Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Kamerhe d’accord pour dialoguer avec Kabila mais pas pour partager le pouvoir

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a déclaré au cours d’une émission de la RTNC que le président Joseph Kabila serait favorable à un dialogue avec l’opposition. Le président serait donc prêt à discuter avec vous, Etienne Tshisekedi et les partis qui n’ont pas participé aux Concertations nationales. Accepterez-vous une telle invitation ?

Vital Kamerhe – Gouverner, c’est dialoguer de façon permanente. Cela évite les mauvaises interprétations, les malentendus… et les suspicions. Nous sommes pour le dialogue selon le format d’Addis-Abeba et de la résolution 2098. Nous devons éviter d’être une opposition qui dit non à tout. Le président Kabila peut nous consulter sur les sujets sensibles, mais il faut qu’il mette les formes : comment allons-nous dialoguer et sur quoi doit porter ce dialogue ? Dans cette émission de la RTNC, monsieur Mende dit que nous pourrons évoquer les sujets tabous, mais nous disons qu’il faut aussi parler des questions qui sont dans l’accord-cadre d’Addis-Abeba. Cela nous donnera l’occasion de tirer les conséquences des mauvaises élections de 2011, afin de baliser le chemin vers les bonnes élections.

Afrikarabia – Si ce face à face a lieu, vous aimeriez que Joseph Kabila vous en dise plus sur ses intentions en 2016 ?

Vital Kamerhe – J’aurai effectivement l’occasion de lui poser la question. Je lui rappellerai que dans la Constitution qu’il a lui-même promulgué le 18 février 2005, il y a des articles verrouillés, intangibles. Il y les articles 220 (dans lequel le président ne peut briguer plus de deux mandats consécutifs – ndlr) et le 197 (relatif aux élections des députés provinciaux – ndlr). Et nous devons tous respecter cette Constitution, la majorité comme l’opposition. J’aurai aussi l’occasion de lui poser cette question : « en 2016 vous aurez fait 15 ans au pouvoir, que comptez-vous faire encore que vous n’avez pas fait en 15 ans ? Est-ce que moyennant des garanties (Vital Kamerhe propose un statut spécial pour les anciens présidents de la République – ndlr), vous ne pouvez pas laisser le pays avancer, parce que nous allons visiblement vers des affrontements ? ». Il n’y a aucun consensus pour modifier la Constitution en RDC. Tout le monde est contre : l’opposition, la Société civile, le président du Sénat et même une partie de la majorité, avec notamment le MSR de Pierre Lumbi, qui dit lui aussi « non à la révision constitutionnelle ». Même le gouverneur du Katanga ne soutient pas cette initiative. Il y a donc risque de déflagration au niveau national. Nous accepterons donc ce dialogue pour parler de ces questions et savoir comment faire pour éviter un drame national.

Afrikarabia – Souvent, qui dit dialogue, dit partage du pouvoir. Si Joseph Kabila vous proposait de partager le pouvoir, est-ce que vous accepteriez ?

Vital Kamerhe – Non ! Nous devons être très clair là-dessus. Pour nous, le 19 décembre 2016 à minuit, il faut absolument qu’il y ait un autre président de la République en RDC. De l’opposition, de la majorité ou de la Société civile… mais dans tous les cas de figure, la Constitution interdit qu’une même personne puisse cumuler trois mandats. Ce n’est donc pas un combat contre le président Kabila, mais pour les valeurs républicaines et du droit. Pour nous, c’est clair : nous ne sommes pas demandeurs de postes. Et concernant notre mouvement, l’UNC, nous avons même des documents d’engagement pour ceux qui seraient tentés d’entrer dans le gouvernement. Laissons le président Kabila terminer son cycle et entrer ensuite dans l’alternance. Pendant ce temps, nous affinons nos propositions pour offrir aux Congolais une alternative crédible. Que comptons-nous faire que le président Kabila n’a pas pu faire ? Voilà notre combat.

Afrikarabia – Est-on sûr qu’il y aura des élections en 2016 ? Un grand recensement de la population est annoncé. Cela prendra sans doute beaucoup de temps. Y-a-t-il un risque de voir le mandat du président Joseph Kabila se prolonger ?

Vital Kamerhe – Les signaux qu’envoie le pouvoir actuel laissent entrevoir quelques scénarii. Premier scénario : le président Kabila veut réviser la Constitution par le Parlement et faire le forcing. Avec la déclaration du président du Sénat, qui est contre, la division de la majorité et l’unité au sein de l’opposition, Joseph Kabila sent bien que ce sera très difficile. Le deuxième scénario est de passer par le référendum. Mais le président hésite. Avec le climat social qui règne dans le pays, pourra-t-il organiser correctement ce référendum ? Avec bien sûr le risque que le peuple dise non. Le troisième scénario constitue à lancer un vaste recensement. Le pays n’a pas de voies de communication et environ 70 millions d’habitants à recenser. Cela prendra au minimum 3 ou 4 ans. En commençant ce recensement fin 2015, il terminera vers 2020. Au bas mot, Joseph Kabila aura gagné un mandat supplémentaire de 5 ans. Ce scénario, c’est le glissement du calendrier. Enfin, le quatrième scénario est de créer des troubles partout, aux quatre coins du pays… avec des groupes armés comme les ADF-Nalu, Cobra Matata, les Simba, les Bakata Katanga. On se dit que la victoire supposée du gouvernement sur le M23 n’a été que de courte durée pour les Congolais du Nord-Kivu. Le gouvernement nous avait expliqué qu’il avait anéanti les ADF-Nalu, comment expliquer leur retour à Beni ? Dans ce quatrième scénario, Joseph Kabila veut créer un régime de peur pour instaurer une gouvernance d’exception. Mais Joseph Kabila sent que les marges de manoeuvre se réduisent. Et je pense que des 4 scénarii, il risque de privilégier le glissement et jouer les prolongations.

Afrikarabia – Que peut faire l’opposition s’il y a glissement du calendrier électoral ?

Vital Kamerhe – Nous n’allons pas attendre le glissement du calendrier. C’est pourquoi, après notre meeting du 4 août, notre marche du 13 septembre, nous avons prévu un sit-in le 20 octobre devant les bureaux de la Monusco à Kinshasa. Pourquoi la Monusco ? Parce que la voix de la communauté internationale est devenue inaudible. Avec les dernières nominations dans l’armée, on voit que le décor de la répression est planté. Pendant ce temps, le président Kabila reçoit les ambassadeurs et fait des annonces. Il annonce la création d’un gouvernement de cohésion nationale. Une année après, il n’y a toujours pas de nouveau gouvernement et la communauté internationale ne dit rien. Elle voit que la production de cuivre augmente, que le Premier ministre annonce un taux de croissance « exceptionnel »… alors que le peuple est toujours dans la misère. On n’assiste pas un peuple en danger, il y a quelque chose qui nous étonne.

Afrikarabia – Vous avez l’impression que la communauté internationale a encore un poids suffisant pour influer sur les décisions de Joseph Kabila ?

Vital Kamerhe – Pour faire avancer les choses il faut la conjonction de deux facteurs : à 10-15% nous comptons sur la communauté internationale et pour le reste nous comptons sur le peuple congolais. Et nous l’opposition, nous ne devons pas avoir peur des bombes lacrymogènes ni des balles réelles comme nous l’avons fait à Bukavu (voir notre article). On a démontré que, quand un leader tient le flambeau, le peuple suit. Mais si vous restez à la maison, il est normal que le peuple ne bouge pas.

Afrikarabia – Cela veut dire que vous allez maintenir la pression dans la rue en organisant des manifestations très régulièrement ?

Vital Kamerhe – Absolument. Après le sit-in du 20 octobre, il y aura un grand meeting dans un autre quartier populaire de Kinshasa avant de commencer une grande tournée au mois de janvier au plus tard dans toutes les provinces du pays. 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Etat d'avancement sur la coalition de la prévention VIH dans la région de la SADC

 
Débat sur le thème de l'assainissement

 
Trois jours de formation sur les NTIC à la commune de Kintambo

 
IAPAC EN RDC : Pour la Task Force ville en vue d’accélérer la mise en oeuvre de l’objectif 90 90 90 de l’ONUSIDA

Kinshasa, le 19 avril 2018, le Secrétaire Exécutif National Adjoint du PNMLS, Docteur Bernard BOSSIKY a reçu dans son bureau, une délégation de International Association of Providers of AIDS care, IAPAC en sigle, en visite en RDC pour échanger sur l
 
Secteur Agriculture et développement rural

Le Secteur de l’Agriculture, Pêche, Élevage et du Développement Rural joue un rôle primordial dans l’appui à la prise en charge nutritionnelle de personnes vivant avec le VIH et les personnes affectées.
 
La résidence du bourgmestre de la commune de Kintambo attaquée par des hommes armés

 
5.310 fiches de procuration pour la déclaration de naissance délivrées à Bandalungwa et Kintambo

Les communes de Bandalungwa et de Kintambo ont délivré cinq milles trois cents dix (5.310) fiches de procuration aux parents pour faire la déclaration de naissance à l’état-civil, en vue d’obtenir des actes de naissance de leurs enfants, a appris
 
Le corps du génie civil des FARDC en appui aux travaux d’assainissement à Kintambo

Les corps de génie civil des Forces armées de la RDC (FARDC) appuie les travaux d’assainissement en cours dans la commune de Kintambo principalement sur l’avenue de l’Union africaine (ex-OUA), au quartier Salongo, a-t-on constaté jeudi. Ce corps,
 
Pour la pérennisation des actions de développement entreprises à Kintambo

Le bourgmestre de a commune de Kintambo, Didier Tenge Litho, a appelé lundi, ses administrés à pérenniser les actions entreprises dans le cadre de développement de leur entité, dans le cadre d’une visite de travail dans les différents quartiers d
 
Les courtiers de Kintambo encouragés par l'ordonnance présidentielle sur baux à loyer en RDC

Le président communal de l'Association des courtiers de Kintambo (ASSIMO), Tabu Nkosi Muana Mosi, s'est réjoui, au nom de ses membres, de l'ordonnance présidentielle sur les baux à loyer signée le 31 décembre 2015 qui fixe la garantie locative à tr
 
Un projet d'adduction d'eau bientôt matérialisé à Kintambo

La commune belge d'Uccle réalisera, d’ici mars 2016, un projet d'adduction d'eau potable au camp Lukas particulièrement au quartier Lubudi Luka, sous l'égide de l'Hôtel de ville de Kinshasa, en collaboration avec la REGIDESO et l'entreprise belge Hy
 
La population du Camp Luka à Kintambo s'inquiète de l'écroulement du pont Kabila

La population du Camp Luka, dans la commune de Kintambo, est très inquiète à la suite de l'écroulement du pont Kabila sur la rivière Makelele reliant les communes de Kintambo de Bandalungwa, à la suite de la pluie qui s'est abattue aux heures de la
 
Plus de 122 parcelles résidentielles menacées d'engloutissement à Kintambo

Plus de 122 parcelles résidentielles du quartier Mabaya, au camp Luka, dans la commune de Kintambo, sont menacées de disparition, à cause de la stagnation des eaux de pluie qui se sont abattues le week-end dernier à Kinshasa. Les eaux de pluie ont ino
 
Deux quartiers de Kintambo bientôt dotés de bureaux modernes

La commune de Kintambo va bientôt doter les quartiers Salongo des bureaux modernes pour une meilleure administration de proximité, a annoncé, mardi, à l'ACP le bourgmestre de cette municipalité, Didier Tenge Litho. La construction de ces infrastructu
 
Le bourgmestre de Kintambo lance les travaux d’assainissement du pont « Lunda Bululu »

Le bourgmestre de Kintambo, Didier Tenge Litho a lancé lundi les travaux d’assainissement du pont « Lunda Bululu ». Ces travaux sont exécutés par le Génie militaire et l’Office de voirie et drainage(OVD), entreprises à la base de la conception
 
84.914 habitants recensés en 2015 dans la commune de Kintambo

La population de la commune de Kintambo est estimée à 84.914 habitants en 2015 contre 81.839 en 2014, soit un accroissement de 3,063%, renseigne un rapport statistique du service communal de la population.
 
Transport - instructions aux motocyclistes

 
Séance de travail avec L’équipe du développement durable de la commune d'Uccle - projet Kintambo – eau - 26 avril 2016

 
Protocole d'accord avec la SOCODA, pour la protection des droits des auteurs - 31-05-2016

Dans la commune de kintambo, nous sommes pour la protection des "Droits des Auteurs et Voisins", qui concernent les droits de tous les artistes ( musiciens, peintres, artistes...) . C'est ainsi que nous avons signé un protocole d'accord avec la " SOCODA"
 
Visite de Monsieur Kilosho - Projet Numérique

 
Rencontre avec un de mes prédécesseurs Pobomlingui

 
Rencontre avec le coach Ibenge

 
Réception du joueur de football Christian Ngudikama

 
Célébration mariage par l’officier de l’Etat-civil

 
Visite de la Regideso pour le verdict de notre projet

 
Réunion du comité de développement Nganda

 
Réunion des commissions

 
Réunion des commissions

 
Réunion de sécurité élargie

 
Réunion avec police

 
Réunion avec les commissionnaires- régulation et légalisation

 
Réunion avec les chefs des rues et quartiers - Janvier 2016

 
Sambela

 
Journée internationale de la paix - Septembre 2015

 
Inauguration ETEC- Novembre 2015

 
Inauguration du shop Airtel à Kintambo

 
Développement Economique

 
Atelier d'échange avec les communes

 
La femme congolaise exhortée à s’investir dans l’éducation environnementale

 
Les courtiers immobiliers de Kintambo sommés d’obtenir un agrément du ministère de l’Urbanisme et habitat

Les courtiers immobiliers de Kintambo sont obligés d’obtenir au préalable un agrément auprès du ministère de l’Urbanisme et Habitat avant d’exercer leur métier de courtier ou de commissionnaire, a indiqué à l’ACP le président de cette ass
 
Le service de la population de Kintambo sommé de prélever des cas des indigents à la morgue de l’HGR

Les agents du service de la population et de l'état-civil de la commune de Kintambo (Ouest) doivent désormais prélever deux fois la semaine, les cas des corps des indigents gardés à la morgue de l’hôpital général de référence de cette municipa
 
Nouvelle tentative d’occupation anarchique de la concession de l’hôpital de Kintambo

La concession de l’hôpital général de référence de Kintambo, (HGRK), est à nouveau sous menace d’occupation anarchique sous un prétexte d’exploitation à intérêt général, indique un panneau des initiateurs qui fait allusion à une autoris
 
Atelier de planification opérationnelle nationale VIH/Sida 2015-2016

Le Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS) a ouvert ce mardi 4 Août 2015 à son siège de Kinshasa, l’atelier de planification opérationnelle nationale VIH/Sida 2015-2016 qui devra faciliter la mise œuvre du Plan Stratégiqu
 
Journée d’information sur le Fast Track

A l’initiative du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS), l’ONUSIDA a animé le vendredi 12 Juin 2015, une journée d’information sur l’initiative Fast Track qui vise l’accélération de la riposte au Sida à travers
 
81.839 habitants recensés en 2014 dans la commune de Kintambo

Quatre-vingt-un mille huit cent trente-neuf (81.839) habitants ont été recensés en 2014 dans la commune de Kintambo contre quatre-vingt-onze mille neuf cent cinquante-deux en 2013, soit une baisse de dix mille cent treize (10.113) personnes, a indiqué
 
Identification des espaces spoliés dans la commune de Kintambo

Le bourgmestre de a commune de Kintambo, Didier Tenge Litho, a identifié des espaces spoliés et ceux occupés d’une manière anarchique par des constructions et des garages pirates, à l’issue d’une visite effectuée dans les quartiers Wenze, Lisa
 
Réunion de sécurité sur le suivi des instructions et élargie du 23 Février 2015

 
Campagne de sensibilisation sur la satisfaction, restitution de 951 dossiers traites ce 17 Février 2015

 
Visite du Commissaire Provincial de la Ville Province de Kinshasa à la Commune de Kintambo

 
Réunion de sécurité avec les commandants s-ciat et chefs des quartiers du 6 janvier 2015, suivi de descente sur terrain pour constater les applications des instructions

 
Réunion avec les chefs des quartiers et des rues pour le lancement de la taxe de recensement parcellaire et l’étude de sondage et de satisfaction ce 7 Janvier 2015

 
Partenariat Uccle-Kintambo-Kinsenso réunion du 5 Janvier 2015

 
Sortie officielle du comité local de développement du quartier Nganda ce 27 Septembre 2014 au centre Theresanium

Le comité local de développement du quartier Nganda/Jamaïque a effectué le week-end, sa sortie o
 
Visite de Monsieur le Ministre d’Etat et Bourgmestre d'Uccle à Kintambo

Pour le renforcement de la coopération médicale entre les communes de Kintambo et belge d’Uccle
 
Lancement des travaux de construction de la future ambassade du Royaume de Belgique par le Ministre d’Etat Armand de Decker

 
Célébration de la journée de l’indépendance, le 30 Juin 2014

 
Les opérateurs économiques de Kintambo appelés à collaborer avec l’administration communale

Les opérateurs économiques de la commune de Kintambo ont été appel

 
Mise sur pied d’une commission mixte de délivrance des cartes de résidents à Kintambo

La commune de Kintambo est désormais dotée d’une commission mixte devant s

 
Formation en logiciel Tompro

Il s'est tenu à Matadi dans la Province du Bas congo, une formation sur le logiciel

 
Pose de la première pierre de l'usine pour traitement des déchets plastiques par le Gouverneur de Kinshasa le 7 Février 2014

Pose de la première pierre de l'usine pour traitement des déchets plastiques

 
Trois cent quatre-vingt-seize mariages célébrés dans la commune de Kintambo en 2013

Trois cent quatre-vingt-seize (396) mariages ont été célébré

 
Les opérateurs économiques invités à investir dans a commune de Kintambo

Le bourgmestre de la commune de Kintambo, Didier Tenge Litho a invité vendredi, es op&e

 
L’Hôtel de ville s’engage à clôturer le cimetière de Kintambo

L’Hôtel de ville de Kinshasa envisage d’ériger une clôture autou

 
Travaux le long du rail

 
Descente du gouverneur à Kintambo, après les pluies du 6 décembre 2013

 
Atelier de programmation 2014-2016 de la coopération internationale communale, du 4 au 7 novembre 2013

 
Aménagement du site Kintambo Magasin

 
Ligne directrice du nouveau programme de coopération internationale intercommunale Nord- Sud

 
Accueil favorable du nouveau type de contrat de bail par les courtiers immobiliers de Kintambo

 
Une délégation de la commune Belge de Woluwe Saint Lambert en séjour de travail

 
Interdiction d’organiser les veiIIées mortuaires sur l’espace « Verckys » à Kintambo

 
75ème anniversaire de Saint François la Salle

 
Une messe d’actions de grâce en faveur de l’ancien Président Nelson Mandela à Kinshasa

 
L'Ambassadeur Sud-Africain en RDC reçu à la commune de Kintambo

 
Un commandant du commissariat de police sème la panique dans un lieu mortuaire à Kintambo

 
Actualités

 
Lancement du projet d'aménagement de Kintambo avec les étudiants de l'INBTP

 
Inauguration du Super Marché MONISHOP dans la commune de Kintambo

 
PELOUSTORE en chantier dans la commune de Kintambo

 
Jumelage et Rencontre avec Mr. l'Ambassadeur de Belgique

 
Le Bourgmestre en réunion avec les opérateurs économiques de Kintambo

 
Quatre communes de l'Ouest de Kinshasa félicitées pour l'organisation des services de l'état-civil

 
SADC : 66,12 millions USD pour l’exercice 2010-2011

 
CEEAC

 
MONUC en R.D. Congo

 
Les 5 Chantiers

 
Cinquantenaire de l'indépendance de la R.D. Congo

 
Bourse d'étude dénommée «ALPHONSE KINKELA » DONNER UN CHOIX A NOTRE AVENIR

 
Passage et présence de la délégation d'UCCLE

 
PAIX À KINSHASA Le PAREC récupère des armes et des munitions par milliers !

 
Le Gouverneur exhorte les nouveaux bourgmestres à la bonne gouvernance !

 
Armand de Decker, hôte du Sénat congolais