Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Expulsion de Brazzaville : Kabila et Sassou annoncent la mise en place d’une commission d’enquête

Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Ngouesso et son homologue de la RDC, Joseph Kabila décident de mettre en place une commission d’enquête sur les expulsions de Brazzaville. Les deux présidents ont levé cette option, vendredi 19 septembre, à l’issue d’un entretien, à Kinshasa.Plus de 130 000 ressortissants de la RDC ont été expulsés de Brazzaville à la suite de l’opération «Mbata ya Mikolo» (traduisez en français : gifle des aînés). La commission entre Brazzaville et Kinshasa devra notamment enquêter sur les allégations des violations des droits de l’homme qui ont émaillé ces expulsions.

Sassou et Kabila se sont mis d’accord pour que les experts de deux pays de se retrouver dès le mardi 23 septembre à Kinshasa notamment pour constituer la commission mixte d’enquête sur les allégations des violations des droits de l’homme commises pendant ces opérations d’expulsion.

C’est la première fois que Sassou et Kabila se rencontrent depuis ces opérations d’expulsions. Entre avril et mai dernier, plusieurs dizaines de milliers de ressortissants de la RDC ont été expulsés du Congo-Brazzaville.

Officiellement, cette opération était destinée à expulser des étrangers en situation irrégulière. Mais plusieurs témoignages avaient fait état d’exactions commises par des policiers qui pilotaient cette opération.

Kinshasa s’en était même plaint, déplorant des exactions subies par ses ressortissants. Dans le compte-rendu du conseil des ministres, tenu mardi 6 mai à Kinshasa, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende avait indiqué que les expulsés de Brazzaville sont victimes d’exactions, d’extorsions, des tortures et des lynchages.

En attendant le parachèvement du processus de ratification de la convention sur la circulation et l’établissement des personnes et des biens entre les deux pays, ces experts sont également chargés d’examiner les modalités pratiques de la reprise du commerce transfrontalier ainsi que de proposer les modalités de coopération entre les deux pays en matière de lutte contre la criminalité urbaine dans les grandes villes de deux pays.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.