Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Kinshasa : quatre commandos échouent à attaquer la prison de Makala

Les assaillants ont été maîtrisés par les vaillants éléments des Fardc et de la police commis à la garde de cette prison.

Hier mercredi 3 juin 2015, entre 13h30’ et 14h45’, quatre hommes armés ont fait irruption à la Prison centrale de Makala pour une opération commando.

La panique a gagné ce lieu pénitentiaire jusqu’à ce que ces assaillants ont été maîtrisés par la direction militaire commise à la garde de cette prison, ainsi que les vaillants éléments du quatrième Groupement Leni du colonel Tabu qui les ont pris en charge.

Selon des informations proches de la Prison centrale de Makala, les assaillants ont débarqué sur le lieu à bord d’une Jeep Rav4, un d’eux portait l’uniforme militaire de la Garde Républicaine, alors que d’autres, en tenue civile, étaient porteurs d’une Kalachnikov.

Après avoir été mis hors d’état de nuire, indiquent des sources, ils auraient avoué être venus libérer un de leurs, détenus au Cprk. Malheureusement pour eux, l’opération a échoué.

Ces inciviques doivent être mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes. Aussi, il faudra en savoir plus sur les mobiles réels de leur acte terroriste. Car, peut-être, au-delà de cette tentative d’exfiltrer leur ami, il y aurait d’autres motivations beaucoup plus délicates. En plus, depuis un temps, des personnes mal intentionnées ne cessent de peaufiner des stratégies pour déstabiliser l’actuelle administration dirigeante du Cprk, simplement à cause de sa rigueur et son sérieux dans la gestion de ce centre pénitentiaire.

Cette administration a mis fin aux magouilles de tous ordres et autres commerces et mouvements illicites qui enrichissaient certaines personnes. Mécontents, ces inciviques se battent bec et ongles pour déboulonner ce nouveau comité qui n’a que deux mois d’ancienneté, mais avec des réalisations appréciables.

Il faudra donc creuser toutes ces pistes pour comprendre suffisamment les contours de cet acte terroriste qui s’est produit en plein soleil, et voir s’il y avait des complicités internes.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.