Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Dialogue proposé par Kabila : L’UDPS se rétracte

L'opposition boycotte

Les partis d'opposition, eux, bouderont pour la plupart ces consultations. C'est le cas de la plateforme de l'opposition, qui regroupe des partis comme l'UNC et le MLC. Le député Delly Sesanga, président du parti Envol, est le modérateur de la plateforme. Il explique à RFI que, selon lui, un dialogue a déjà eu lieu, lors des dernières consultations nationales. Et des recommandations ont déjà été formulées. Il n'y a donc rien à dire de plus. « Nous pensons que ce qui est important aujourd’hui, c’est de centrer l’intérêt du pays et de la population sur le cycle électoral, qu’il faut tenir de manière apaisée et qu’il faut pouvoir aérer dans son calendrier, plutôt que réunir un second forum, explique à RFI Delly Sesanga. Il faut rappeler qu’il y a eu les concertations nationales qui ont donné lieu à une série de recommandations et on ne voit pas ce qui va être renouvelé aujourd’hui et qui n'est pas été dit. »

Pour l'UDPS, Kabila ne peut être « juge et partie »

Le parti UDPS refuse lui aussi de prendre part à ce dialogue. Le parti d'opposition s'était déclaré en faveur de discussions, mais précise que celles-ci devraient avoir lieu sous l'égide de la communauté internationale et ne pas être initiées par le président lui-même. « Le dialogue, tel que nous l’entendons à UDPS, c’est une initiative dès le départ de la communauté internationale. C’est dans ce cadre-là que nous nous sommes inscrits pour participer, explique à RFI Félix Tshisekedi, secrétaire national de l'UDPS chargé des relations extérieures, et non pas un dialogue initié par Joseph Kabila qui lui-même fait partie du problème. Parce qu’il ne faut pas oublier que, selon la feuille de route que nous proposons, il y a le problème du contentieux électoral de 2011 dont il faut discuter. Et là, nous avons reçu un écho favorable de l’émissaire de monsieur Kabila, qui se disait prêt à discuter de tous les sujets sans tabou. Ensuite, il faut valider la voie pour que l’on ait un processus électoral crédible et apaisé, et enfin discuter du sort de monsieur Kabila. » L'UPDS refuse donc de participer à un dialogue initié par le président Kabila, qui « est très mal placé pour être à la fois juge et partie. Voilà pourquoi nous avons demandé et attendu la médiation ou facilitation internationale pour arriver à ce dialogue. »

Pour le parti de Joseph Kabila, le PPRD

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, ce dialogue pourrait être l'occasion de faire un grand pas en avant. « Ce dialogue nous amène de la cohésion nationale et je crois que c’est extrêmement important : nous avons besoin d’un processus électoral apaisé et d’élections plus libres qu’avant, et nous voulons savoir si ce dialogue peut permettre d’identifier les causes directes ou indirectes de tout ce qui se passe à Béni, au Nord-Kivu », explique à RFI Emmanuel Ramazani Shadari, le président du groupe PPRD à l'Assemblée. « Si ce dialogue peut nous amener à stabiliser définitivement la région pour une paix tout court ou la paix sociale durable, nous pensons que ce sera déjà un pas en avant », conclut Emmanuel Ramazani Shadari.

 

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
PNMLS : La table ronde des partenaires pour lutte contre le VIH/sida chez les adolescents et jeunes

 
Sélection de l'Aménageur Strategos

 
Travaux de la Clôture ZES pilote

Après la phase d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires de parcelles se trouvant dans la concession abritant la Zone Economique Spéciale pilote de Maluku, le Ministre de l’Industrie, Son Excellence Monsieur Marcel ILUNGA LEU, a procé
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
 
Visite ZES de Nkok au Gabon

Une délégation de l’AZES a effectué un voyage d’étude dans la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de NKOK, au Gabon, du 31 octobre au 03 novembre 2018.
 
Commission avantages fiscaux ZES

 
Journée Mondiale du SIDA 2017

Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l
 
Commission d'octroi du Statut ZES

L’Agence des Zones Economiques Spéciales (AZES) a procédé hier jeudi 12 octobre 2017  à la mise en place des différents Sous-commissions devant examiner les demandes d’octroi du statut de Zone Economique Spéciale (ZES) et présenter à la Commi
 
Séminaire - 28 Juillet au 04 Août

 
Conférence sur Les zones économiques spéciales