Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Assemblée nationale: l’opposition boycotte toujours les séances plénières

Depuis plus d’une semaine, les députés de l’Opposition et de la majorité présidentielle membres de la commission spéciale tentent de trouver un compromis autour de la gestion des motions de défiance. Les opposants ont claqué la porte de l’hémicycle mécontents de voir des motions incidentielles prendre le dessus sur les motions de défiance évitant ainsi aux membres du gouvernement visés d’être soumis au vote de l’assemblée.
A ce stade, les députés de l’opposition, qui ont pris part à la seule et première réunion tenue dans le cadre de cette commission insistent sur la gestion de la motion de défiance conformément à la loi. Leur souhait, a confié le député Fabien Mutomb, est de voir le bureau de l’Assemblée nationale laisser courir la motion de défiance jusque dans l’urne pour le vote.

Ils attendent de découvrir la position de la Majorité présidentielle à ce sujet, en vue d’un consensus. Ce n’est qu’après que la commission présentera son rapport au bureau et à la plénière.
Entre-temps, les groupes parlementaires de l’opposition continuent de boycotter les plénières de la chambre basse. Cependant, des sources parlementaires ont pu remarquer la présence des quelques opposants pendant les plénières.
Une motion de défiance est votée, lorsque l’Assemble nationale met en cause la responsabilité d’un membre du gouvernement. Et celle du gouvernement est mise sanctionnée par le vote d’une motion de censure.

ation africain, mais 19% seulement de ce total était dévolu à de nouveaux projets, le reste touchant à des sites déjà exploités (45%) où dont l'exploitation est programmée (36%). 

 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie