Actualités : www.lappelafricain.com  / Société
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

Existe-t-il une recette miracle pour que deux personnes tombent amoureuses l'une de l'autre ? Intuitivement, nous sommes amenés à répondre "non", "ha ha, n'importe quoi", voire "plutôt mourir que de vivre dans un monde où l'amour s'explique rationnellement". Pourtant, une expérience scientifique menée il y a une vingtaine d'années par Arthur Aron, professeur de psychologie à l'Université d'Etat de New York à Stony Brook, conduit à cette conclusion. A l'époque, deux inconnus ayant suivi son protocole étaient tombés amoureux et s'étaient mariés six mois plus tard.

Cette étude a refait parler d'elle, il y a un mois, à la faveur d'un article du New Yorker (en anglais). Mandy Len Catron, écrivaine et professeure d'anglais à l'Université de la Colombie-Britannique, voulait s'assurer que cette expérience pouvait marcher sur elle. Et abracadabra, elle est effectivement tombée amoureuse de l'inconnu avec qui elle a fait le test. Comment les choses se sont-elles déroulées, et jusqu'à quel point les sciences humaines peuvent-elles modifier les sentiments ? 

"Inclure l'autre en soi"

L'étude en question est intitulée The Experimental Generation of Interpersonal Closeness : A Procedure and Some Preliminary Findings (La génération expérimentale de proximité interpersonnelle : procédure et résultats préliminaires). Contrairement aux idées reçues, elle n'a pas vocation à développer un sentiment amoureux entre deux inconnus, mais à faire naître artificiellement et temporairement une proximité, une intimité entre deux êtres. "Inclure l'autre en soi", écrivent Arthur Aron et son équipe. 

Le questionnaire soumis aux deux inconnus, assis face-à-face dans un laboratoire, comporte 36 questions*. Chaque participant doit y répondre dans un temps limité : l'étude ne doit pas dépasser 45 minutes. La recherche de proximité peut prendre différents aspects : plusieurs questions ont, par exemple, une dimension de "feedback", c'est-à-dire un retour sur ce qui vient d'être dit. Il faut alors complimenter l'autre en expliquant ce qui nous plaît chez elle ou lui. 

Une professeure tente l'expérience... avec succès

Mandy Len Catron, la chercheuse qui a écrit dans le New Yorker, a mené l'expérience dans un bar plutôt que dans un laboratoire. Elle explique qu'elle a"davantage aimé écouter l'autre, que parler". Le moment le plus gênant a été, pour elle, de parler de l'autre (questions 22 et 28) et l'un des plus appréciés, d'être complimentée. "Je ne comprends pas pourquoi on ne passe pas notre temps à se complimenter", confie-t-elle.

Le cap a été franchi quand, après plusieurs heures de conversation, les individus se sont fixés durant quatre minutes, conformément à l'exercice. Elle conclut au terme de cette conversation imposée que "l'amour est une chose plus malléable que ce qu'on pense. L'amour ne nous est pas tombé dessus. Nous sommes tombés amoureux car nous avons fait le choix de l'être."

Un test sur l'amitié, plus que sur l'amour

Interrogé par Le Temps, l'auteur de l'étude tend à relativiser l'impact de ce protocole. "Entre nous, nous appelions l’expérience 'fast friends' ['amis rapides']. Nous ne nous attendions pas à ce que le protocole crée des sentiments romantiques." Il avait, en revanche, réalisé une autre expérience ayant pour objectif de faire tomber amoureux deux inconnus. Une expérience dont les résultats n'ont jamais été publiés. "A la fin, cela devenait intense entre les interlocuteurs", précise-t-il. Mais tous les duos ayant participé à la seconde étude ne sont pas tombés amoureux. Seul un couple s'est marié, sur les dizaines de "paires" étudiées.

Les deux expériences montrent, néanmoins, que le sentiment de proximité a moins à voir avec la personnalité des individus concernés qu’avec "la situation, les circonstances de la rencontre", poursuit Arthur Aron, cité par Le Temps. Mais les sciences humaines ne font pas de miracles. Interrogé par Psychologies.com, le même Arthur Aron assure que l'expérience ne garantit pas non plus la longévité de la relation. "L'intensité des sentiments amoureux ressentis au tout début de la relation prédit la qualité et la durabilité de la relation. Ceux qui ne sont pas intensément amoureux au début ont un pronostic très faible."

*Voici les 36 questions du questionnaire, traduites par francetv info :

1. Si vous pouviez choisir n'importe quelle personne au monde, qui inviteriez-vous chez vous pour dîner ?
2. Est-ce que vous aimeriez être célèbre ? Dans quelle mesure ?
3. Avant de passer un coup de fil, répétez-vous ce que vous vous apprêtez à dire ? Pourquoi ?
4. A quoi ressemblerait, selon vous, une journée "parfaite" ?
5. Quand avez-vous chanté seul(e) pour la dernière fois ? Et devant quelqu'un ?
6. Si vous pouviez vivre jusqu’à 90 ans et garder soit l’esprit, soit le corps d’un trentenaire pour les 60 dernières années de votre vie, quel serait votre choix ?
7. Avez-vous une prémonition sur la façon dont vous allez mourir ?
8. Nommez trois choses que vous pensez avoir en commun avec votre interlocuteur.
9. Quelle est la chose qui vous fait ressentir le plus de gratitude, dans votre vie ?
10. Si vous pouviez changer une chose sur la manière dont vous avez été élevé, quelle serait-elle ?
11. En quatre minutes, racontez votre vie à votre interlocuteur avec autant de détails que possible.
12. Si vous pouviez vous réveiller demain avec une nouvelle capacité ou qualité, quelle serait-elle ?
13. Si une boule de cristal pouvait vous révéler la vérité sur vous, votre vie, l'avenir ou n'importe quoi d'autre, qu'aimeriez-vous savoir ?
14. Rêvez-vous d'accomplir une chose précise depuis longtemps ? Pourquoi ne l'avez-vous pas réalisée ?
15. Quelle est la plus grande réalisation de votre vie ?
16. Que valorisez-vous le plus dans l'amitié ?
17. Quel est votre souvenir le plus précieux ?
18. Quel est votre pire souvenir ?
19. Si vous saviez que vous alliez mourir subitement dans un an, changeriez-vous quelque chose à votre style de vie ? Pourquoi ?
20. Que signifie l'amitié pour vous ?
21. Quels rôles l'amour et l'amitié jouent-ils dans votre vie ?
22. Partagez à tour de rôle quelque chose de positif au sujet de votre interlocuteur. Partagez jusqu'à cinq qualités.
23. A quel point votre famille est-elle unie et chaleureuse ? Pensez-vous que votre enfance a été plus heureuse que celle de la plupart des gens ?
24. Comment vivez-vous votre relation avec votre mère ?
25. Faites chacun trois déclarations vraies en disant "nous". Par exemple : "Nous sommes tous les deux dans cette pièce et nous avons l'impression que..."
26. Complétez cette phrase : "J'aimerais avoir dans ma vie quelqu'un avec qui je peux partager..."
27. Si vous deviez devenir un ami proche de votre interlocuteur, veuillez lui indiquer ce qui est important qu'elle ou il sache.
28. Dites à votre interlocuteur ce

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du HAUT-KATANGA en 2017

 
Fiche technique du Haut-Katanga