Actualités : www.lappelafricain.com  / Afrique
En expulsant l’ambassadeur Burundais, Paul KAGAME se reproche de quelque chose !

Une équipe des journalistes de Rfi, dans l’objectif de vérifier si oui ou non les services rwandais de sécurité étaient impliqués dans l’affaire les cadavres retrouvés dans le lac Rweru, a effectué un déplacement dans le petit port de Nzove, dans la province de Muyinga, au nord-est du Burundi, à l’endroit précis où les pêcheurs ont découvert ces cadavres flottants sur le lac Rweru, raconte notre correspondant. Pour vous rendre compte des distances, il faut environ 2h30 minutes pour rallier les deux endroits en pirogue.

A cet endroit, nous sommes dans la zone frontalière, là où la rivière Kagera, qui prend sa source au Rwanda, se jette dans le lac Rweru. Le courant de la Kagera se distingue très nettement des eaux plus claires du lac Rweru. C’est à cet endroit précis que les pêcheurs ont découvert les corps enveloppés dans des sacs retenus par des nénuphars et autres plantes aquatiques. Les pêcheurs burundais que nous avons rencontrés sur place sont formels, ces cadavres flottants étaient charriés par la rivière Kagera qui vient du Rwanda.

Les pêcheurs rwandais étaient plus réservés : ils ont reconnu que c’est la Kagera qui charriait ces corps mais lorsqu’on demande d’où vient cette rivière et bien les réponses deviennent un peu évasives. Ils balbutient des réponses peu claires et ne cachent pas la peur qu’ils ont dans le ventre.

Les craintes des agriculteurs et des pêcheurs côté rwandais

RFI a remonté la rivière Kagera, puis accosté plusieurs pirogues, du côté rwandais. Nous nous sommes dirigés vers une dizaine de huttes en paille plantées au milieu de champs de haricots et de patates douces. Tout à coup, nous voyons les gens se précipiter dans leur case et d’autres s’éloigner en courant. Le guide s’étonne et explique que ces Rwandais sont d’habitude très accueillants. Il nous indique alors deux hommes qui sont susceptibles de nous parler.

Après une dizaine de minutes passées à les persuader, ils finissent par avouer que les autorités rwandaises sont passées la veille, c’est-à-dire vendredi. Elles leur auraient interdit de parler à des journalistes burundais. Nous leur promettons de ne pas divulguer leur nom. Alors, ils se mettent à nous expliquer ce qu’ils ont vu.

« J’ai vu passer ainsi une vingtaine de sacs »

Le plus jeune, âgé de 20-25 ans, nous dit qu’il a vu les premiers cadavres descendre le cours de la Kagera, dès la mi-juillet. « Au début, on voyait des sacs bien emballés, on n’osait pas y toucher, dit-il. Quelqu’un ici s’est dit que cela pouvait être un produit qui pouvait se vendre. Il en attraper un.

Quand il a ouvert le sac, c’était l’horreur, il y avait un cadavre à l’intérieur. Nous avons refermé le sac et rejeté le corps dans le courant. On ne voulait pas d’ennui avec les autorités », assure t-il, en expliquant aussi qu’il a vu passer ainsi une vingtaine de sac à lui seul.

Le deuxième homme explique que cela se voyait bien que c’était le travail d’un spécialiste. Ces cadavres portaient, selon lui, une cagoule sur la tête. Ils avaient les jambes repliées, attachées de telle manière que les cuisses touchaient le buste. Les bras étaient également attachés dans le dos et la même corde s’enroulait autour du cou. Finalement, les autres habitants de cette localité rwandaise nous ont rejoints. La peur au ventre, ils ont reconnu que ces corps venaient de loin, de l’intérieur du Rwanda. Mais « on ne sait pas ce qui se passe », ont-ils tous assuré.

Voilà qui pousse plusieurs observateurs à constater que ces morts ont la marque sur leurs corps des méthodes sanguinaires du régime de Paul Kagame. C’est parce que les Burundais, preuves à la main ont fait pression, et pour tromper la vigilance, Paul Kagame va alors chasser l’ambassadeur. Preuve que l’on se reproche de quelque chose !

