Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Congo Brazza / RD Congo : La guerre de succession aura-t-elle lieu ?

Le mutisme en politique, notamment  dans une atmosphère de fin de règne en Afrique, laisse planer le spectre d’une bataille rangée entre différents courants, ce, au regard de la position ambiguë du détenteur du pouvoir, « partira » « partira pas  ». Les Congolais des deux rives  devront faire face à cette situation complexe.

En effet, sur les  deux rives du fleuve Congo, la manœuvre politique semble être pareille. Les détenteurs du pouvoir d’Etat n’entendent pas selon nos sources  renoncer. Alors là pas du tout. Pour ce faire, « les deux chefs d’état » d’un genre nouveau, se donnent toutes les possibilités pour demeurer les seuls maitres du jeu, au-delà du terme prescrit par la constitution. Comme alibi, l’on brandira le  consensus ou un certain dialogue politique comme ce semble être le cas à Brazzaville où le pouvoir vient de tenir un dialogue dans une localité du pays en l’absence des ténors de l’opposition qui organiseront selon nos sources un dialogue alternatif. Au final, il s’agira soit  d’un « glissement » comme cela semble se dessiné  en RD Congo. Au Congo Brazza voisin, on évoque la probabilité de la  convocation d’un référendum constitutionnel.

Toutefois, il va falloir compter avec l’émergence d’une opinion réfractaire et contestatrice à l’instar de celle du Burkina comme l’a si bien rappeler le président Hollande lors de son séjour à Cotonou. Une opinion prête à en découdre  avec  les tenants du système en fin de cycle, en témoigne les événements de janvier 2015 en RD Congo.  La rue de Kinshasa a contraint le pouvoir à retirer le projet de loi controversée devant modifier  l’alinéa 8 du code électorale. Du côté de Brazzaville, nous avons en mémoire les troubles et les pillages orchestrés par des jeunes à l’issu des matchs  de l’équipe nationale de foot lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (Can 2015). Plus récemment encore le 5 juin, à la suite de la décision gouvernementale annonçant  annulation du  baccalauréat, des jeunes lycéens furieux ont incendié des bâtiments publics à travers le pays.

Ainsi, le débat constitutionnel actuel qui ne laisse aucun choix, et ne donne aucune possibilité d’adouber un dauphin constitutionnel ou héritier politique, a assurément engendré dans le giron politique  des deux Congo ( Brazzaville/Kinshasa ), l’apparition d’une véritable bataille souterraine de succession.

  Le Cas du Congo Brazzaville

Longtemps classé sujet tabou, le débat sur la survie de l’actuelle constitution devrait trancher la problématique de l’avenir politique du président Sassou. Surtout que, le président du Congo n’a jamais songé selon un spécialiste de la politique Congolaise  à passer la main à l’un de ses lieutenants ou même à un membre de sa famille biologique. Et pourtant, les prétendants au fauteuil présidentiel au Congo, ce n’est pas ce qui devrait manquer. Les candidats à la succession de Sassou préfèrent toutefois se faire discrets.

La guerre de succession à Sassou est d’abord une affaire qui se joue au sein  de sa  famille biologique et alliés. Les enfants « Sassou Nguésso », Dénis Christel Sassou Nguésso, qui est subtilement poussé par Michel Ngakala un baron du PCT, peut se prévaloir d’une certaine légitimité. Député d’Oyo, localité dont est originaire le chef de l’Etat, directeur général adjoint de la société nationale du pétrole du Congo (Snpc), fils naturel du président avec une ressortissante de la RD Congo, Dénis Christel Sassou Nguésso ne cacherait point son ambition de succéder à son géniteur; l’actuel  président. Ce dernier multiplie depuis un moment des campagnes de séduction à travers  le pays avec comme crédo un concept  galvaudé de « la nouvelle République »

Cependant, l’ambition du fils biologique est combattue par les neveux, et  les nièces  du président, « les Nguésso », de même que par certaines demi-sœurs de « Kiki ».  En tête du peloton des contestataires l’on retrouve Willy Nguésso. Président de Club 2000 Pur ( parti politique ), Willy Nguésso  qui ne serait pas lui-même selon une source proche de la cour  en de bons termes, avec son frère Edgard Nguésso mais dans cette circonstance formeraient une alliance sacrée contre le cousin Christel dit « Kiki ».Il sied de noter  que Edgard Nguésso caresserait également le rêve de succéder à son oncle. Directeur du domaine présidentiel, Edgard Nguésso malgré sa popularité auprès des jeunes  a malheureusement perdu ses principaux soutiens dont Edith Bongo Ondimba, et Omar Bongo Ondimba. La dissolution du parti Agir dont-il assurait la présidence d’honneur officieusement à été fondu au sein du PCT, perdant ainsi une bonne marge de manœuvre politique. Ce dernier a mis sur une pied une association politique qu’il a confié a un certain Paul Tchinouamba.

Par ailleurs, la guerre familiale de succession entre les « Sassou Nguésso » et les « Nguésso »  touche également les familles alliées des courbes de la rivière gauche et de la rive droire de l’ Alima . Ici, la bataille se joue essentiellement entre Jean Dominique Okemba (conseiller spécial  du chef de l’Etat patron des services spéciaux), le Général Pierre Oba (actuel ministre des mines) et Jean Jacques Bouya. Très en vue financièrement, Jean Jacques Bouya se taille désormais l’étoffe d’un futur chef d’Etat. Il soigne son image et développe son réseau sous la coupe de Richard Attias qui l’invite à tous ses forums. En embuscade se trouve  Jean Bruno Itoua. L’actuel ministre de la recherche. Ce dernier  développe au travers de son fils un banquier résident à Paris, des réseaux médiatiques pour son positionnement. Bruno Itoua qui est en passant Pasteur au sein d’un ministère de combat dénommé « Cfmc », met à profit les prières de cette communauté pour ratisser large le moment venu. D’autres proches seraient  par contre en observation ; C’est le cas  de Aimé Emmanuel Yoka, (Ministre d’état ministre de la justice. Président du comité de rédaction de la constitution actuelle), Henry Djombo (Tout puissant ministre de l’économie forestière), Florent Tsiba (Ministre d’Etat ministre du Travail et de la sécurité sociale)…

Si du côté de la famille biologique et alliée  du président Sassou, on assiste  à une véritable guerre de succession, il n’en demeure pas moins qu’au sein de sa famille politique, il y’aurait également des lieutenants qui  caresseraient ce beau rêve de succéder au président Sassou. Pièrre Ngolo, Secrétaire Général du PCT, est à la tâche au cas où, Sassou serait fort clos. André Okombi Salissa dit  « Tout Bouge »ne fait pas mystère de ses intentions. Tombé en dissidence, il attend son heure et a déjà pris des distances avec Sassou. A ceux-ci, il faut ajouter tous ces anonymes qui attendent dans l’ombre comme Jean Marie Michel Mokoko actuellement en poste à Bangui dans le  cadre de la mission de stabilisation de la Rca pour le compte de l’Union Africaine.

La problématique de la succession en Rdc

Chez le voisin Kabila, la famille biologique est loin  de connaître le syndrome de la guerre de succession. Il se dégage une union sacrée autour du Raïs; même si certains journaux de Kinshasa propulsaient la première dame Olive Kabila comme une prétendante à la prochaine présidentielle en RDC, il n’en demeure pas moins que la vraie bataille se joue et au sein de la famille politique de Joseph Kabila, et au sein du clan Katangais. Tous attendent que Kabila se déclare non partant. L’intéressé qui à l’instar de son voisin de Brazzaville, s’active également  à organiser un dialogue dans les jours avenirs.

Les candidats à la succession de Kabila se bousculent au sein de l’alliance de la majorité présidentielle, parmi eux Olivier Kamitatu. Bénéficiant du soutien de l’international Libéral, l’actuel ministre du plan de la RDC ne cache plus son ambition de succéder à Joseph Kabila. D’ailleurs, le ministre a appelé Kabila à se prononcer clairement sur son avenir politique.

Sur la même liste des prétendants, l’on retrouve l’actuel Premier ministre Matata Ponyo. Fort de sa rigueur et de son bilan économique, Matata ferait un sérieux prétendant avertit un observateur. Toutefois, ce dernier aurait un handicape; la machine politique du parti au pouvoir échappe à son contrôle.

Il y a également dans cette course Aubin Minaku. Président de l’Assemblée Nationale et Secrétaire général de la majorité, le natif du Badundu est considéré comme un homme modéré qui a une nette appréciation des situations. Aubin Minaku sait se mettre nous dit-on, du côté de la volonté populaire. Cela suffira-t-il à faire de lui un potentiel successeur de Kabila ?

Du côté des alliés de Kabila, l’ancien premier ministre Adolphe mouzitou, originaire du Bandudu comme Minaku serait également en embuscade. De tous ces candidats à la succession, Moise Katumbi a le profil du redouble prétendant. Très en verve, l’ex gouverneur du Katanga s’est démarqué de sa famille politique, en s’opposant clairement à un troisième mandat de Kabila. Depuis sa métaphore du troisième faux pénalty, Moise Katumbi  est devenu l’ennemi public  numéro un (1) du clan Kabila. L’ex gouverneur est visé par la justice à la solde de Kabila.

En dehors des proches de ces deux Chefs d’Etat engagés dans la course à la succession, il y a naturellement les acteurs de l’opposition. C’est le cas de Mathias Dzon au Congo, puis de vital Kamereh en RDC. Ces opposants, s’inscrivent plutôt dans une logique d’alternance et réclame une gouvernance électorale.

Qu’à cela ne tienne,  il sied de noter que depuis un moment on observe dans les deux pays, à  un travail de sape au sein des clans plus ou moins occultes, qui ont tissé des réseaux d’influence et de pression à tous les niveaux. Ceci à l’effet de détourner les institutions officielles de leurs fonctions premières. Le déficit de communication et de confiance entre ces institutions et les populations, notamment les jeunes, a atteint des proportions inquiétantes. Le moindre mouvement social devient une affaire d’Etat.

Dans cette bataille, tout prétendant disposant d’une moindre influence sur les services spéciaux, les utilisent afin d’être au parfum de ce qui se trame. Le recours aux services secrets devient également une arme pour se discréditer entre prétendants.

De part et d’autre, les velléités sont grandes. Chaque acteur cherchant à tirer son épingle du jeu. Après avoir fait le tour de la question, force est de faire observer à fortiori, que tous les ingrédients sont réunis pour assister à la guerre de succession au pouvoir dans le Congo de  Sassou et de Kabila.

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
PNMLS initie un Prix spécial VIH/Sida pour les Professionnels des médias

Ce prix est décerné aux medias qui se sont distingués de par leur travail et engagement dévoué  pour le changement de comportement social de la population pour la riposte efficace au VIH/Sida en RDC.
 
Etat d'avancement sur la coalition de la prévention VIH dans la région de la SADC

 
Débat sur le thème de l'assainissement

 
Trois jours de formation sur les NTIC à la commune de Kintambo

 
IAPAC EN RDC : Pour la Task Force ville en vue d’accélérer la mise en oeuvre de l’objectif 90 90 90 de l’ONUSIDA

Kinshasa, le 19 avril 2018, le Secrétaire Exécutif National Adjoint du PNMLS, Docteur Bernard BOSSIKY a reçu dans son bureau, une délégation de International Association of Providers of AIDS care, IAPAC en sigle, en visite en RDC pour échanger sur l
 
Secteur Agriculture et développement rural

Le Secteur de l’Agriculture, Pêche, Élevage et du Développement Rural joue un rôle primordial dans l’appui à la prise en charge nutritionnelle de personnes vivant avec le VIH et les personnes affectées.
 
La résidence du bourgmestre de la commune de Kintambo attaquée par des hommes armés

 
5.310 fiches de procuration pour la déclaration de naissance délivrées à Bandalungwa et Kintambo

Les communes de Bandalungwa et de Kintambo ont délivré cinq milles trois cents dix (5.310) fiches de procuration aux parents pour faire la déclaration de naissance à l’état-civil, en vue d’obtenir des actes de naissance de leurs enfants, a appris
 
Le corps du génie civil des FARDC en appui aux travaux d’assainissement à Kintambo

Les corps de génie civil des Forces armées de la RDC (FARDC) appuie les travaux d’assainissement en cours dans la commune de Kintambo principalement sur l’avenue de l’Union africaine (ex-OUA), au quartier Salongo, a-t-on constaté jeudi. Ce corps,
 
Pour la pérennisation des actions de développement entreprises à Kintambo

Le bourgmestre de a commune de Kintambo, Didier Tenge Litho, a appelé lundi, ses administrés à pérenniser les actions entreprises dans le cadre de développement de leur entité, dans le cadre d’une visite de travail dans les différents quartiers d
 
Les courtiers de Kintambo encouragés par l'ordonnance présidentielle sur baux à loyer en RDC

Le président communal de l'Association des courtiers de Kintambo (ASSIMO), Tabu Nkosi Muana Mosi, s'est réjoui, au nom de ses membres, de l'ordonnance présidentielle sur les baux à loyer signée le 31 décembre 2015 qui fixe la garantie locative à tr
 
Un projet d'adduction d'eau bientôt matérialisé à Kintambo

La commune belge d'Uccle réalisera, d’ici mars 2016, un projet d'adduction d'eau potable au camp Lukas particulièrement au quartier Lubudi Luka, sous l'égide de l'Hôtel de ville de Kinshasa, en collaboration avec la REGIDESO et l'entreprise belge Hy
 
La population du Camp Luka à Kintambo s'inquiète de l'écroulement du pont Kabila

La population du Camp Luka, dans la commune de Kintambo, est très inquiète à la suite de l'écroulement du pont Kabila sur la rivière Makelele reliant les communes de Kintambo de Bandalungwa, à la suite de la pluie qui s'est abattue aux heures de la
 
Plus de 122 parcelles résidentielles menacées d'engloutissement à Kintambo

Plus de 122 parcelles résidentielles du quartier Mabaya, au camp Luka, dans la commune de Kintambo, sont menacées de disparition, à cause de la stagnation des eaux de pluie qui se sont abattues le week-end dernier à Kinshasa. Les eaux de pluie ont ino
 
Deux quartiers de Kintambo bientôt dotés de bureaux modernes

La commune de Kintambo va bientôt doter les quartiers Salongo des bureaux modernes pour une meilleure administration de proximité, a annoncé, mardi, à l'ACP le bourgmestre de cette municipalité, Didier Tenge Litho. La construction de ces infrastructu
 
Le bourgmestre de Kintambo lance les travaux d’assainissement du pont « Lunda Bululu »

Le bourgmestre de Kintambo, Didier Tenge Litho a lancé lundi les travaux d’assainissement du pont « Lunda Bululu ». Ces travaux sont exécutés par le Génie militaire et l’Office de voirie et drainage(OVD), entreprises à la base de la conception
 
84.914 habitants recensés en 2015 dans la commune de Kintambo

La population de la commune de Kintambo est estimée à 84.914 habitants en 2015 contre 81.839 en 2014, soit un accroissement de 3,063%, renseigne un rapport statistique du service communal de la population.
 
Transport - instructions aux motocyclistes

 
Séance de travail avec L’équipe du développement durable de la commune d'Uccle - projet Kintambo – eau - 26 avril 2016

 
Protocole d'accord avec la SOCODA, pour la protection des droits des auteurs - 31-05-2016

Dans la commune de kintambo, nous sommes pour la protection des "Droits des Auteurs et Voisins", qui concernent les droits de tous les artistes ( musiciens, peintres, artistes...) . C'est ainsi que nous avons signé un protocole d'accord avec la " SOCODA"
 
Visite de Monsieur Kilosho - Projet Numérique

 
Rencontre avec un de mes prédécesseurs Pobomlingui

 
Rencontre avec le coach Ibenge

 
Réception du joueur de football Christian Ngudikama

 
Célébration mariage par l’officier de l’Etat-civil

 
Visite de la Regideso pour le verdict de notre projet

 
Réunion du comité de développement Nganda

 
Réunion des commissions

 
Réunion des commissions

 
Réunion de sécurité élargie

 
Réunion avec police

 
Réunion avec les commissionnaires- régulation et légalisation

 
Réunion avec les chefs des rues et quartiers - Janvier 2016

 
Sambela

 
Journée internationale de la paix - Septembre 2015

 
Inauguration ETEC- Novembre 2015

 
Inauguration du shop Airtel à Kintambo

 
Développement Economique

 
Atelier d'échange avec les communes

 
La femme congolaise exhortée à s’investir dans l’éducation environnementale

 
Les courtiers immobiliers de Kintambo sommés d’obtenir un agrément du ministère de l’Urbanisme et habitat

Les courtiers immobiliers de Kintambo sont obligés d’obtenir au préalable un agrément auprès du ministère de l’Urbanisme et Habitat avant d’exercer leur métier de courtier ou de commissionnaire, a indiqué à l’ACP le président de cette ass
 
Le service de la population de Kintambo sommé de prélever des cas des indigents à la morgue de l’HGR

Les agents du service de la population et de l'état-civil de la commune de Kintambo (Ouest) doivent désormais prélever deux fois la semaine, les cas des corps des indigents gardés à la morgue de l’hôpital général de référence de cette municipa
 
Nouvelle tentative d’occupation anarchique de la concession de l’hôpital de Kintambo

La concession de l’hôpital général de référence de Kintambo, (HGRK), est à nouveau sous menace d’occupation anarchique sous un prétexte d’exploitation à intérêt général, indique un panneau des initiateurs qui fait allusion à une autoris
 
Atelier de planification opérationnelle nationale VIH/Sida 2015-2016

Le Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS) a ouvert ce mardi 4 Août 2015 à son siège de Kinshasa, l’atelier de planification opérationnelle nationale VIH/Sida 2015-2016 qui devra faciliter la mise œuvre du Plan Stratégiqu
 
Journée d’information sur le Fast Track

A l’initiative du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS), l’ONUSIDA a animé le vendredi 12 Juin 2015, une journée d’information sur l’initiative Fast Track qui vise l’accélération de la riposte au Sida à travers
 
81.839 habitants recensés en 2014 dans la commune de Kintambo

Quatre-vingt-un mille huit cent trente-neuf (81.839) habitants ont été recensés en 2014 dans la commune de Kintambo contre quatre-vingt-onze mille neuf cent cinquante-deux en 2013, soit une baisse de dix mille cent treize (10.113) personnes, a indiqué
 
Identification des espaces spoliés dans la commune de Kintambo

Le bourgmestre de a commune de Kintambo, Didier Tenge Litho, a identifié des espaces spoliés et ceux occupés d’une manière anarchique par des constructions et des garages pirates, à l’issue d’une visite effectuée dans les quartiers Wenze, Lisa
 
Réunion de sécurité sur le suivi des instructions et élargie du 23 Février 2015

 
Campagne de sensibilisation sur la satisfaction, restitution de 951 dossiers traites ce 17 Février 2015

 
Visite du Commissaire Provincial de la Ville Province de Kinshasa à la Commune de Kintambo

 
Réunion de sécurité avec les commandants s-ciat et chefs des quartiers du 6 janvier 2015, suivi de descente sur terrain pour constater les applications des instructions

 
Réunion avec les chefs des quartiers et des rues pour le lancement de la taxe de recensement parcellaire et l’étude de sondage et de satisfaction ce 7 Janvier 2015

 
Partenariat Uccle-Kintambo-Kinsenso réunion du 5 Janvier 2015

 
Sortie officielle du comité local de développement du quartier Nganda ce 27 Septembre 2014 au centre Theresanium

Le comité local de développement du quartier Nganda/Jamaïque a effectué le week-end, sa sortie o
 
Visite de Monsieur le Ministre d’Etat et Bourgmestre d'Uccle à Kintambo

Pour le renforcement de la coopération médicale entre les communes de Kintambo et belge d’Uccle
 
Lancement des travaux de construction de la future ambassade du Royaume de Belgique par le Ministre d’Etat Armand de Decker

 
Célébration de la journée de l’indépendance, le 30 Juin 2014

 
Les opérateurs économiques de Kintambo appelés à collaborer avec l’administration communale

Les opérateurs économiques de la commune de Kintambo ont été appel

 
Mise sur pied d’une commission mixte de délivrance des cartes de résidents à Kintambo

La commune de Kintambo est désormais dotée d’une commission mixte devant s

 
Formation en logiciel Tompro

Il s'est tenu à Matadi dans la Province du Bas congo, une formation sur le logiciel

 
Pose de la première pierre de l'usine pour traitement des déchets plastiques par le Gouverneur de Kinshasa le 7 Février 2014

Pose de la première pierre de l'usine pour traitement des déchets plastiques

 
Trois cent quatre-vingt-seize mariages célébrés dans la commune de Kintambo en 2013

Trois cent quatre-vingt-seize (396) mariages ont été célébré

 
Les opérateurs économiques invités à investir dans a commune de Kintambo

Le bourgmestre de la commune de Kintambo, Didier Tenge Litho a invité vendredi, es op&e

 
L’Hôtel de ville s’engage à clôturer le cimetière de Kintambo

L’Hôtel de ville de Kinshasa envisage d’ériger une clôture autou

 
Travaux le long du rail

 
Descente du gouverneur à Kintambo, après les pluies du 6 décembre 2013

 
Atelier de programmation 2014-2016 de la coopération internationale communale, du 4 au 7 novembre 2013

 
Aménagement du site Kintambo Magasin

 
Ligne directrice du nouveau programme de coopération internationale intercommunale Nord- Sud

 
Accueil favorable du nouveau type de contrat de bail par les courtiers immobiliers de Kintambo

 
Une délégation de la commune Belge de Woluwe Saint Lambert en séjour de travail

 
Interdiction d’organiser les veiIIées mortuaires sur l’espace « Verckys » à Kintambo

 
75ème anniversaire de Saint François la Salle

 
Une messe d’actions de grâce en faveur de l’ancien Président Nelson Mandela à Kinshasa

 
L'Ambassadeur Sud-Africain en RDC reçu à la commune de Kintambo

 
Un commandant du commissariat de police sème la panique dans un lieu mortuaire à Kintambo

 
Actualités

 
Lancement du projet d'aménagement de Kintambo avec les étudiants de l'INBTP

 
Inauguration du Super Marché MONISHOP dans la commune de Kintambo

 
PELOUSTORE en chantier dans la commune de Kintambo

 
Jumelage et Rencontre avec Mr. l'Ambassadeur de Belgique

 
Le Bourgmestre en réunion avec les opérateurs économiques de Kintambo

 
Quatre communes de l'Ouest de Kinshasa félicitées pour l'organisation des services de l'état-civil

 
SADC : 66,12 millions USD pour l’exercice 2010-2011

 
CEEAC

 
MONUC en R.D. Congo

 
Les 5 Chantiers

 
Cinquantenaire de l'indépendance de la R.D. Congo

 
Bourse d'étude dénommée «ALPHONSE KINKELA » DONNER UN CHOIX A NOTRE AVENIR

 
Passage et présence de la délégation d'UCCLE

 
PAIX À KINSHASA Le PAREC récupère des armes et des munitions par milliers !

 
Le Gouverneur exhorte les nouveaux bourgmestres à la bonne gouvernance !

 
Armand de Decker, hôte du Sénat congolais