Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
La transition : une nouvelle perspective proposée par le chargé d’affaires british à AUBIN Minaku

Selon les indiscrétions du Palais du peuple, il a proposé une Transition pour éviter à la RD-Congo de renouer avec ses divisions politiques. A en croire le diplomate britannique, cette transition politique doit passer d’abord par un dialogue politique franc entre les différents acteurs politiques et ceux de la société civile. Sur la question du dialogue, le pouvoir a montré des signes d’inflexion ces derniers temps.

Lambert Mende, ministre de la communication, a lâché du lest en se disant ouvert à un dialogue avec les opposants. C’est une évolution de la position de la Majorité présidentielle due essentiellement à l’échec des concertations nationales, car ce forum politique dont la mission était de bâtir une cohésion nationale a fini par voler en éclats. L’autre raison du fiasco des Concertations nationales, c’était son caractère non inclusif du fait que des Forces politiques importantes comme l’UDPS d’Etienne Tshisekedi et l’UNC de Vital Kamerhe n’y avaient pas pris part. Et même pour ceux qui avaient pris part, très vite les dissensions se sont fait jour notamment sur la question de la révision des dispositions intangibles de la Constitution. Une des résolutions des Concertations nationales s’y oppose clairement.

Elle est revendiquée par le camp Kengiste regroupé dans la plateforme OR (Opposition républicaine). Alors que la Majorité présidentielle a pris ses distances d’avec cette résolution pertinente pour la stabilité des institutions. L’absence d’un consensus autour du calendrier électoral, de l’interprétation de la résolution 2098 des Nations-Unies et de la révision de la Constitution postulent pour un véritable dialogue entre les forces vives de la Nation. Le pouvoir est partant. L’Opposition n’a rien contre l’idée mais elle aimerait que les formes y soient mises, a dit Vital Kamerhe dans un média international. Avant de préciser qu’il ne s’agit pas pour lui d’un quelconque partage du pouvoir. L’UDPS, quant à elle, est préoccupée par la succession d’Etienne Tshisekedi.

Félix Tshilombo Tshisekedi semble avoir pris une longueur d’avance sur ses rivaux en montrant sa popularité, plus que quiconque, en dehors de son père. Le Secrétaire aux affaires extérieures de l’UDPS avait dit qu’il ne voit aucun inconvénient à un dialogue entre rd-congolais, mais la condition pour la participation de son parti, est que le dialogue soit sous l’égide de la communauté internationale. L’idée d’un dialogue est donc acceptée par tous pour solder les catastrophiques élections de 2011 et dégager l’horizon politique de 2016.

La communauté internationale l’a compris et c’est elle qui pousse pour que les hommes politiques se parlent pour préserver la paix et l’unité nationale. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata