Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Mende, ministre congolais : « la France n’a pas à donner de bons points aux présidents africains »

Il réagissait aux propos du président François Hollande qui, jeudi à Cotonou, a élevé le Bénin au rang de référence démocratique sur le continent.

Le président Hollande n’a pas de bons points ou de mauvais points à donner à des présidents africains, a lancé M. Mende lors d’une conférence de presse, en réponse à une question sur les déclarations du chef de l’État français à Cotonou.

On n’a pas de leçons à recevoir, on ne démocratise pas les pays africains pour faire plaisir à M. Hollande, au gouvernement français ou à je ne sais quelle opinion publique en France. Nous ne tolérons plus ce genre d’attitude paternaliste 55 ans après l’indépendance, a insisté le porte-parole du gouvernement de l’ancien Congo belge.

Je me garde de commenter la réaction des Béninois (aux propos de M. Hollande), je constate simplement que dans un autre pays, on parle seulement économie, a ajouté M. Mende, dans une allusion aux contrats signés vendredi par des entreprises françaises à l’occasion de la visite de M. Hollande en Angola.

Les relations entre Kinshasa et la communauté internationale sont tendues depuis plusieurs mois, alors que les pays occidentaux – États-Unis en tête – et l’ONU répètent à l’envi leur souhait de voir le président congolais Joseph Kabila abandonner le pouvoir à l’issue de son mandat.

M. Kabila est à la tête de la RDC depuis 2001 et la Constitution lui interdit de se présenter à la prochaine présidentielle, prévue pour novembre 2016. Mais l’opposition et une partie de sa majorité le soupçonnent de chercher à tout faire pour se maintenir en place après l’expiration de son mandat.

En visite à Cotonou jeudi, première étape d’une tournée africaine éclair, M. Hollande a déclaré que le Bénin était une référence sur le plan démocratique après avoir rencontré son homologue Thomas Boni Yayi.

Le président béninois a récemment annoncé qu’il ne briguerait pas de troisième mandat, conformément à la Constitution.

Si je suis ici, c’est pour montrer qu’il y a des exemples à donner, a ajouté M. Hollande.

M. Kabila a accédé au pouvoir à la mort de son père, Laurent-Désiré Kabila, ex-rebelle devenu chef de l’État par les armes. Il a été élu président en 2006 lors des premières élections libres depuis l’indépendance du Congo, avant d’être réélu en 2011 à l’issue d’un scrutin marqué par des fraudes massives.

Revenant sur les appels de Washington pressant M. Kabila d’abandonner le pouvoir fin 2016, M. Mende, s’est attardé sur le cas du président Franklin Delano Roosevelt, mort en 1945, quelques mois après avoir entamé son quatrième mandat.

Même les Américains n’ont pas respecté ce principe des deux mandats. (…) Ils ont violé eux-mêmes cette règle parce qu’ils avaient un bon président, a-t-il déclaré.

Ce qu’on retient, c’est ce que le chef de l’État fait pour son pays et non pas le nombre de mandats, a dit M. Mende, faisant référence à l’héritage de Roosevelt. Il faut laisser les Congolais, qui ne sont pas des Américains, faire les choses comme ils l’entendent.

Craignant une dérive monarchique pour la jeune démocratie américaine, le président des Etats-Unis, George Washington, avait refusé de briguer un troisième mandat à la fin du XVIIIe siècle.

La limitation à deux du nombre des mandats présidentiels aux États-Unis n’a cependant été instituée qu’en 1951, près de six ans après la mort de Roosevelt.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata