Actualités : www.cnc-rdc.org  / Activités
CELESTIN MUSAO COMMEMORE LA FETE DES PARENTS AVEC LES VEUVES DE MBANZA LEMBA. Le 01 Août 2015

Le professeur célestin MUSAO, membre du bureau politique du Congrès National Congolais est allé ce samedi 1er Août réconforter les veuves de Mbanza Lemba en vue de redonner du sourire à ces femmes qui ont perdu leurs maris. Le secrétaire national du CNC en charges de la restructuration de l’Etat et management territorial a exhorté ces veuves à ne pas perdre l’espoir et ne pas se décourager; car lui-même a été élevé par sa mère qui était veuve. Donc, il connait les difficultés qu’éprouvent ces dernières. Signalons que Célestin MUSAO est orphelin de père dès sa deuxième année de graduat alors qu’il était étudiant à l’Université de Kisangani dans la province de la Tshopo. En célébrant la fête des parents avec les veuves, ce digne fils du CNC qui a toujours penser que « respecter la veuve, c’est respecter Dieu » n’était pas seulement porteur d’un message d’espoir. Dans sa gibecière, des vivres et non vivres ; question de commémorer la journée en sa manière. Cette façon de concevoir les choses démontre à suffisance que le Congrès National Congolais est un parti qui place l’homme au centre de tout. Le professeur Célestin MUSAO ne fait qu’emboiter les pas à l’altruisme de son président national Pius MUABILU MBAYO MUKALA. Le geste qu’il a posé ce samedi 1er Août a été salué par ces femmes qui étaient plus d’une centaine et  pour qui cette journée restera mémorable.

Signalons par ailleurs que le quartier général du club des amis du professeur MUSAO était vandalisé deux jours avants cette cérémonie. Cet acte criminel, commis par des personnes non autrement identifiées, n’a pas ébranlé la perspicacité et le courage de ce cadre du CNC qui est toujours au service de ses compatriotes. Apres son quartier générale qui est situé sur l’avenue Belebinda au N°2 à Mbanza  Lemba dans la commune de Lemba où il a eu à partager sa joie avec les mamans veuves ; Célestin MUSAO est allé au cimetière de la Gombe pour  s’incliner sur la tombe du professeur Guillaume SAMBA KAPUTO, son ancien maître et encadreur. Pour rappel Guillaume SAMBA KAPUTO était professeur à l’Université de Kinshasa, UNIKIN. Il a eu à donner cours à Célestin MUSAO à la Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Administratives à l’Université de Kisangani. Ensuite, il l’a encadré à Kinshasa à l’UNIKIN comme assistant jusqu’à ce que MUSAO deviendra à son tour professeur ordinaire dans cette institutions d’enseignement universitaire toujours à la faculté de Sciences Sociales, Politiques et Administratives. Le professeur Guillaume SAMBA KAPUTO est décédé à Kinshasa le 1er Aout 2007. 

...
Source : www.cnc-rdc.org 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
La Cenco dénonce les attaques lancées contre sa hiérarchie et soutient Mgr Monsengwo

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé jeudi les attaques lancées notamment par des "responsables des institutions de la République" contre l'Eglise catholique et sa hiérarchie, en particulier le cardinal Laurent Monsengwo Pa
 
RDC: les laïcs catholiques veulent une marche pacifique le 31 decembre 2017

 
RDC : des centaines de milliers d'enfants souffrent de malnutrition

 
Pas de vie au Congo Kinshasa !

 
Effondrement d’un immeuble à Kinshasa : la famille des victimes exige des sanctions sévères

 
La RDC est-elle encore la capitale mondiale du viol ?

 
Kalamba Malandi encourt 20 ans de prison ferme pour tentative de viol sur mineure

Une affaire à dormir debout que celle d’un grand-père maternel qui tente de violer sa petite fille mineure de 16 ans. En effet, le sieur Kalamba Malandi, âgé de 65 ans et résidant au n° 4 de l’avenue Gemena, quartier Matadi Mayo, commune de Mont
 
La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés que des couples étrangers n'avaient pas pu récupérer suite à un gel des sorties décidé en 2013, a-t-on appris vendred
 
Tomberez-vous amoureux d'un(e) inconnu(e) avec ces 36 questions ?

A l'occasion de la Saint-Valentin, francetv info tente de percer les mystères de l'amour. Et si la solution pour tomber amoureux se trouvait au cœur d'une expérience psychologique menée dans les années 1990 ? L'expérience psychologique menée il y a
 
La fête cotérique des élus dans le gouvernement

Depuis des lustres, lorsque quelqu’un est nommé ministre en République démocratique du Congo (RDC), avant même qu’il n’entre en fonction et dévoile son programme d’activités, sa résidence est prise d’assaut par ses proches. C’est la gra
 
Beni : le lynchage par la foule, un autre mode vie

L'insécurité de Beni ne date pas d'aujourd’hui. Elle est récurrente depuis trois ans avant mêm
 
RDC: des centaines de magistrats en grève "illimitée" pour obtenir une hausse de salaire

 
Code de famille : Pas de mariage pour tous en RDC, tranche le Sénat

« Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé et de fonde
 
RDC : L’émancipation de la femme est devenue une réalité ?

En République démocratique du Congo, gouverner n’est pas l’affaire des seuls hommes. Il est de
 
Démantèlement d’une filière de faussaires congolais de Brazzaville à Paris

 
RDC : La milice Bakata-Katanga menace d'exterminer les pygmées du Katanga

Bantous et pygmées s’affrontent régulièrement au Nord-Katanga malgré plusieurs efforts de réc
 
Remise des clés aux bénéficiaires du Programme « Esprit de vie » : Matata