Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Minaku, Matata, Kyungu, Mova, Mwando, Lumbi … chez Kabila

Après les confessions religieuses et quelques partis de l’Opposition parlementaire, le train des consultations de Joseph Kabila est maintenant dans le camp de la majorité présidentielle.
Sous la conduite de son Secrétaire Exécutif Aubin Minaku, une forte délégation de membres de la MP (Majorité présidentielle) a été reçue hier par le Chef de l’Etat dans le cadre des consultations qu’il mène depuis le début de la semaine dernière, en vue de l’organisation du Dialogue national.
Dans la suite d’Aubin Minaku, le chef de la délagation, il y avait entre autres le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, Mwando Nsimba, Mokolo wa Pombo, Kyungu wa Kumwanza, Pierre Lumbi, Mova, Mende, Kamitatu, Endundo, Matenda, Muyej, Kabange Numbi, Konde, Kin-Kiey, Ramazani Shadari, Pius Muabilu, Ngabu Nsaman, etc.

A propos du Dialogue qui est au centre des consultations, il a indiqué que celui-ci a été d’abord sollicité par certains compatriotes de l’opposition. Et c’est en réaction à leur demande que le chef de l’Etat a décidé d’entendre tous les acteurs politiques et de la société civile, avant de lever une option.

« Nous de la majorité, nous sommes prêts à dialoguer, mais dans le respect des principes mis en place », a déclaré le Secrétaire exécutif de la Majorité présidentielle.

Pour ce qui est du calendrier électoral global de la Ceni, la MP déclare son soutien et dit militer pour son respect strict par tout le monde. Toutefois, la famille politique de Joseph Kabila indique son ouverture quant aux conclusions que le chef de l’Etat tirera des consultations qu’il est entrain de mener.

Comment respecter le calendrier électoral sans argent ? A cette question, le Secrétaire exécutif de la MP a fait savoir que ce qui importe c’est d’abord la volonté et la détermination qu’on affiche. Le reste dépendra des institutions notamment le gouvernement.

A son tour, Thomas Luhaka reçu en qualité de président du Mouvement de Libération du Congo/Libéral a renseigné que l’entretien avec Joseph Kabila a tourné autour de deux sujets à savoir : le calendrier électoral et le Dialogue.

Concernant le calendrier électoral, il a souligné la nécessité d’intégrer ou prendre en compte les revendications pour l’élaboration d’un calendrier consensuel.

Quant au dialogue, le MLC/L affirme son soutien total à cette rencontre entre Congolais en indiquant que le dialogue est le seul moyen pour régler des différends. Thomas Luhaka était accompagné de Germain Kambinga, Omer Egwake, Roger Nsingi, Marie-Louise Ekpoli.

Dernier invité du jour, Justin Bitakwir a conseille à la classe politique, toutes tendances confondues, de ne pas croire qu’on peut gérer seul le pays. Même si on a gagné les élections, il est toujours sage d’associer les autres. Il recommande une gestion collégiale des affaires nationales.

De même, il déconseille à ceux qui ont tendance à s’isoler de renoncer à cette pratique. Car, soutient-il, la solution aux problèmes ne viendra qu’en se parlant à travers un dialogue franc.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata