Actualités : www.lappelafricain.com  / Géopolitique
Poutine prône un nouveau monde « multipolaire »

Selon d’autres observateurs, c’est exactement l’opposé de ce qui s’est réellement passé pour ceux qui savent lire les faits et gestes dans les grandes rencontres.

A Pékin, il y a eu deux accords importants.  Pour le sommet Apec, Obama a conclu avec la Chine un accord aussi « historique » que fumeux qui prévoit la réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. C’est un espoir diplomatique très lointain qui risque à tout moment de ne pas être respecté. Attendre encore 15 ans alors que les changements climatiques provoquent déjà des dégâts avec des pluies diluviennes. Quelle surprise ne pourrait-on pas subir demain avec ces catastrophes très mortelles qui surprennent tout le monde ?

En ce qui concerne Poutine, les médias russes rapportent qu’il a été conclu avec la Chine 17 accords opérationnels d’importance stratégique. Avant tout celui trentennal (30 ans) sur la fourniture de 30-40 milliards de mètres cubes de gaz naturel à travers un couloir énergétique allant de la Sibérie occidentale à la Chine nord-occidentale. Une fois réalisé, la Chine deviendra le plus grand importateur de gaz russe.

Ont en outre été signés au profit des relations sino-russes des accords sur des projets énergétiques conjoints dans la région d’Arkhangelsk et en Extrême-Orient russe. Les plus grandes compagnies énergétiques russes -Gazprom, Rosneft et Lukoil- sont sur le point de coter leurs actions à la Bourse de Hong Kong, non pas en dollars, mais en monnaies asiatiques : yuan chinois, dollar de Hong Kong, dollar de Singapour.

Comme on le voit, le processus de dé-dollarisation des échanges commerciaux, extrêmement redouté aux Etats-Unis, accomplit un nouveau pas avec l’accord entre la Banque centrale russe et la Banque populaire de Chine. En outre, Exim Bank, qui finance l’export-import de la Chine, a effectué des investissements dans des banques russes (Vnesheconombank, Vtb, Rosselkhozbank) touchées par les sanctions USA/Ue.

Un autre accord important concerne la réalisation de grands parcs de haute-technologie dans les deux pays, destinés en particulier à développer les systèmes satellites de navigation mondiale, le Glonass russe et le Beidou chinois, alternatifs au Gps nord américain : dans ce cadre seront installées en Chine diverses stations terrestres du Glonass.

Le chef d’état-major russe, Valery Gerasimov, a en outre annoncé que les deux gouvernements se sont mis d’accord sur  « de nombreux projets de coopération militaire ». L’un d’entre eux est le chasseur stealth (furtif) chinois J-31, analogue au F-35 étasunien, qui, doté de moteurs russes, a été montré en vol au Salon aérospatial de Zhuhai en Chine méridionale, pendant que le président Obama se trouvait à Pékin.

Les liens entre les deux pays « représentent une tendance irréversible », a déclaré le président Xi, lors de sa dixième rencontre avec le président Poutine depuis qu’il est entré en fonction en mars 2013. Et, pour preuve de ceci, les deux présidents ont annoncé que Chine et Russie célèbreront ensemble, en 2015, le 70ème anniversaire de la victoire dans la Seconde guerre mondiale.

Climat analogue à Brisbane, en Australie, où s’est tenu un G20 in concluant, qui a annoncé l’objectif d’atteindre une croissance de 2,1% d’ici 2018 (moyenne statistique entre une Chine dont le Pib croit de 8% par an et une Italie pratiquement à l’arrêt). L’événement le plus important s’est tenu à Brisbane en marge du G20, la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement des pays des Brics : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Leur pib total, à parité de pouvoir d’achat, est plus haut que celui du G7, aujourd’hui complètement noyé.  Ces pays de Brics réalisent plus de 20% du produit brut et du commerce mondiaux et le commerce interne aux Brics a doublé en cinq ans, atteignant les 300 milliards de dollars.

A Brisbane les cinq leaders ont confirmé la création, à l’intérieur des Brics, d’une Banque pour le développement avec un capital de 100 milliards de dollars (dont 41 versés par la Chine) et d’un Fond de réserve de 100 autres milliards pour fournir une liquidité ultérieure aux pays membres.

Comme on le voit enfin, le « leadership américain dans la région Asie/Pacifique » proclamé par Obama à Brisbane, doit compter avec un monde qui change. Le nouveau monde du Brics.

Et en plus, en voulant isoler l’homme russe à Brisbane, l’Occident en a fait un héros. Le Magazine américain Forbes l’a confirmé et l’a distingué comme la personnalité la plus puissante du monde qui devance son homologue américain Barack Obama.  

Le vol MH17 a été abattu par un Sukhoï ukrainien

Pour montrer à la face du monde que Poutine est le méchant qui a fait détruire le vol MH17 malaisien à bord duquel 38 Australiens avaient trouvé la mort, les dirigeants anglo-saxons n’ont pas manqué de saisir l’occasion de la rencontre de Brisbane. Du Premier ministre Abbot, l’hôte de cette rencontre internationale au Président Obama en passant par le Britannique Cameron, tous ont pointé du doigt Vladimir Poutine. « C’est lui qui a livré aux séparatistes le missile qui a abattu l’avion malaisien. Cela a, bien entendu, indisposé le leader russe qui a dû abandonner la rencontre au cours de la dernière journée.

Mais, en guise de réplique, la première chaîne de télévision russe a annoncé aussi à la face du monde avoir obtenu une photo qui a été faite probablement par un satellite-espion étranger pendant les dernières secondes du vol du Boeing malaysien au-dessus de l'Ukraine.

Une séquence télévisée traitant de ce thème a été l'occasion pour le vice-président de l'Union russe des ingénieurs Ivan Andrievski de montrer cette photo qui avait été fournie à l'Union "par un certain George Bilt qui s'était présenté en tant qu'expert d'aviation ayant acquis vingt ans d'expérience", rapporte Tass.

Sur cette photo, on voit bien que le Boeing a été abattu par un avion de chasse à réaction qui le poursuivait. D'abord l'équipage du Boeing était la cible de tirs de canon et ensuite le cockpit a été touché par un missile air-air. Un missile autoguidé à ogive thermique a atteint finalement le moteur droit et l'aile droite du Boeing, a écrit M.Bilt. Une photo présentant le tir de missile depuis l'aile gauche du chasseur contre le cockpit du Boeing a été jointe à la lettre électronique.

C’est une photo prise depuis une orbite spatiale assez basse. Normalement on prend des photos du genre à des fins de reconnaissance de l'espace aérien ou terrestre, a spécifié le scientifique. Conformément aux coordonnées indiquées sur la photo, nous pouvons supposer que la photo en question ait été prise par un satellite américain ou britannique. Une analyse minutieuse de la photo n'a découvert aucun signe de contrefaçon."

On peut donc en toute bonne foi dire que le Boeing-777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est ainsi crashé le 17 juillet dernier dans la région de Donetsk. Les 298 occupants de l'avion ont trouvé la mort dans l'accident. Des citoyens néerlandais constituaient la quasi-totalité de passagers

Vol MH17 : l’enquête est freinée sans la participation des USA

La Russie est intéressée par une enquête complète sur le crash du Boeing 777, parce qu'elle n'a rien à cacher, a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères russe, Sergueï Riabkov. Selon M. Riabkov, Moscou a des motifs sérieux de croire que l'enquête est freinée artificiellement et sans la participation des États-Unis. Il a également noté que toute une série de questions restaient encore sans réponse.

Le vice-ministre a également indiqué que la responsabilité de la stagnation dans les relations ent

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
CAN 2019 : le dernier carré

C'est le fameux dernier carré ! La CAN 2019 a ses quatre demi-finalistes. Les quarts de finale de cette Coupe d'Afrique à 24 équipes se sont joués mercredi 10 et jeudi 11 juillet en Égypte, pays-organisateur. Trois de ces
 
CAN 2019: Le tableau des quarts de finale

Les affiches des quarts de finale sont toutes connues. Les 8 survivants, à savoir par ordre de qualification le Bénin, le Sénégal, le Nigeria, l'Afrique du Sud, Madagascar, l'Algérie, la Côte d'Ivoire et la Tunisie, savent ce qui les attend.
 
CAN 2019 : voici les dix stars à suivre

Le tour d’horizon des 10 stars africaines qui vont animer la phase finale de la 32ème Coupe d’Afrique des nations de football (21juin-19 juillet 2019) dont le coup d’envoi sera donné vendredi au Caire avec le match d’ouverture opposant l’Égyp
 
CAN 2019 : les numéros des dossards des Léopards dévoilés

 
Football : La RDC se maintient à la 5ème place en Afrique

Ce classement intervient cinq jours après le match des Léopards de la RDC contre le Burkina Faso et sept jours avant le démarrage de la 32ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), vendredi
 
CAN-Egypte 2019 : liste définitive des Léopards retenus

La RDC prépare la CAN- Egypte 2019 depuis le 1er a Marbella. En Egypte, elle jouera le 22 juin contre l’Ouganda, puis le 26 juin contre l’Egypte et le 30 juin contre le Zimbabwe
 
CAN-Egypte 2019 : voici les 32 présélectionnés

Au cours de ce stage, deux rencontres amicales sont prévues : contre le Burkina Faso le 9 juin et contre le Kenya, le 15 juin.
 
CAF/interclubs : l’Afrique du Nord dicte sa loi

Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions CAF, les deux demi-finales retour se sont soldées par deux matchs nuls 0-0. Deux résultats qui conviennent aux deux derniers vainqueurs de la compétition, l'ES Tunis et le Wydad Casablanc
 
Ligue des champions CAF: Les quatre derniers champions vont s'affronter

Quatre ans après, revoilà le Tout Puissant Mazembe en demi-finale de la Ligue des champions. En quarts de finale retour, samedi 13 avril, les Corbeaux sont venus à bout du Simba Sports Club (4-1). Victoire encore plus éclatante du Wydad Casablanca con
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe

Devant l’Entente Sportive Sétifienne, le TPM a fait plus qu’empocher les trois points. Au-delà du succès et de son ampleur, l’équipe a fait plus en montrant une vraie force de caractère et la montée en puissance du groupe. .
 
Classement-Fifa : la RDC toujours en 3e position en Afrique

Pas de changement pour la République démocratique du Congo (RDC) au classement mondial de football publié jeudi 15 mars par la Fifa. Le pays est toujours 3e sur le continent et 39e au monde.
 
CAF: tous les résultats des preliminaires de la C1

Exempté des préliminaires, le TPM connaîtra son adversaire des 16es le mercredi 21 février, à l’issue du retour entre Uniao Desportiva do Songo du Mozambique et Ngaya Club des grandes Iles des Comores. Les joueurs de l’UDS partent favoris.pour sa
 
CHAN 2018 : l'équipe type dévoilée

 
CHAN 2018: le dernier carré

Le Maroc, pays-hôte du CHAN-2018 affrontera la Libye en demi-finales, mercredi à Casablanca, alors que le Nigeria sera opposé au Soudan à Marrakech.
 
Le journaliste NZILA FANAN repose à jamais au cimetière la Nécropole

 
Transfert de Bakambu en Chine : Ibenge partagé entre satisfaction et regret

Le transfert de l'international rd-congolais, Cédric Bakambu au club chinois de Beijing Guoan, ne cesse de défrayer la chronique. Des voix fusent de partout pour commenter cette nouvelle. Le sélectionneur des léopards de la Rd-Congo, Jean-Florent Iben
 
CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc o
 
RDC/Football : Florent Ibenge prolonge sa mission à la tête des Léopards

 
Mondial des clubs: entrée en lice du représentant de l’Afrique

 
Mondial Russie 2018 : le verdict du tirage au sort

 
Coupe de la Confédération: doublé pour le TP Mazembe

 
Mondial 2017 : mission difficile pour la RDC

 
Constant Omari: « M.Blatter est le porte-voix des sans-voix »

Président de la Fédération congolaise de football (FECOFA) et membre africain du prochain comité exécutif de la FIFA, Constant Omari explique dans un entretien au Monde pourquoi il soutient Joseph Blatter, qui brigue aujourd’hui, à Zurich, un cinq
 
UN COMBAT D’ANTHOLOGIE ENTRE ALI ET FOREMAN

Le 31 octobre 1974 avait eu lieu à Kinshasa au stade du 20 mai (act. Stade Tata Raphaël), le super
 
CAN 2015 : Les Léopards (RDC) s'inclinent devant les Lions (Cameroun)

Les Lions indomptables du Cameroun entament de fort belle manière les éliminatoires de la Coupe d