Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Minaku, Matata, Kyungu, Mova, Mwando, Lumbi … chez Kabila

Après les confessions religieuses et quelques partis de l’Opposition parlementaire, le train des consultations de Joseph Kabila est maintenant dans le camp de la majorité présidentielle.
Sous la conduite de son Secrétaire Exécutif Aubin Minaku, une forte délégation de membres de la MP (Majorité présidentielle) a été reçue hier par le Chef de l’Etat dans le cadre des consultations qu’il mène depuis le début de la semaine dernière, en vue de l’organisation du Dialogue national.
Dans la suite d’Aubin Minaku, le chef de la délagation, il y avait entre autres le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, Mwando Nsimba, Mokolo wa Pombo, Kyungu wa Kumwanza, Pierre Lumbi, Mova, Mende, Kamitatu, Endundo, Matenda, Muyej, Kabange Numbi, Konde, Kin-Kiey, Ramazani Shadari, Pius Muabilu, Ngabu Nsaman, etc.

A propos du Dialogue qui est au centre des consultations, il a indiqué que celui-ci a été d’abord sollicité par certains compatriotes de l’opposition. Et c’est en réaction à leur demande que le chef de l’Etat a décidé d’entendre tous les acteurs politiques et de la société civile, avant de lever une option.

« Nous de la majorité, nous sommes prêts à dialoguer, mais dans le respect des principes mis en place », a déclaré le Secrétaire exécutif de la Majorité présidentielle.

Pour ce qui est du calendrier électoral global de la Ceni, la MP déclare son soutien et dit militer pour son respect strict par tout le monde. Toutefois, la famille politique de Joseph Kabila indique son ouverture quant aux conclusions que le chef de l’Etat tirera des consultations qu’il est entrain de mener.

Comment respecter le calendrier électoral sans argent ? A cette question, le Secrétaire exécutif de la MP a fait savoir que ce qui importe c’est d’abord la volonté et la détermination qu’on affiche. Le reste dépendra des institutions notamment le gouvernement.

A son tour, Thomas Luhaka reçu en qualité de président du Mouvement de Libération du Congo/Libéral a renseigné que l’entretien avec Joseph Kabila a tourné autour de deux sujets à savoir : le calendrier électoral et le Dialogue.

Concernant le calendrier électoral, il a souligné la nécessité d’intégrer ou prendre en compte les revendications pour l’élaboration d’un calendrier consensuel.

Quant au dialogue, le MLC/L affirme son soutien total à cette rencontre entre Congolais en indiquant que le dialogue est le seul moyen pour régler des différends. Thomas Luhaka était accompagné de Germain Kambinga, Omer Egwake, Roger Nsingi, Marie-Louise Ekpoli.

Dernier invité du jour, Justin Bitakwir a conseille à la classe politique, toutes tendances confondues, de ne pas croire qu’on peut gérer seul le pays. Même si on a gagné les élections, il est toujours sage d’associer les autres. Il recommande une gestion collégiale des affaires nationales.

De même, il déconseille à ceux qui ont tendance à s’isoler de renoncer à cette pratique. Car, soutient-il, la solution aux problèmes ne viendra qu’en se parlant à travers un dialogue franc.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.