Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Assemblée nationale: l’opposition boycotte toujours les séances plénières

Depuis plus d’une semaine, les députés de l’Opposition et de la majorité présidentielle membres de la commission spéciale tentent de trouver un compromis autour de la gestion des motions de défiance. Les opposants ont claqué la porte de l’hémicycle mécontents de voir des motions incidentielles prendre le dessus sur les motions de défiance évitant ainsi aux membres du gouvernement visés d’être soumis au vote de l’assemblée.
A ce stade, les députés de l’opposition, qui ont pris part à la seule et première réunion tenue dans le cadre de cette commission insistent sur la gestion de la motion de défiance conformément à la loi. Leur souhait, a confié le député Fabien Mutomb, est de voir le bureau de l’Assemblée nationale laisser courir la motion de défiance jusque dans l’urne pour le vote.

Ils attendent de découvrir la position de la Majorité présidentielle à ce sujet, en vue d’un consensus. Ce n’est qu’après que la commission présentera son rapport au bureau et à la plénière.
Entre-temps, les groupes parlementaires de l’opposition continuent de boycotter les plénières de la chambre basse. Cependant, des sources parlementaires ont pu remarquer la présence des quelques opposants pendant les plénières.
Une motion de défiance est votée, lorsque l’Assemble nationale met en cause la responsabilité d’un membre du gouvernement. Et celle du gouvernement est mise sanctionnée par le vote d’une motion de censure.

ation africain, mais 19% seulement de ce total était dévolu à de nouveaux projets, le reste touchant à des sites déjà exploités (45%) où dont l'exploitation est programmée (36%). 

 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.