Actualités : www.lappelafricain.com  / Société
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

Selon les renseignements fournis par la police, ils fabriquaient et fournissaient des faux documents à la demande en région parisienne. Faux actes de naissance, fausses factures, fausses attestations d’assurances, faux avis d’imposition et même fausses promesses d’embauche…

En tout, neuf individus, non originaires de la RD Congo, mais de la République du Congo (Congo Brazzaville) qui ont été placés en garde à vue pour aide à l’entrée et au séjour irrégulier en bande organisée et association de malfaiteurs. Au cours des perquisitions, les policiers de l’Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre (OCRIEST), de la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF), ont retrouvé plusieurs faux documents, des imprimantes, des plastifieuses, des matrices informatiques ainsi qu’une enveloppe avec des commandes de clients.

30 euros le faux acte de naissance

L’équipe de faussaires gravitait sur «la plaque parisienne, spécialement dans le Nord de Paris, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise». Parmi les individus interpellés, la moitié serait des faussaires, et le reste des complices, rabatteurs, chargés de repérer d’éventuels clients et de les rediriger vers la personne adéquate. «C’est une filière assez classique, à ceci près qu’il y a beaucoup de faussaires et d’intermédiaires. Ils se connaissent tous. Et l’un d’entre eux s’était spécialisé dans l’édition de faux documents de société».

L’équipe avait l’habitude de se faire remettre les documents dans des débits de boisson de Seine-Saint-Denis. La clientèle de cette officine était nombreuse et réclamait des documents en tout genre. Un faux avis d’imposition, par exemple, était facturé 100 euros, un faux acte de naissance, 30 euros, et des faux documents d’entreprises comme un Kbis ou une attestation Urssaf, entre 700 et 1.200 euros.

Chaque client y trouvait son usage. Par exemple, un faux acte de naissance permettait par la suite de se procurer une vraie-fausse carte d’identité. D’autres documents pouvaient par ailleurs servir à ouvrir un compte ou obtenir des allocations. Les individus devraient être déférés en vue de leur mise en examen dans la journée de jeudi.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata