Actualités : www.kintambo.cd  / Actualités
Armand de Decker, hôte du Sénat congolais

Dans le cadre des relations interparlementaires, le Président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a reçu le samedi 21 novembre 2009, son homologue belge, Armand de Decker. Cette audience qui a eu lieu au Palais du Peuple, en marge de la deuxième visite du Président de Decker à Kinshasa, traduit le réchauffement des relations entre le deux parlements. Relations qui ont comme particularité d’être chaleureuses et excellentes en dépit des hauts et des bas qui caractérisent le rapport entre les deux pays depuis 1960.

L’entretien a porté notamment sur le renforcement de la coopération parlementaire entre la RDC et la Belgique, à l’heure de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC.

S’agissant du renforcement de la coopération entre le deux pays, Armand de Decker a fait savoir que son passage à Kinshasa avait, entre autre but, d’exprimer l’amitié de la Belgique à l’égard du Congo dont il a loué le modèle d’organisation politique, particulièrement en cette période post-conflit. La coopération entre les deux pays est appelée à se diversifier. C’est dans ce cadre qu’il a situé la signature de l’accord de partenariat entre sa commune, Uccle, et celle de Kintambo, l’une des 24 municipalités de la ville de Kinshasa.

Pour rappel, Kintambo et Uccle comptent tous deux quelque 80.000 habitants et c’est à partir de là que l’explorateur Henry Morton Stanleyafondé en 1877 la ville qui allait devenir Léopold ville, Kinshasa aujourd’hui.

Le partenariat ainsi conclu pas sera par une coopération entre l’administration de l’état-civil et les hôpitaux Sainte Elisabeth et Cavel d’une part et d’autre part l’hôpital général de référence de Kintambo ainsi que la maternité de Kintambo, réhabilitée grâce à une collaboration avec la cellule d’étude médicale et scientifique de l’Université libre de Bruxelles.

 

En ce qui concerne la modernisation du parlement de la RDC, monsieur de Decker a tenu à rappeler à ses hôtes congolais que les parlements du monde ont décidés au Congrès américain l’informatisation du fonctionnement des parlements. A cet égard, le Sénat congolais devrait prendre sa place dans cette modernisation internationale des réseaux d’échanges parlementaires. Pour ce faire, le Sénat belge qui a toujours été un partenaire privilégié du Sénat de la RDC l’accompagnera dans cet effort de modernisation engagée sous l’impulsion du Président Léon Kengo wa Dondo.

Au cours du point de presse animé peu avant son départ de Kinshasa, l’homme d’Etat belge a dit toute la détermination du Royaume de Belgique de prendre une part active à l’organisation des festivités du cinquantenaire de la RDC. La présence du Roi des Belges à ce rendez-vous de Kinshasa, a-t-il indiqué, sera confirmée par voie diplomatique.

« La Belgique tout comme le Congo se préparent à fêter le cinquantenaire de cette indépendance qui a marqué le changement de nature dans les relations entre les deux pays ».

Ces relations qui ont connu de grands moments de bonheur ont également enregistré des périodes de malentendus que les dirigeants belges et congolais s’efforcent constamment, et avec bonheur, de surmonter dans l’intérêt de nos deux peuples.

Rassurant, Armand de Decker a confié à la presse congolaise que « la Belgique reste toujours aux cotés de la RDC».

Source : www.kintambo.cd 
  Autres Articles dans la même catégorie