Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
En visite surprise au Burkina, une responsable américaine rencontre Zida

La sous-secrétaire d’Etat adjointe américaine pour l’Afrique, Bisa Williams, en visite surprise au Burkina Faso, a réaffirmé samedi l’exigence de Washington d’une transition démocratique, devant le lieutenant-colonel Isaac Zida, l’homme fort du pays, a-t-elle annoncé à l’AFP.

Nous comptons sur le respect de la promesse de mettre en place un gouvernement de transition qui soit géré par un civil et qui soit démocratique, a déclaré Bisa Williams, s’exprimant en français à l’issue de l’entretien.

Washington souhaite aussi que ce gouvernement organise dans un court délai des élections pour remettre le pays sur le chemin de la démocratie, a-t-elle ajouté.

Le lieutenant-colonel Zida lui a exposé les propositions de l’armée pour le processus de transition, a-t-elle précisé.

La visite surprise de la diplomate américaine, alors que le Burkina est en pleines tractations pour un retour du pouvoir aux civils, avait été annoncée un peu plus tôt dans la matinée par un officier du protocole du lieutenant-colonel Zida, Gilles Séraphin Bayala.

L’ambassadeur américain au Burkina, Tulinabo Mushingi, qui accompagnait Mme Williams, a cependant indiqué aux journalistes que la diplomate était arrivée vendredi soir à Ouagadougou et qu’elle y avait rencontré des responsables de l’opposition.

Mme Williams doit rencontrer samedi des responsables de la société civile, selon M. Mushingi.

Les Etats-Unis, un allié privilégié et un important bailleur de fonds du Burkina, ont exercé de fortes pressions sur les militaires pour qu’ils rendent rapidement le pouvoir au civils.

L’armée du Burkina Faso avait désigné le 1er novembre Zida comme chef de l’Etat intérimaire après la chute le 31 octobre du président Blaise Compaoré. Dès le lendemain, Washington avait exigé un retour du pouvoir aux civils.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie