'escalade, si l’on n
 
Relance d'une 3ème guerre mondiale : La suprématie militaire russe reste inégalable

L’Otan pousse l’UE vers une nouvelle Guerre froide. Et la crise ukrainienne est le prétexte idéal de l’Alliance Atlantique (L’Otan) pour pousser les Européens à augmenter leur budget militaire, et à financer cette augmentation par la vente au
 
Washington bientôt dans son propre piège

La Russie réagit dans la guerre économique que lui livre l’Otan à la manière dont elle l’aurait fait dans une guerre classique, signale Thierry Meyssan, un journaliste spécialiste des mouvements militaires. Elle s’est laissée atteindre par des
 
Vers la disparition de l’Ukraine !

 
Vol MH 370 : les Etats-Unis soupçonnés d’avoir abattu le Boeing 377 ?

Neuf mois après la disparition du vol MH 370, la théorie selon laquelle le Boeing aurait été neutralisé par l’armée américaine pour éviter qu’il ne s’écrase sur la base militaire de Diego Garcia refait surface.
 
Poutine à la presse : « La Russie a raison, les Occidentaux ont tort et la stratégie en Ukraine est la bonne »

Plus de trois heures auront été nécessaires au président russe Vladimir Poutine pour brosser un tableau complet de la Russie et du monde lors de sa 10e grande conférence de presse, rapporte la presse russe. La situation économique, l'Ukraine, les sa
 
Poutine intransigeant face à la pression occidentale

"Si pour certains pays européens la fierté nationale est une notion oubliée depuis belle lurette et la souveraineté, un luxe inabordable, pour la Russie la souveraineté nationale réelle est une condition sine qua non de son existence", a indiqué le
 
L’Afrique du Sud accuse Israël de «défier le monde entier»