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Liberia : les cinq clés de la victoire de George Weah

George Weah est le nouveau président du Liberia. L'ex-star du football a obtenu plus de 60% des voix lors du second tour qui l'opposait au vice-président sortant Joseph Boakai. La défaite de ce dernier est aussi la défaite du parti de l'ex-présidente
 
Territoires palestiniens : mouvement de colère contre la décision de Donald Trump

 
L’accord de Paris entrera en vigueur dans 30 jours

« 72 parties représentant 56,75% des émissions globales de gaz à effet de serre ont désormais ratifié l’accord de Paris. Il entrera en vigueur dans 30 jours.». C’est ce qu’a révélé Patricia Espinosa, la Secrétaire exécutive de la convent
 
Forum Pharmaceutique International/Tunis 2016

Programme 17éme Session du Forum de L'IOPA 28-29-30 Avril 2016
 
L'Assemblée Générale de la CIOPF 2015

Les Représentants des Ordres des Pharmaciens Francophones étaient réunis à l’Assemblée Générale de la Conférence Internationale des Ordres des Pharmaciens Francophon
 
Terrorisme : La CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak

D’après les documents diffusés par Snowden, actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). L’EIIL, qui prône le retour au «Califat »
 
Livraison des Mistrals : la France a trahi son indépendance !

L’affaire des Mistral, ces porte-hélicoptères commandés à la France par la Russie, ne cesse de faire couler l’encre. Pour régler le dilemme surgi de la non livraison de ces deux navires, la France vient de formuler des conditions que la Russie a
 
Mort de Boris Nemtsov Un assassinat "minutieusement planifié" par les services étrangers

L’opposant russe et ancien vice-Premier ministre Boris Nemtsov a été tué par quatre balles à Moscou. Son assassinat aurait été "minutieusement planifié". Différentes théories émergent pour expliquer le meurtre de l’opposant russe et ancien v
 
Sous la force de frappe des Pro-russes, les troupes ukrainiennes battent en retraite

Est-Ouest. La logique de confrontation paraît l’emporter dans l’Est de l’Ukraine. Chaque camp est encouragé dans sa surenchère : Moscou soutient les rebelles pour ne pas abandonner ses intérêts sans contrepartie ; Washington appuie les loyalist
 
L'Est de l'Ukraine, un terrain d’affrontement américano-russe ?

Selon l’Occident, alors que Moscou livre depuis des mois des équipements militaires aux pro-russes du Donbass, Washington envisage aussi désormais de faire la même chose avec l'armée ukrainienne. Au risque de tomber dans l'escalade, si l’on n
 
Relance d'une 3ème guerre mondiale : La suprématie militaire russe reste inégalable

L’Otan pousse l’UE vers une nouvelle Guerre froide. Et la crise ukrainienne est le prétexte idéal de l’Alliance Atlantique (L’Otan) pour pousser les Européens à augmenter leur budget militaire, et à financer cette augmentation par la vente au
 
Washington bientôt dans son propre piège

La Russie réagit dans la guerre économique que lui livre l’Otan à la manière dont elle l’aurait fait dans une guerre classique, signale Thierry Meyssan, un journaliste spécialiste des mouvements militaires. Elle s’est laissée atteindre par des
 
Vers la disparition de l’Ukraine !

 
Vol MH 370 : les Etats-Unis soupçonnés d’avoir abattu le Boeing 377 ?

Neuf mois après la disparition du vol MH 370, la théorie selon laquelle le Boeing aurait été neutralisé par l’armée américaine pour éviter qu’il ne s’écrase sur la base militaire de Diego Garcia refait surface.
 
Poutine à la presse : « La Russie a raison, les Occidentaux ont tort et la stratégie en Ukraine est la bonne »

Plus de trois heures auront été nécessaires au président russe Vladimir Poutine pour brosser un tableau complet de la Russie et du monde lors de sa 10e grande conférence de presse, rapporte la presse russe. La situation économique, l'Ukraine, les sa
 
Poutine intransigeant face à la pression occidentale

"Si pour certains pays européens la fierté nationale est une notion oubliée depuis belle lurette et la souveraineté, un luxe inabordable, pour la Russie la souveraineté nationale réelle est une condition sine qua non de son existence", a indiqué le
 
L’Afrique du Sud accuse Israël de «défier le monde entier»