Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Un appel de Ban Ki-moon crée la zizanie chez les Kabilistes!

Le torchon brûle entre Evariste Boshab, vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, et Pierre Lumbi Okongo, conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité. Selon nos sources, tout serait parti après un entretien téléphonique, en début de semaine, entre le Conseiller spécial de Kabila et Ban Ki-Moon le secrétaire général de l’Onu. Le SG de l’Onu qui avait tenté en vain d’avoir le président de la République, sûrement à cause d’un agenda chargé, s’est rabattu sur son Conseiller Spécial.

Au menu de leurs entretiens, évidemment la sempiternelle question de la publication d’un calendrier électoral global et consensuel dans la perspective des élections générales de septembre 2016 (présidentielle et législatives). La communauté internationale voit dans les tergiversations de la Ceni un risque politique majeur pouvant déboucher sur une énième crise grave en RD-Congo.

Sur ces entrefaites, P. Lumbi appela aussitôt Boshab pour lui demander de voir avec l’abbé Malu Malu comment mettre en route un calendrier global et consensuel dans un délai raisonnable. Le VPM chargé de l’Intérieur lui rétorqua qu’il n’a pas d’instructions à recevoir de la communauté internationale. En fait selon Boshab, la suppression de l’alinéa 3 de l’article 8 de la nouvelle loi électorale n’écarte pas totalement le préalable du recensement, car d’autres articles de la même loi conditionnent de manière tacite le recensement avant les élections générales de l’an prochain.

D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle certains députés de la Majorité présidentielle, notamment Franck Diongo, avait suggéré que cette loi soit entièrement retirée. D’autres moins radicaux, appellent à la vigilance. C’est dans cette brèche que Evariste Boshab, loin de s’être avoué vaincu, aimerait s’engouffrer selon certains stratèges de la MP. Hypothèse que le conseiller spécial trouverait suicidaire d’après les mêmes sources.

Pour Lumbi pondre un calen- drier ne serait pas une injonction de la communauté internationale comme le distille Boshab, mais rentre dans le processus de démocratisation tel qu’il est promu notamment par l’accordcadre d’Addis-Abeba. La confrontation entre les deux mastodontes de la Majorité présidentielle (MP) était prévisible car naturellement tout les oppose. Boshab est con- sidéré comme un faucon tandis que Lumbi est vu comme une colombe dans leur famille politi- que. Le patron du MSR (mouvement social pour le renouveau) a renforcé son image de quelqu’un de pondéré lors de l’examen de la loi Boshab (nouvelle loi électorale) à l’Assemblée nationale.

Les députés de son parti s’étaient tous abstenus lors du vote. Cela n’avait pas du tout plu à Boshab, ancien patron du PPRD (parti pour la reconstruc- tion et le développement). Lumbi est antirévision, Boshab est un fa- rouche partisan de la ré- vision lui qui a même un écrit un livre sur le su- jet : « entre la révision constitutionnelle ou l’ina- nition de la nation ». C’est tout dire. L’un est proche des paysans et des petites en général (Lumbi), l’autre est un bourgeois qui dégouline l’arrogance (c’est l’image qu’il donne de lui). Œuvrant dans le même secteur, les deux personnalités sont obligées de collaborer avec les risques de régulières frictions.

A Kabila de prendre la décision idoine après les avis de ses deux proches collaborateurs en sachant que dans toutes les cours du monde, il y a deux sortes de con- seillers : les courtisans arc-boutés sur les privi- lèges et les autres désins téressés et soucieux d’une stabilité plus à long terme.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata