Actualités : www.cnc-rdc.org  / Présentation
LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS COMMEMORE LE 30 JUIN, FETE DE L’INDEPENDANCE

Le congrès National Congolais est une réalité vivante dans le Kongo Central. Le CNC est de plus en plus visible dans cette province de la RDC. Il suffit de voir la mobilisation dont ce parti a fait montre à  Matadi en cette journée du 30 Juin 2015 pour se rendre à l’évidence de l’encrage du CNC dans cette partie du pays. 30 Juin date inoubliable, cette année 2015 c’était la commémoration de 55ème anniversaire de l’accession de la République Démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale. Fête nationale qui a été célébrer dans le chef-lieu de la province du Kongo Central, ville qui a accueilli toutes les institutions du pays pour la circonstance dont la présidence de la république.

Le chef de l’Etat Joseph KABILA KABANGE avait présidé ce 30 Juin, un défilé dans la ville portuaire de Matadi.  Le Congrès National Congolais y était représenté par son président fédéral, José KINI NTOTO qui a mobilisé les militantes et militants Ne Kongo, habillés tous aux couleurs du parti. Dans son mot, le président fédéral José KINI NTOTO a lancé un appel vibrant à toute la population de Matadi en particulier et du Kongo Central en général. « Nous voulons que tout le monde vienne adhérer au CNC puisqu’il y a du sérieux ; il y a la vérité et nous avons le souci que la ville de Matadi change de visage par l’adhésion massive de la population et pourquoi pas la province toute entière soit au rythme du CNC » dit-il, avant d’ajouter que l’adhésion au parti est simple et facile pour toute personne âgé de 18 ans et plus.

Le N° 1 du CNC au Kongo Central a renchéri en disant que ce parti a un siège qui est visible dans la ville portuaire, tout Matadi sait que le CNC est le parti de l’honorable Pius MUABILU, un homme très aimé par la population. Il faut rappeler tout simplement que le siège provincial du CNC dans le chef-lieu du Kongo Central se trouve au niveau du rond-point Couvent. En effet, après cette commémoration, le président fédéral a réuni les membres du parti autour d’un verre. Et à cette occasion, le CNC Matadi a reçu Maitre Clément KITENGYE, l’un des fondateurs du CNC et membre du bureau politique. Ce secrétaire national chargé des relations avec d’autres partis politiques à qui on a accordé quelques minutes pour s’exprimer au nom du CNC a remercié le Dieu Tout Puissant qui a donné au Parti de Pius MUABILU des hommes grands, des hommes de poids. Heureux d’être accueilli le dimanche 28 Juin 2015 à la gare Central par une marée humaine des membres du CNC de la province du Kongo Central, il a été présenté par le président fédéral du Kongo Central comme étant un homme humble, très simple et malgré ses multiples charges il a répondu à l’invitation lui lancé par le CNC/Matadi. En s’adressant aux nombreux militants en face de lui, c’est à juste titre que Maître Clément KITENGYE a dit qu’il est content d’être accueilli par les siens même s’ils ne sont pas de la même tribu, mais cependant ils partagent le même idéal. Le Congrès National Congolais à Matadi dit-il, c’est une réalité comme il l’a vécu à Kisangani où le CNC est valablement représenté. Une formation politique qui fait vibrer.

Maître Clément KITTENGYE a ainsi transmis les encouragements du Président National aux membres du CNC/Matadi, car pour le député national Pius MUABILU, la fête de l’indépendance est celle de la paix, de l’unité et de la fraternité entre congolais. Le Congrès National Congolais est un grand parti à la dimension d’autres partis et que sa place dans la sphère politique congolais est visible a affirmé Clément KITENGYE. Après avoir redynamisé le parti et encouragé les autorités provinciales du CNC, il a dit que c’est avec émotion qu’il constate que le CNC dans la province du Kongo Central est une réalité vivante. « Le CNC est réellement implanté dans le Kongo Central. Il ne fallait pas qu’en séjour dans la ville portuaire de Matadi, je puisse éviter mon parti. C’est ainsi que je suis venu voir les membres de la fédération pour leur donner beaucoup de courage et de la foi de croire dans le CNC qui est un parti membre de la Majorité Présidentielle » a-t-il dit, avant d’ajouter que nous sommes en train de voir loin au CNC de manière à ce qu’il puisse avoir des autorités tant au niveau local que provincial. Nous sommes venus donner du courage, redynamiser le parti autant que l’on puisse le faire. Nous sommes également venus partager ce plaisir de la commémoration de 55 ans de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Nous leur avons donné ce message de paix à travers ces 55 ans d’accession du Congo à l’indépendance, la paix qui se voit à travers la province du Kongo Centrale, plus particulièrement à Matadi. L’union, la paix de ce pays ; c’est la symbolique que le chef de l’Etat Joseph KABILA a voulu faire en amenant en commémorant cette fête nationale dans cette grande province du Kongo Central ; et surtout le progrès de ce pays qui est le vœu du chef de l’Etat. Nous sommes venus par train après 10 ans que le président de la république a unifié cette nation à travers la voie ferrée, la voie routière et bientôt les lignes aériennes avec l’acquisition de deux Air Bus 320 sur fond propres du gouvernement Central. Pour Maitre Clément KITENGYE, le CNC est une réalité vivante en République Démocratique du Congo.

Source : www.cnc-rdc.org 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata